EWC : GP du Chili - J2 +vidéo

  • Publié dans WEC

Ivan Cervnates EWC Chili 2013Cervantes est allée cherché la 2nd place en E2 le dimancheA quelques minutes du départ ce matin au parc fermé de Talca, la tension était déjà palpable...D'un côté les pilotes qui affichaient une mine confiante et un sourire prudent après leurs bons résultats de la veille, et de l'autre les déçus du 1er jour de course : mines renfrognées, ils ne bronchaient pas un mot. Les rayons déjà ardents d'un soleil de fin d'été qui fit grimper le mercure jusqu'à plus de 30 degrés, ne suffisaient d'ailleurs pas à réchauffer l'atmosphère.

Et les revanchards partaient à l'assaut des 3 boucles et des 9 spéciales (plus d'1 heure de chrono) bien décidés à « dynamiter » la fragile hiérarchie établie la veille.

Thomas OLDRATI (I - Husaberg) s'imposa tout de suite comme le meilleur baroudeur de cette rébellion et partit à l'assaut de la catégorie Enduro 1 et à l'attaque du capitaine de vaisseau Antoine MEO (F - KTM). Epaulé par un Matti SEISTOLA (SF - HVA) déchainé en début de course et un Juha SALMINEN (SF - HVA) toujours aussi rapide, le néo officiel Husaberg occupa même la tête de la course au début du 3eme tour. Mais au plus fort de la tempête, et alors que Matti SEISTOLA et Juha SALMINEN avaient craqué dans la spéciale 7 (Spéciale en ligne du 3eme tour), Antoine MEO s'accrocha à la barre et donna un coup de timon victorieux pour repousser la pétulant bergamasque à un peu plus de 6 secondes dans la toute dernière spéciale ! « J'ai vraiment dû batailler toute la journée avec le trio OLDRATI, SEISTOLA, SALMINEN ! En plus de ça je perds de grosses secondes au début du 3ème tour. J'ai quand même finalement pris l'avantage dans les deux dernières spéciales ! »

E1: 1. Meo (KTM) in 1h03'47"40; 2. Oldrati (Husaberg) in 1h03'53"94; 3. Remes (TM) in 1h04'25"01; 4. Seistola (Husqvarna) in 1h04'27"12; 5. Salminen (Husqvarna) in 1h05'01"79; 6. Joly (Honda) in 1h05'22"91; 7. Albergoni (Honda) in 1h05'50"81; 8. Deparrois (Yamaha) in 1h06'10"42; 9. Boissiere (Sherco) in 1h07'02"68; 10. Micheluz (Suzuki) in 1h07'30"68.

Les Tifosi avaient pourtant bien cru à la victoire de Thomas OLDRATI ! Autre revanchard, Eero REMES (SF - TM), seulement 7eme hier, qui profite des erreurs de SEISTOLA et SALMINEN (4 et 5) pour retrouver un peu de lumière grâce une belle 3eme place acquise avec beaucoup de régularité. Malgré de bons chronos en fin de course Jeremy JOLY (F - Honda) ne put rééditer sa performance de la veille en raison d'un premier tour rédhibitoire. Il termine 6eme devant un Simone ALBERGONI (I - HM Honda) décevant et un Nicolas DEPARROIS (F - Yam) lui aussi en difficultés dans les premiers passages.

Antoine Méo KTM Au chili , Méo réalise le doublé en E1

Juha Salminen HVAJuha Salminen à été battu par Méo mais le pilote HVA garde le sourire

Mais les tifosi se consolèrent vite avec l'extraordinaire 1ere victoire en Grand Prix d'Alex SALVINI ! Dans la très relevée Catégorie Enduro 2 où Alex SALVINI, présente pourtant le palmarès le moins fourni face aux KNIGHT, RENET, AUBERT ou CERVANTES, le néo pilote HM Honda réalisait la course parfaite grâce entre autres à des chronos stratosphériques dans l'Enduro Test. Leader de bout en bout, l'ex Vice Champion du Monde de MX 3 fut impérial et signe un succès remarquable pour son tout premier GP sur la 450 HM Honda du Team Jolly Racing... « Je suis tellement content ! C'est ma première victoire en Enduro... » avouait un SALVINI heureux « ... Je me suis senti très fort ce matin et j'ai pu rouler à mon meilleur niveau ! » Seuls Ivan CERVANTES (E - KTM) et David KNIGHT (GB – Honda), en début de course (et avant qu'il ne percute un chien dans l'Extreme 2 !) parurent en passe de s'opposer à la furia du Bolognais. El « Torito » assure 17 points importants et « Knighter » se console avec un leadership intéressant à l'Husqvarna Xtreme Test Award. Mais où était donc le duo français « RENET –AUBERT » ?
« Je suis tombé dès la 1ere spéciale et j'ai vraiment mal roulé.. » nous confiait Pierre Alexandre RENET (F - HUSABERG) à la sortie du parc fermé; il finit cependant 4eme alors que son compatriote Johnny AUBERT (F - KTM) plus régulier que brillant aujourd'hui, complète le podium. Coup double également pour Alex SALVINI qui s'empare des commandes de la catégorie avant de mettre le cap vers l'Argentine. Mais avec 4 pilotes en 5 points et un David KNIGHT remonté comme une pendule, la catégorie E2 nous promet une saison magnifique. D'autant plus que le duo Ibérique Oriol MENA (Husaberg), Victor GUERRERO (KTM) n'est pas en reste et rôde aux portes du Top 5 !

E2: 1. Renet (Husaberg) in 1h05'33"87; 2. Aubert (KTM) a 4"09; 3. Salvini (Honda) a 26"93; 4. Cervantes (KTM) a 29"41; 5. Knight (Honda) a 43"95; 6. Mena (Husaberg) a 1'05"16; 7. Guerrero (KTM) a 1'49"73; 8. Santolino (Husqvarna) a 2'31"00; 9. Balletti (KTM) a 2'36"73; 10. Basset (Yamaha) a 2'42"81; 11. Queyreyre (Yamaha) a 4'07"55; 12. Israel V. (Honda) a 4'49"41; 13. Benavides (KTM) a 5'01"32; 14. Israel B. (Honda) a 5"43"68; 15. Caimi (KTM) a 5'52"44; 16. Leon (Honda) a 6'09"06; 17. Smith (Suzuki) a 8'23"06; 18. Gonzalez (Suzuki) a 13'36"76; 19. Villavicencio (Kawasaki) a 13'59"27; 20. Gerbaud (TM) a 20'21"64; 21. Uribe (Suzuki) a 26'02"86; 22. Temer (Suzuki) a 34'24"08; 23. Santos (TM) a 37'23"39; 24. Davila (Yamaha) a 39'25"52; 25. Bulos (Honda) a 39'31"42; 26. Villaronga (Husaberg) a 41'11"43; 27. Hartwig (KTM) a 43'07"03; 28. Gardulski (Yamaha) a 59'54"43.

Alex SalviniPremière victoire en mondial pour Alex Salvini devant Cervantes et Aubert

Moins de suspens en ENDURO 3... quoique ! Avec un Aigar LEOK (EST - TM) au tapis dès les premiers chronos « j'ai passé ma journée par terre... », Christophe NAMBOTIN (F - KTM) pensait passer une journée relativement tranquille malgré un Joakim LJUNGGREN (S - Husaberg) boosté par sa victoire d'hier ! Et le vainqueur d'hier, moral regonflé à bloc, sortit le grand jeu et poussa le champion du Monde dans ses derniers retranchements pendant les deux tiers de la course avant que celui-ci ne se décide à reprendre les choses en main au début du 3e tour. Autre brillant protagoniste, l'officiel Gas Gas Rodrig THAIN (F) qui se montra une menace constante pour NAMBOTIN et LJUNGGREN et qui offre ainsi un joli premier podium à la firme de Girona (3eme). Christophe NAMBOTIN s'impose donc et revient à égalité de points au provisoire avec LJUNGGREN (37 points). Néanmoins le français ne semble pas aussi intouchable que l'an dernier...
« Ma préparation hivernale n'était peut-être pas la meilleure » nous confiait-il sous l'auvent du team KTM Factory. Après une grosse galère la veille ( sa moto était restée en douane et il ne la reçut que Vendredi en début de nuit !, Fabien PLANET (F - SHERCO) lutta pour les gros points avant de s'incliner en fin de course (6e) face à Manuel MONNI (I - KTM) qui est aussi irrégulier que rapide (5eme). Belles satisfactions pour le Team Beta Factory avec la probante 4eme place du portugais Luis CORREIA que l'on verra bientôt sur le podium et qui fut bien épaulé par un étonnant Deny PHILIPPAERTS (I - BETA) encourageant 7eme.

E3: 1. Ljunggren (Husaberg) in 1h06'43"45; 2. Nambotin (KTM) a 5"82; 3. Leok (TM) a 47"04; 4. Thain (Gas Gas) a 47"61; 5. Correia (Beta) a 1'51"97; 6. Kehr (KTM) a 1'52"26; 7. Christophe (Husaberg) a 2'21"99; 8. Monni (KTM) a 2'31"46; 9. Philippaerts (Beta) a 2'38"72; 10. Tarkkala (Honda) a 3'04"22; 11. Fortunato (Honda) a 3'10"84; 12. Planet (Sherco) a 3'19"49; 13. Diaz (KTM) a 3'28"90; 14. Urrutia (KTM) a 7'40"62; 15. Ovalle (TM) a 10'11"80; 16. Gallardo (Gas Gas) a 21'54"21; 17. Gutierrez (Husaberg) a 24'35"60; 18. Fatule (KTM) a 30'22"59.

Rodrig Thain EWC chili 2013premier podium pour Rodrig Thain en E3 avec Gasgas

Du rififi également chez les Juniors où les couleurs Beta brillèrent longtemps grâce à la fougue du Suédois Robert KVARNSTROM. En lutte avec Mario ROMAN (E - Husaberg) en début de course, le fantasque Suédois semblait promis à la victoire avant de s'en prendre une «grosse» dans la spéciale 7 où il abandonnait plus d' 1 minute ! En embuscade depuis le début de la journée, Giacomo REDONDI (I - KTM) monta en puissance au fil des spéciales et profita de l'aubaine pour signer un premier et superbe doublé sur l'aride et piègeux sol Chilien. Mario ROMAN reprend confiance (2eme) après ses déboires de la veille (10eme) et Fabrizio AZZALIN (Team manager HVA CH Racing) vibre déjà auprès de son nouveau poulain Australien Matthew PHILLIPS (HVA) qui arrache la dernière marche du podium à un autre rookie prometteur, le français Loic LARRIEU (Husaberg). Même s'il repart de Talca avec 40 points dans sa besace, Giacomo REDONDI aura fort à faire face à une meute de prétendants dans cette catégorie des plaques vertes où une bonne dizaine de jeunes furieux semble capable de gagner !

JUNIOR: 1. Redondi (KTM) in 1h07'26"71; 2. McCanney (Gas Gas) a 23"64; 3. Kvarnstrom (Beta) a 35"40; 4. Larrieu (Husaberg) a 36"89; 5. Philips (Husqvarna) a 55"51; 6. Manzi (KTM) a 1'01"74; 7. Oliveira (Yamaha) a 1'14"39; 8. Mori (Beta) a 1'20"87; 9. Moroni (KTM) a 1'33"09; 10. Roman (Husaberg) a 1'55"54; 11. Harper (Honda) a 2'17"15; 12. Edlund (Husaberg) a 4'44"18; 13. Gutierrez (Gas Gas) a 5'23"46; 14. Rojas (Gas Gas) a 6'25"19; 15. Larsson (Husaberg) a 6'42"24; 16. Adria (Husqvarna) a 7'43"98; 17. Piccinini (Yamaha) a 8'34"84; 18. Bravo (Gas Gas) a 10'09"88; 19. Caimi (KTM) a 11'43"68; 20. Zunino (KTM) a 12'05"63; 21. Reyes (Honda) a 12'21"01; 22. Errazuriz (Sherco) a 14'01"77; 23. Harrison (Suzuki) a 16'00"41; 24. Ferreira (Gas Gas) a 16'01"98; 25. David (KTM) a 25'42"17; 26. D'Ambrosio (Yamaha) a 31'24"62.

 

Beaucoup moins de suspens en FIM Youth Cup 125cc où le local Benjamin HERRERA (CL - TM) survola les débats de bout en bout. S'il confirme sa venue en Europe, ses rivaux emmenés par Jamie MCCANNEY (GB - HUSABERG) ou encore Albin ELOWSON (S - HUSABERG) 2 et 3emes hier, ont bien du souci à se faire.

Avec un OLDRATI brillant et les victoires de SALVINI et REDONDI, l'Enduro Italien a retrouvé aujourd'hui au Chili, son faste des années 90 où il dominait la planète Enduro. A défaut cette année d'un tremblement de terre (!!!) c'est en tout cas sur un beau ciel « Azzurro» que se termine cette 2eme journée du Grand Prix Acerbis du Chili. Une journée très fertile en rebondissements et en exploits en tout genre ce qui nous laisse augurer d'une saison palpitante ! Adios Talca y muchas gracias Chile... Ahora vamos à San Juan en Argentina !

 

vidéo Résumé Jour 2 GP du Chili EWC

source ABC enduro  / photo : KTM - Facebook