EWC - GP de Grèce - J1

  • Publié dans WEC
Antoine Méo passage de trocn GP de GrèceAntoien Méo poursuit son ascension irresistible vers le titre E1C'est sous un soleil de plomb que les 77 engagés de ce Grand Prix Maxxis de Grèce se sont lancés à l'assaut du magnifique tracé proposé par l'Off Road Team Special Projects et Nick ZOURNATZIS. De plus, avec le spectacle que les stars de l'EWC ont proposé lors du KTM Super Test de la veille, les habitants de Kastoria et des alentours se sont rassemblés en masse pour applaudir aux exploits de ceux-ci.

 

  Enduro 1  : Antoine MEO se dirige tout droit vers une 4ème couronne d'affilée

Décidément, le destin des catégories Enduro 3 et Enduro 1 semble fixé. En effet, comme son coéquipier en E3, Antoine MEO (F – KTM) vient de consolider un peu plus ses chances de titre pour demain. Tandis que Nicolas DEPARROIS (F – Yam) totalement déchaîné menait durant la première moitié de la journée, le pilote KTM élevait son niveau pour prendre l'avantage et se diriger vers une 10ème victoire. A l'inverse, Juha SALMINEN (SF – HVA), 6ème, et Matti SEISTOLA (SF – HVA), 4ème, jouaient de malchance et ne pouvaient tenir le rythme imposé par le duo Français. Petit à petit, DEPARROIS laissait s'échapper MEO'BAMA et voyait revenir sur lui Cristobal GUERRERO (E – KTM) ainsi que Jérémy JOLY (F – Honda). Tous les espoirs du pilote INA TV Racing s'effondraient lorsqu'il connaissait un problème mécanique (poignée de gas bloquée) qui le fit chuter à une imméritée 9ème place. Problème dont profitaient les Champions du Monde Junior 2005 et 2011 pour prendre place sur le podium final. C'est d'ailleurs le premier podium en Mondial dans une catégorie Sénior pour Jérémy JOLY qui voit enfin ses efforts récompensés. « Quel soulagement ! J'ai eu quelques problèmes techniques la semaine dernière après mon bon début de saison et cette troisième place fait du bien au moral ! » jubilait JJ « ... Et puis, lorsque les spéciales ne ressemblent pas à des terrains de Motocross, je peux me hisser au niveau des meilleurs ! » De son côté, Jérémy TARROUX (F – Sherco) qui a écopé d'une pénalité de trente secondes hier soir chipe le Top 5 à la légende SALMINEN au terme d'une dernière Xtreme Test très combative.


 Enduro 2  : RENET se réveille !
Pela Renet spéciale extrèmePela s'impose aujourdhui et reste ainsi en lice pour le titre face à Salvini

En Enduro 2, le héros d'un soir a rencontré toutes les mésaventures possibles. En effet, Ivan CERVANTES (E – KTM) si showman hier soir a connu une effroyable journée. Passant son temps à mordre la poussière Grecque, il perdait plus d'une minute lorsqu'il dut aller chercher sa moto au fond d'un ravin dans l'Enduro Test. En terminant à la 8ème place, « El Torito » voit donc ses derniers espoirs de titre s'envoler et devra batailler ardemment pour terminer Vice-Champion. Les mésaventures de l'Espagnol font bien sûr les affaires d'Alex SALVINI (I – HM Honda) qui dû pourtant composer avec Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg) et Johnny AUBERT (F – KTM). Le pilote KTM eut du mal à tenir le rythme des deux autres protagonistes de la catégorie mais score brillamment les 15 points de la troisième place. RENET et SALVINI se sont alors rappelés aux bons souvenirs de leur époque MX 3 avec une bataille à tombeau ouvert que l'officiel Husaberg arrache pour seulement deux secondes.

« J'avais remporté la première journée au Chili puis par la suite, plus rien. Je commettais toujours quelques petites erreurs qui m'empêchaient vraiment d'être à mon meilleur niveau... » confiait un RENET soulagé « ... cette victoire fait énormément de bien pour le moral et j'espère continuer sur cette lancée ! ». Avec l'effondrement de CERVANTES, c'est Lorenzo SANTOLINO (E – HVA) qui en profite pour prendre la 4ème place que convoitaient également ses compatriotes Victor GUERRERO (KTM) et Oriol MENA (Husaberg) alors qu'Antoine BASSET réalise aussi une belle journée.

  Enduro 3  : PLANET fait monter la 300 Sherco sur le podium !

Il ne manque plus que quelques points à Christophe NAMBOTIN (F – KTM) pour être couronné dès demain. Le pilote KTM pourra se contenter d'une 13ème place pour empocher son 2eme titre consécutif. En effet, pendant que le Français s'envolait une nouvelle fois vers une victoire facile, ses deux concurrents les plus sérieux, Aigar LEOK (EST – TM) et Joakim LJUNGGREN (S – Husaberg), connaissaient quelques difficultés et devaient aussi faire face à la grande forme de la paire Française Mathias BELLINO (F – Husaberg) – Fabien PLANET (F – Sherco). Très tôt, le pilote Sherco  (avec la nouvelle Sherco 300 SE  2T) s'échappait de ce groupe de quatre bien imité peu de temps après par le Champion du Monde Juniors 2012 tandis que le Suédois et l'Estonien commettaient trop d'erreurs... PLANET'Hollywood résistait remarquablement à BELLINO et signait son tout premier podium de l'année. « On a tellement galéré en début de saison... Je suis vraiment fier de cette deuxième place pour Sherco et pour moi. Plus les Grand Prix passent et plus la moto est performante... » souriait l'officiel Sherco « ... et je compte bien ne pas m'arrêter là ! » De son côté, LJUNGGREN arrache aux forceps la 4ème place alors que « The Annoying LEOK » doit se contenter de la dernière place du Top 5. A noter la décevante place de Luis CORREIA (P – Beta), 9ème, qui souffre toujours autant de son poignet.


Chez les  Juniors  , la rivalité Matthew PHILLIPS (AUS – HVA) – Giacomo REDONDI (I – KTM) fut aussi fur aussi torride que la météo. Jamais cette saison ces deux pilotes n'ont été aussi proches et jusque dans la dernière Xtreme Test, ils étaient classés dans la même seconde. Finalement, l'officiel HVA eut raison de « RED » en signant un temps énorme d'1'43''58. Derrière eux, ce fut aussi une lutte à couteaux tirés entre les deux pilotes Husaberg Mario ROMAN (E) et Loïc LARRIEU (F) pour la dernière marche du podium qui revient finalement au Frenchie. Dans la catégorie   FIM Youth Cup 125  , Jamie MCCANNEY (GB – Husaberg) a une nouvelle fois dominé la concurrence et s'impose comme toujours (!) devant Albin ELOWSON (S – Husaberg) et le sympathique Dawid CIUCCI (I – KTM). Mention spéciale pour Jérémy MIROIR (F – Yam) qui signe sa meilleure place de l'année, 5ème.

Christophe NAMBOTIN et Antoine MEO sont donc en position plus que favorable pour être titrés dès demain soir à Kastoria. Mais les grands perdants de la journée, Aigar LEOK, Juha SALMINEN et Ivan CERVANTES auront à cœur de se reprendre et pourquoi pas de reculer l'échéance. La deuxième et dernière journée de ce Grand Prix Maxxis de Grèce s'annonce donc de nouveau passionnante aux pays des dieux antiques...

Vidéo résumé  1er journée :

Voir les résultats complet :
Enduro 1
Enduro 2
Enduro 3
Junior
EY

Source ABC enduro -Photo J Edmunds / KTM