Interview Alex Salvini

  • Publié dans WEC

Alex Salvini  - EWC  2013Depuis son arrivée chez HM Zannardo Salvini est sur la plus haute marcheUne interview par ABC enduro, du pilote Italien Alex Salvini qui a supprit tous le monde en E2 lors de la tournée Argentine/Chili du mondial EWC en remportant  3 manches sur 4 .

 Alex SALVINI, vous êtes bien connu en Italie mais présentez-vous un peu plus à tous les fervents d'Enduro de la planète qui ont vibré à vos récents exploits...
Alex SALVINI : « Tout d'abord bonjour, mon nom est Alex... et non Alexandre comme ils ont pris l'habitude de m'appeler en Amérique du Sud. J'ai 27 ans et je vis dans la vallée de Bologne au Nord de l'Italie ! J'ai été pilote de Motocross mais j'ai aussi participé aux ISDE en 2007, 2009 et 2010. En 2011, j'ai décidé de me consacrer à 100% à l'Enduro et je suis très satisfait de cette décision qui ne fut pas si facile à prendre à l'époque... »

Félicitations en tout cas pour votre brillant début de saison! Trois victoires et une troisième place... Difficile d'espérer mieux dans cette très relevée catégorie E2?
A.S : « Merci beaucoup ! Oui, nous avons réalisé bien plus que ce que nous avions prévu. J'étais plutôt confiant en mes capacités mais on ne connait jamais à l'avance la vitesse des autres pilotes et spécialement celle de champions comme RENET, CERVANTES, AUBERT et KNIGHT. »

Vous avez totalement survolé les débats sur cette tournée Sud-Américaine. Où pensez-vous avoir fait la différence ?
A.S : « Le premier jour au Chili j'ai fait de nombreuses erreurs, mais les journées suivantes j'ai vraiment donné le maximum et plutôt très bien roulé. J'étais très rapide sur tous les types de spéciales et je pense sincèrement que la constance des performances a fait la différence et fera encore la différence pour la suite du Championnat ! »

Alex Salvini Honda

Vous semblez ne faire aucun complexe face à des pilotes huppés comme AUBERT, KNIGHT, RENET, CERVANTES...
A.S : « Effectivement. Même si je respecte énormément ces pilotes qui sont de grands Champions et des personnes exceptionnelles, durant la course je ne me soucie pas de qui ils sont ni quels sont leurs noms et palmarès. Je ne les crains pas du tout et j'essaye simplement de donner le meilleur de moi-même, quel que soit l'adversaire. »

Comment expliquez-vous un départ aussi tonitruant ?
A.S : « Je me sens vraiment bien. L'an passé, j'ai été contrarié par de nombreuses blessures au genou et au dos ! En Décembre, je me suis fait opérer du genou et après cela, j'ai été à nouveau capable de reprendre un entrainement intensif et exigeant... Nous avons aussi effectué un excellent travail technique avec le team pour rendre mon HM Honda parfaite afin qu'elle soit en phase avec mon style de pilotage. »

Avez-vous changé quelque chose dans votre préparation physique ?
A.S : « Non je n'ai rien changé de spécial. Comme je l'ai dit auparavant, j'ai fait soigner mon genou et après cela je me suis entrainé très dur, en particulier avec de nombreuses séances en salle de musculation mais aussi avec la moto. »

Avec ces trois victoires, vous reprenez le flambeau de l'Enduro Italien et suscitez un grand espoir auprès des Tifosi, n'est-ce pas trop dur à porter ?
A.S : « Oui c'est vrai ! Quand je suis rentré d'Amérique du Sud, j'ai perçu soudainement beaucoup plus d'intérêt venant des médias et des fans ; mais honnêtement, je ne ressens pas plus de pression même si je trouve cela bien et même très excitant. Même durant les deux premières courses du Championnat d'Italie, j'ai ressenti cette ferveur car le public était vraiment à fond derrière moi. »

Alex SALVINI s'est beaucoup entrainé cette hiver avec ses amis

Généralement, il faut un certain temps d'adaptation à un pilote lorsqu'il change de team et de moto ... cela ne semble pas être votre cas sur la HM Honda...
A.S : « Cela ne semble pas être le cas, mais pourtant les débuts n'ont pas été évidents ! Je suis monté pour la première fois sur mon HM Honda début Janvier après mon opération du genou. Les premiers journées de test n'ont pas été faciles car, même si la moto était excellente, elle était totalement différente de la TE 310 d'Husqvarna à laquelle j'étais habitué auparavant et comme en plus je n'étais pas à 100% physiquement... Avec mon team, nous avons énormément travaillé sur les réglages de ma moto et après quelques semaines, je me suis senti de mieux en mieux au guidon de la HM. »

Pourquoi avoir choisi de quitter le team CH Racing qui pourtant vous avez fait venir en Enduro pour rejoindre Jolly Racing ?
A.S : « J'ai décidé de quitter le team CH Racing pour Jolly Racing car je voulais rouler sur une 450cc et Husqvarna n'avait pas de 450 compétitive à me proposer pour participer au Championnat ! Le team Jolly Racing m'avait déjà montré de l'intérêt durant ma première saison (2011) mais, à l'époque j'avais préféré rester avec Husqvarna pour 2012. Puis, à mi-saison l'an passé, ils m'ont recontacté. Nous avons longtemps discuté avant que je me décide de rejoindre HM Honda ! »

Si je vous dis Fabrizio AZZALIN ou Franco MAYR ?
A.S : « Fabu (AZZALIN) est une personne excellente, parfois un peu « fou » mais très passionné et déterminé dans son travail. Nous sommes restés de très bons amis et les deux années que j'ai passé avec son team ont été exceptionnelles, et pour cela, je veux vraiment leur dire un grand merci ! Concernant Franco MAYR, je n'ai pas encore passé beaucoup de temps avec lui, mais je peux dire qu'il est lui aussi à 100% dans la course ; il veut ce que veut son pilote et il met tout en œuvre pour aider ses pilotes à obtenir de bons résultats. »

Aucun regret d'avoir quitté le Motocross après 2 saisons passées sur le Championnat du Monde Maxxis FIM d'Enduro ?
A.S : « Le seul regret que j'ai c'est de n'avoir pas pu remporter le titre de Champion du Monde MX3 en 2009/10 ! Pour le reste... Aucun regret ! Je me sens très bien en Enduro, et je prends vraiment beaucoup de plaisir quand je roule dans les chemins ! »

En deux saison, "SALVO" a ramené 4 podiums au team CH Racing

Ou pensez-vous devoir encore progresser afin de devenir un pilote complet ?
A.S : « Il y a toujours quelque chose à apprendre et à améliorer ! Je travaillerais toujours tous les différents aspects techniques de la discipline et je ne me spécifierais jamais sur une seule chose. »

Avec ce début de saison « canon », l'objectif titre devient une réalité... Ressentez-vous déjà un peu de pression ?
A.S : « Pour l'instant, aucune pression ! Comprenez, il est trop tôt encore pour penser au titre, nous avons seulement fait 2 Grand Prix sur les 7 prévus cette année et tout peut encore arriver. Je veux seulement prendre du plaisir lorsque je roule et tenter de rester à 100% concentré sur mon travail. Tout simplement ! »

Vous allez retrouver vos quatre grands rivaux en Espagne d'ici peu. L'effet de surprise ne jouera plus et vous serez très attendu. Cela changera-t-il quelque chose à votre approche de la course ?
A.S : « Oui, en effet dans peu de temps il y aura le Grand Prix d'Espagne. CERVANTES sera assurément ultra déterminé sur ses terres, mais AUBERT, RENET et KNIGHT seront aussi très forts ; tous ces gars ont déjà été Champions du Monde. Je veux juste essayer de faire de mon mieux pour les battre, et par la suite, nous verrons bien ce qu'il adviendra...! »

SALVINI Digest

Nom : Alex SALVINI
Date de Naissance : 05/09/1985
Lieu de Naissance : Bologne (Italie)
Surnom : Salvo
Moto : HM Honda 450cc (catégorie E2)
Numéro : 9
Palmarès :
- 2000 : 3ème du Championnat d'Italie Cadet MX ;
- 2002: Champion d'Italie Junior 125cc ;
- 2004 : Champion d'Europe de Supercross 125cc, Vice-Champion d'Europe MX 125cc;
- 2005 : Champion de l'Assoluti d'Italia catégorie Open, Vice-Champion d'Europe des Nations ;

- 2006 : Champion d'Europe des Nations ;
- 2007 : Champion du Monde des Six Jours d'Enduro, 3ème E1 des Six Jours ;
- 2008 : Vice-Champion de l'Assoluti d'Italia catégorie Open, Meilleur Italien au Motocross des Nations ;
- 2009 : Vice-Champion du Monde MX3, Vice-Champion des Six Jours d'Enduro ;
- 2010 : Vice-Champion du Monde MX3, Vice-Champion des Six Jours d'Enduro, 3ème E1 des Six Jours ;
- 2011 : 7ème du Championnat du Monde FIM Maxxis d'Enduro catégorie E3 ;
- 2012 : 7ème du Championnat du Monde FIM Maxxis d'Enduro catégorie E2, Champion d'Italie E2

Source ABC enduro


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris