Paroles de pilotes (+ Itw vidéos) - EWC Espagne 2014

  • Publié dans WEC
Podium Enduro2 Solsona EWCLe poduim E2 "made in France" du samedi

Les réactions des pilotes après ce premier grand prix EWC de la saison 2014 GP qui c'est déroulé  à Solsona en Catalogne (Espagne) dans un cadre magnifique.

 

Team KTM :

 

Jérémy Joly : "Ce premier grand prix au guidon de la KTM 300 EXC s'est globalement bien passé.  Samedi, j'ai été toute la journée à la bagarre avec Mathias Bellino pour la 3ème place. Dans la dernière ligne, j'ai chuté et j'ai perdu du temps. Je termine 5ème. Dimanche, j'ai eu du mal à me mettre dedans. Les spéciales étaient creusées et avec la chaleur, je n'étais pas aussi bien que la veille. Je termine 7ème."

Jeremy Joly bon début de saison pour Jeremy Joly en E3

Christophe Nambotin : "J'ai bien démarré la journée en gagnant la première spéciale. Ça m'a complètement libéré. J'ai beaucoup travaillé cet hiver pour m'adapter à la 250 EXC-F. Je savais que j'avais fait le nécessaire mais la première confrontation en course demeure toujours un moment plein d'incertitudes. Finalement, je remporte les deux jours en assurant un rythme très correct. Je suis plutôt content.»

Christophe Nambotin Carton plein pour Christophe Nambotin avec 2 victoires au compteur


Antoine Méo : "J'ai très bien roulé samedi. J'étais bien dans le rythme et mes adversaires directs, Johnny Aubert et Pela, semblaient moins à l'aise. Je gagne la journée avec une bonne avance.
Dimanche, je suis tombé sur un Pela et un Aubert très remontés. J'ai réussi à leur reprendre du temps dans le dernier tour mais dans l'ultime spéciale je n'ai pu reprendre qu'une seconde à Pela sur les 2 qu'il avait d'avance. Je termine second.»

Antoine Méo Antoine Méo a du se battre avec Aubert et Pela pour aller chercher la victoire le samedi


 

Team Husqvarna :

 

Loïc Larrieu: "Première course dans la douleur puisque j'ai chuté lourdement sur les cervicales dans l'extrême test du vendredi soir. J'ai eu du mal à sortir de la spéciale et j'ai perdu beaucoup de temps. J'ai roulé tout le weekend avec une minerve en ayant pour objectif de sauver les meubles. Samedi, j'ai fait de bons chronos mais avec les nouvelles règles de bonus accordés au vainqueur de l'extrême test, je n'ai pu faire mieux que second.
Dimanche, j'ai subi le contre coup de la chute et je termine 3ème. Je rentre en France me faire soigner avant le grand prix du Portugal le weekend prochain."

Loic Larrieu Husqvarna team Suite à son crash lors du SuperTest Loic a roulé tout le weekend avec une minerve et un doigt cassé ! respect !Pierre Alexandre Renet : "J'étais un peu stressé samedi et je n'ai pas très bien roulé. Je termine 3ème derrière Johnny Aubert et Antoine Méo.
Dimanche, j'ai vraiment mieux roulé. Antoine a eu du mal en début de journée et nous nous sommes bagarrés avec Johnny. J'ai compté jusqu'à 12 secondes d'avance sur Antoine. Dans le dernier tour, il a sorti des chronos de folie mais j'ai fait le forcing dans la dernière spéciale et je m'impose pour 1 seconde."

Interview vidéo de Pela après la première journée :


Mathias Bellino : "Je sors de 3 semaines de repos suite à une douleur au poignet et je ne savais pas trop comment me situer. Samedi, j'ai bien roulé, je termine 3ème. La catégorie est très ouverte et il faut se battre dans toutes les spéciales.
Dimanche, je n'étais pas dedans. Je n'ai pas su trouver les solutions sur ce terrain qui s'est défoncé. Je termine 6ème"

Interview vidéo de Mathias après la première journée : 

 


 

 

Team Beta :

 

Johnny Aubert :Nous étions tous très excités, dans l'attente de savoir où nous en étions après 6 longs mois de break.

De plus, un changement de moto, de team etc, ajoute toujours une petite pointe d'anxiété et savoir si oui ou non, nous avons travaillé dans la bonne direction. Et la réponse est OUI. OUI tout ce travail hivernal a payé, OUI la moto est prête et compétitive et OUI je serai là pour me battre pour la victoire.

Il y a 3 semaines, je me suis fait une déchirure musculaire au biceps gauche qui m'a arrêté jusqu'à mon arrivée en Espagne. Afin d'être prêt à 100% pour Solsona, je n'ai fait que tu travail de fond et n'ai pas roulé. Mais les exercices avec ma kiné ont payé et ma rééducation a été rapide. Résultat: je n'ai pas souffert de cette blessure pendant la course.
Vendredi je remporte la supertest et, du fait du nouveau règlement 2014, je suis parti avec 2 secondes d'avance sur Antoine Meo 2ème chrono du soir.
Samedi, j'ai pris le départ un peu tendu et il a fallu que je trouve mes marques. Mais malgré cette petite appréhension je me suis battu aux avant postes. Je finis à une confortable 2nde place devant Pela et derrière Meo.

Dimanche, Pela a voulu prendre sa revanche ! Nous étions au coude à coude les deux premiers tours. Au 3ème tour, le manque de roulage des 3 dernières semaines s'est ressenti et j'ai baissé de rythme. A l'entrée de la dernière spéciale j'étais à 14 secondes de la tête et sauf erreur de l'un des deux concurrents je ne pouvais pas gagner. J'ai décidé d'assurer le podium. C'est Pela qui l'emporte pour une seconde devant Meo, après une superbe dernière ligne.

Un bilan très positif pour ce premier GP, je me sens très bien sur ma nouvelle machine : elle est maniable et performante. Je remercie l'équipe BETA pour leur implication et j'espère pouvoir leur apporter de nombreux podiums et victoires tout au long de l'année !

 Interview vidéo de Johnny à la fin de la première journée :

 


 

EEAT :

Le niveau est monté pour le 1ère Classe Kévin ROHMER qui a effectué son premier mondial en catégorie Elite. Il s'est octroyé la 9ème place de la 1ère journée avec un 3ème temps dans la spéciale « extrême ». Le lendemain, il a eu du mal à trouver ses marques sur un terrain devenu encore plus exigeant et, à la recherche du bon réglage de transmission de sa nouvelle Yamaha 250 YZF, il se place 12ème .

kevin RohmerLe grand début en E1 pour kevin Rohmer

En junior, la concurrence est rude et les pilotes nombreux. Pour sa première participation dans une épreuve mondiale, le 1ère Classe Maëlig BRON-FONTANAZ a été combatif durant tout le week-end. 12ème le samedi sur 33 engagés, il termine à la 15ème place le dimanche suite à quelques petites erreurs.

Maëlig BRON-FONTANAZMaëlig BRON-FONTANAZ découvre la catégorie Junior du mondial
En « Youth cup », le 1ère Classe Jérémy MIROIR a été régulier. Auteur de très beaux chronos dont 2 meilleurs temps le samedi, il place sa Yamaha 125 YZ sur la 3ème marche du podium. Plus éprouvé le lendemain, il a souffert de crampes dans la longue spéciale « enduro test » et finit 5ème. 

Jeremy Mirroir Yamaha 250 enduroJeremy Mirroir aux avant postes en Youth cup

Derrière lui, le Conducteur Anthony GESLIN a assuré la 9ème place le samedi sur 23 engagés. Très régulier le lendemain, il prend davantage confiance en lui et gagne sur ses adversaires directs en s'attribuant la 7ème place le dimanche.

Anthony Geslin EEAT - moto  125 YamahaAnthony Geslin dans le grand bain du mondial avec l'EEAT
Les militaires du 503ème Régiment du Train et l'entraîneur National de la FFM se félicitent des résultats prometteurs des jeunes pilotes et mécaniciens qui apprennent un peu plus à chaque épreuve. Toute l'Equipe de France Armée de Terre - FFM se remet maintenant en condition afin de continuer sa route mardi vers le Portugal où la 2ème épreuve du Championnat du Monde aura lieu le week-end prochain.

 

 

 

 


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris