GP EWC Portugal - J2

  • Publié dans WEC

Alex Salvini 450 Hm Honda ewcEn E2 c'est Alex Salvini avec la Honda qui domine la catégorie - photo ABC enduroAujourd'hui la météo fut plutôt clémente lors de cette deuxième journée du Grand Prix Cross Pro du Portugal malgré le vent une nouvelle fois récurent. Mais cela n'a pas empêché les spectateurs Portugais de venir encore plus nombreux que la veille et d'applaudir les exploits des stars de l'EWC...

 

 E1  
Une nouvelle fois Antoine MEO (F – KTM) fut dominateur en Enduro 1. Dès les premières spéciales, le pilote KTM a posé ses jalons et a montré à la concurrence qu'il serait très difficile à battre dans cette deuxieme journée. Très à l'aise sur sa KTM EXC-F 250cc qu'il connaît sur le bout des doigts, le Français a relégué ses adversaires à plus de 40 secondes. « Je suis vraiment très satisfait de cette nouvelle victoire. D'autant plus que mon copain « Toto » (BOISSIERE) est venu s'intercaler donc c'est tout bon pour le classement ! » exultait le pilote KTM. Il restait donc à déterminer la place de second et la bataille pour celle-ci fut indécise jusqu'au bout. En effet, alors que Matti SEISTOLA (SF – HVA) et Juha SALMINEN (SF – HVA) tentaient de revenir sur MEO, le pilote Sherco Moto Pulsion Anthony BOISSIERE (F) restait à l'affut. Dans le troisième tour, l'Octuple Champion du Monde commettait une erreur dans l'Enduro Test et était relégué à la 7ème place laissant le champ libre à SEISTOLA et BOISSIERE. Mais le Français ne se contentait pas de la 3ème place et prenait en chasse le Finlandais qu'il doublait au début du dernier tour. Il résistait finalement aux attaques du pilote HVA et signait son premier podium sur l'EWC. Longtemps Eero REMES (SF – TM) croyait pouvoir accrocher les 13 points de la quatrième place mais c'était sans compter sur un Thomas OLDRATI (I – Husaberg) revenu du diable vauvert tandis que Cristobal GUERRERO (E – KTM) a une nouvelle fois déçu, seulement 6ème tout comme Jérémy JOLY (F – Honda), 10ème, et Simone ALBERGONI (I – HM Honda), 11ème.
Antoine Méo GP EWC ENDURO  portugalMéo ultra-dominateur en E1 - photo holeshot.com.pt

 E2 
Le grand gagnant de cette tournée Ibérique se nomme Alex SALVINI (I – HM Honda). Le leader du classement provisoire E2 a totalement muselé ses rivaux aujourd'hui, signant un doublé par la même occasion. L'Italien prendra la direction de la Roumanie avec une belle avance de 15 points sur Ivan CERVANTES (E – KTM) son premier et plus coriace poursuivant. « C'est fantastique... » jubilait le pilote HM Honda. « ... Je me suis vraiment senti très très fort aujourd'hui ! Lorsque j'ai vu que je comptais plus de 35 secondes d'avance sur Ivan, je n'avais plus qu'à gérer le dernier tour ! » Pourtant « El Torito » était encore plus remonté aujourd'hui, mais pas assez cependant pour contenir SALVINI. Il s'assurait la place de dauphin au détriment des Français Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg) et Johnny AUBERT (F–KTM) qui ont dû une qui se sont disputés la dernière ne marche du podium. « SALVINI n'a fait aucune erreur à l'inverse de nous trois... » analysait l'Espagnol. « ... en voulant aller le chercher, nous nous sommes mis chacun à la faute pendant que lui roulait parfaitement ! » C'est l'officiel Husaberg qui eut le dernier mot sur un Johnny AU' affaibli par sa chute de la veille et des côtes très douloureuses. Une nouvelle fois, Victor GUERRERO (E – KTM) s'attribue la dernière place du Top 5 derrière les 4 fantastiques en prenant l'avantage sur ses deux compatriotes Oriol MENA (E – Husaberg) et Lorenzo SANTOLINO (E – HVA). A noter l'encourageante 9ème place du nouveau venu Jaume BETRIU (E – Husaberg) qui a réalisé une encourageante tournée Ibérique.

 E3
Chez les Enduro 3, les journées se ressemblent étrangement... ou presque. En effet, comme la veille c'est Christophe NAMBOTIN (F – KTM) qui s'adjuge la victoire en dégageant de plus en plus une impression de totale domination comme nous l'avions connu la saison passée. Il s'est dit... « vraiment satisfait de cette journée. C'est la première fois depuis le début de la saison que je ne tombe pas et ne commet pas d'erreurs ! Ça fait vraiment du bien ! » Mais la sensation du jour chez les grosses cylindrées s'appelle Mathias BELLINO (F – Husaberg). Le Champion du Monde Junior 2012 s'est frotté aux meilleurs de la catégorie tout au long de la journée et a joué la deuxième place avec Luis CORREIA (P – Beta) et Manuel MONNI (I – KTM). Preuve du talent et du mental du jeune Sudiste, il a finalement résisté aux assauts des deux anciens crossmen et signe là son tout premier podium en Sénior avec la manière. Devant son public, le pilote Beta Luis CORREIA a tout de même réussi à arracher la dernière place sur le podium et a ainsi reçu l'acclamation de tous les spectateurs à chacun de ses passages. Aigar LEOK (EST – TM), 5ème, et Joakim LJUNGGREN (S – Husaberg), 7ème, voient le titre s'éloigner tandis que Deny PHILLIPAERTS (I – Beta) a encore signé une belle 6ème position alors que Marko TARKKALA (SF - HONDA) n'est plus que l'ombre de lui-même....
Mathias BELLINOGrosse perf. et Premier podium en E3 pour Mathias BELLINO - photo ABC enduro

  EJ  
Chez les jeunes pousses, ce fut une nouvelle fois une ultra-domination de la perle Australienne Matthew PHILLIPS (HVA). Avec son physique de talonneur, le protégé de Fabrizio AZZALIN accentue encore un peu plus son avance au championnat grâce à une attaque impressionnante ! Derrière la bataille fit rage pour s'arracher de précieux points et surtout ne pas perdre le contact au provisoire sur le pilote Husqvarna. Et à ce petit jeu, ce fut encore Giacomo REDONDI (I – KTM) qui fût le plus consistant. Il termine devant Loïc LARRIEU (F – Husaberg) qui signe ainsi son tout premier podium sur l'EWC et coiffe sur le fil l'enfant de Sintra Luis OLIVEIRA (P – Yam). En FIM Youth Cup 125cc, Jamie MCCANNEY (GB – Husaberg) a encore fois dominé la catégorie devant Albin ELOWSON (S – Husaberg) et Dawid CIUCCI (I – KTM) qui semble être l'homme des deuxième journée.

  EW 

Revenue victorieuse des X-Games de Barcelone dans la nuit, Laïa SANZ (E – KTM) était bien présente au départ de la catégorie Women ce matin. Elle ne laissa aucun espoir à ses concurrentes malgré la fatigue... Déchue de sa victoire de Samedi après décision du jury tôt ce matin, Jessica GARDINER (AUS – Sherco) lutta brillamment pour la 2ème place qu'elle défendit avec acharnement. Restait alors à déterminer celle qui accompagnerait l'Espagnole et l'Australienne sur le podium. Et pour cela, les candidates furent nombreuses, d'Audrey ROSSAT (F – KTM) à Jemma WILSON (AUS – Honda) en passant par Géraldine FOURNEL (F – Husaberg), Jane DANIELS (GB – Husaberg) et Juliette BERREZ (F – Yam), aucune ne voulait céder laisser un centième de seconde à ses rivales. Mais très tôt BERREZ (7ème) craquait suite à une chute tout comme la pilote Honda WILSON (6ème) qui n'arrivait pas à trouver le bon rythme...

Une bataille à couteaux tirés entre FOURNEL, DANIELS et ROSSAT tint en haleine le public jusqu'à l'arrivée. Au terme des 9 spéciales du jour, c'est finalement la pilote Husaberg France qui s'adjuge son deuxième podium du weekend après sa seconde place d'hier. DANIELS échouant à la 4ème place...

Ce Grand Prix Cross Pro du Portugal fut très clairement est un tournant dans la saison. Désormais, à trois courses de la fin, le Championnat commence à se décanter et certains pilotes ont d'ores et déjà dit adieu au titre 2013 tandis que d'autres devront se donner à 100% afin de pouvoir continuer à en rêver ! Rendez-vous les 14, 15 et 16 Juin prochain à Buzau pour un Grand Prix de Roumanie qui s'annonce très show et où les outsiders abattront, déjà , leurs dernières cartes face à MEO, SALVINI, NAMBOTIN, PHILIPPS....qui virent en tête de leurs catégories respectives à la mi saison !

Source ABC enduro


Résumé vidéo de cette seconde journnée

 


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris