EWC Portugal - J2 - Méo/Pela le duel de titans

  • Publié dans WEC
Antoine Méo gagne à Vale de Cambra en  enduro 2Méo en bagarre avec Pela toute la journée a du sortir le grand jeux pour contrer le pilote Husqvarna

Aujourd'hui la météo fut une nouvelle fois ensoleillée lors de ce final du Grand Prix Polisport du Portugal. Et cela a permis aux spectateurs Portugais de venir encore plus nombreux que la veille et d'applaudir les exploits des stars de l'EWC quelque peu émoussées par une longue et rude tournée Ibérique mais pourtant toujours promptes à faire le spectacle...

 

  E1   Nambotin imbattable ?

Chez les E1, Christophe NAMBOTIN (F – KTM) insatisfait et déçu de sa première journée de course se montra implacable. En effet, l'officiel KTM remporte la journée avec plus d'une minutes vingt d'avance sur son dauphin Eero REMES (SF – TM), prouvant, si besoin était, qu'il s'était parfaitement adapté à sa KTM 250 EXC-F et qu'il faudrait, comme en E3, être très fort pour aller le déloger du haut du classement. D'autant plus que le Français compte déjà 20 points d'avance sur REMES et son coéquipier Cristobal GUERRERO (E – KTM). « Je me sens de mieux en mieux. Aujourd'hui j'ai réalisé de bons temps et fait peu d'erreurs. Je suis tout de même fatigué après cette tournée, d'autant plus que ce Grand Prix a été très dur avec quatre tours et des liaisons très cassantes. Mais je suis très satisfait de cette tournée ! » Avouait NAMBOT'.

Cristobal GUERRERO pour sa part, n'a jamais été véritablement dans le coup durant la journée et a finalement préféré assurer une place sur le podium plutôt que de tout perdre comme à Solsona. Mal parti puis en proie à des problèmes mécaniques dans le deuxième tour, Anthony BOISSIERE (F – Sherco) finit très fort cette journée et accroche une précieuse quatrième place pour quelques secondes devant l'autre pilote Sherco Jérémy TARROUX (F) et le Catalan Jaume BETRIU (HVA)... A noter la montée en puissance du pilote Suzuki Maurizio MICHELUZ (I) qui semble de plus en plus à l'aise tandis que le local de l'étape Joaquim RODRIGUES (P – KTM) a été contraint une nouvelle fois à l'abandon.

Erros Remes Pilote TM racing mondialErros Remes, très rapide avec la TM mais pas assez pou raller chercher Nambotin

 

Classement Enduro1 : 1 NAMBOTIN Christophe / 2 REMES Eero / 3 GUERRERO Cristobal / 4 BOISSIERE Anthony / 5 TARROUX Jeremy / 6 BETRIU Jaume / 7 MICHELUZ Maurizio / 8 MORONI Rudi / 9 HUEBNER Edward / 10 ROHMER Kévin

 

 

  E2   La grosse baston entre Méo et Pela 

Une nouvelle fois, nous avons eu droit à un magnifique duel entre Pierre-Alexandre RENET (F – HVA) et Antoine MEO (F – KTM). Avec un dénouement encore plus incroyable que la veille... Le quadruple Champion du Monde partait très fort d'entrée de jeu mais chutait lourdement dans l'Xtreme Test 2 et comptait alors 8 secondes de retard sur son plus grand rival de ce début de saison. Un ecart qui grimpait jusqu'à plus de 12 secondes avant les deux dernières spéciales... La suite, ce sont les deux protagonistes qui nous la raconte : « Je m'en veux beaucoup, deux chutes dans l'avant dernière spéciale me font perdre 8 secondes... » Racontait l'officiel HVA. « Après ce mauvais deuxième tour, j'ai forcé tant que j'ai pu pour que Pela fasse une erreur, ce qu'il a fait en perdant 8 secondes dans la Cross. Puis ensuite, j'ai attaqué quand il le fallait... » Surenchérissait MEO...Et RENET de conclure : « Il réalise par la suite un énorme de temps dans l'Xtreme et me vole la victoire pour 4 secondes. Je suis vraiment déçu, cette journée était pour moi ! »


L'officiel KTM a donc une nouvelle fois soufflé de peu la victoire à son coéquipier de l' Equipe de France dans une course pour le titre « où cela se jouera beaucoup au mental ! » Derrière eux, la bataille à couteaux tirés entre Johnny AUBERT (F – Beta) et Alex SALVINI (I – Honda) pour le dernier accessit a tourné à l'avantage du Bolognais tandis que Jonathan BARRAGAN (E – HVA) s'est une nouvelle fois illustré lors de la deuxième journée et complète le Top 5 au détriment de ses compatriotes Oriol MENA (Beta – 6ème) et Lorenzo SANTOLINO (Sherco – 7ème)...

Pela Renet Pela déçu, mais il a prouvé qu'il avait la vitesse et le mental pour aller chercher Méo

Classement Enduro2 : 1 MEO Antoine / 2 RENET Pierre Alexandre / 3 SALVINI Alex / 4 AUBERT Johnny / 5 BARRAGAN Jonathan/ 6 MENA Oriol / 7 SANTOLINO Lorenzo / 8 LEWIS Jamie / 9 MONNI Manuel / 10 REIS Goncalo / 11 DUMONTIER Romain

 


  E3    Grand Chelem pour Ivan CERVANTES

La catégorie Enduro 3 fût aussi très intense durant les sept heures de course. Mais cette fois-ci, elle s'est résumée à une lutte à quatre pilotes : Matti SEISTOLA (SF – Sherco), Matthew PHILLIPS (AUS – KTM), Luis CORREIA (P – Beta) et Ivan CERVANTES (E – KTM). L'Australien prenait très rapidement les commandes de la catégorie, fort d'excellents temps dans l'Enduro Test et la Cross Test, mais des difficultés dans l'Xtreme Test ne lui permettaient pas de creuser un écart important et il voyait à chaque fois ses concurrents revenir sur ses talons.

Une fois n'est pas coutume, CERVANTES haussait le ton en deuxième partie de course et prenait très rapidement la tête tout en imposant son rythme. Seul son coéquipier de chez KTM semblait en mesure de lui résister tandis que SEISTOLA et CORREIA perdaient peu à peu du terrain... Le quadruple Champion du Monde donnait un dernier coup de collier dans le dernier tour, profitant des mésaventures de PHILLIPS dans l'Xtreme pour s'adjuger une nouvelle victoire. « Très fier et heureux de repartir de cette tournée avec quatre victoires. Cela va me permettre d'aborder les prochaines étapes avec moins de pression et de pouvoir travailler sereinement » avouait « Torito ».

 

Derrière cette nouvelle victoire de CERVANTES, les problèmes du Champion du Monde Junior 2013 dans l'Xtreme Test profitaient parfaitement à un Matti SEISTOLA décidément très en jambes avec sa Sherco 300cc qui subtilisait la seconde place de l'Australien pour 1''58 tandis que le local de l'étape Luis CORREIA rate le podium devant son public pour seulement 71 centièmes. Mathias BELLINO (F – HVA), quelque peu emprunté aujourd'hui doit se satisfaire des 11 points du cinquième tandis que Jérémy JOLY (F – KTM) accroche une honorable 6ème position. Mention spéciale pour Simone ALBERGONI (I – KTM) qui semble s'adapter de mieux en mieux à sa KTM (7ème) et à Romulo BOTTREL (BRE – Beta), qui marque ses premiers points en mondial (13ème) alors que Joakim LJUNGGREN (S – HVA), genou, a été contraint à l'abandon...

Matti SeistolaPetit à petit Seistola se rapproche de la plus haute marche en E3 mais Cervantes y est encore bien accroché

Classement Enduro3 : 1 CERVANTES Ivan / 2 SEISTOLA Matti / 3 PHILLIPS Matthew  / 4 CORREIA Luis / 5 BELLINO Mathias / 6 JOLY Jérémy / 7 ALBERGONI Simone / 8 BASSET Antoine / 9 LEOK Aigar / 10 PHILIPPAERTS Deny / 11 PLANET Fabien / 12 EDLUND Johan / 13 BOTTREL Romulo

 

   EJ     Inarretable MCCANNEY

Après trois journées de courses en l'espace d'à peine une semaine et une grosse chaleur à Vale de Cambra, nous pensions que le Britannique Daniel MCCANNEY (Beta) baisserait un peu de pied aujourd'hui dans la catégorie des moins de 23 ans. Mais il n'en fut rien, le protégé de Jarno BOANO partait directement sur un train d'enfer et laissait à quai tous ses rivaux. Il remporte au final la journée avec 37 secondes d'avance sur l'officiel Beta Giacomo REDONDI (I) qui doit une nouvelle fois se contenter de la seconde place après avoir repoussé les assauts de Loïc LARRIEU (F – HVA) pour pouvoir la conserver. Jamie MCCANNEY (GB – HVA) termine cette harassante journée au 4ème rang et Nicolo MORI (I – KTM) complète le Top 5 au détriment du local Diogo VENTURA (P – Gas Gas).

danny MCCANNEY Beta Boano enduro teamMCCANNEY a dominé la catégorie Junior à Vale de Cambra

 Classement Junior : 1 MCCANNEY Daniel / 2 REDONDI Giacomo / 3 LARRIEU Loïc / 4 MCCANNEY Jamie / 5 MORI Nicolo / 6 VENTURA Diogo / 7 SALSENCH Eloi / 8 UUSNA Rannar / 9 LOFGREN Lars / 10 MIRABET Kirian / 11 BATTIG Alessandro / 12 BRUSCHI Nicolo / 13 BARNES Mika / 14 SJOSTROM Tommy / 15 NELSON Oliver

 

 Youth Cup  

Enfin, dans la FIM Youth Cup 125cc, c'est le protégé de Joakim LJUNGGREN, Mikael PERSSON (S – KTM) qui s'impose devant Albin ELOWSON (S – HVA) et Davide SORECA (I – Yam) qui réalise une belle opération au classement puisque que tous ses principaux poursuivants (MIROIR, MARCHELLI, PELLEGRINELLI) ont connu des fortunes diverses...


Classement Youth Cup : 1 PERSSON Mikael / 2 ELOWSON Albin / 3 SORECA Davide / 4 HERRERA Benjamin / 5 BRESOLIN Matteo / 6 MARCHELLI Michele / 7 MIROIR Jérémy / 8 PELLEGRINELLI Nicolas / 9 GESLIN Anthony / 10 GARCIA Josep / 11 CRIPPA Riccardo / 12 BORJESSON Jesper / 13 LANZ Esteban / 14 TRAININI Nicholas

 

Ce Grand Prix Polisport du Portugal a donc réservé de nombreuses surprises et rebondissements aux fans de l'EWC. Désormais, après deux Grand Prix, nous pouvons d'ores et déjà dessiner les contours des enjeux de chaque catégorie! Rendez-vous les 9, 10 et 11 Mai prochain à Kalambaka pour un Grand Prix Maxxis de Grèce qui s'annonce très show et où les outsiders abattront déjà des cartes importantes face à NAMBOTIN, MEO, CERVANTES, MCCANNEY... qui virent en tête de leurs catégories respectives au premier tiers de la saison

 

Voir les résultats complet du GP EWC du Portugal 2014

Classements provisoires du championnat du monde E1
Classement provisoires du championnat du monde E2

Classements provisoires du championnat du monde E3

Classements provisoires du championnat du monde EJ
Classements provisoires du championnat du monde YC

 

Source: ABC enduro / Photo: Jonty Edmunds /KTM / Husqvarna