EWC GP Grèce J1 - La grosse baston en E2

  • Publié dans WEC
Podium EWC enduro 2 GrèceLe podium E2

La première journée de ce Grand Prix Maxxis de Grèce vient à peine de s'achever... Sous une chaleur avoisinant les 30 degrés, les pilotes ont offert un magnifique spectacle à la hauteur de la ferveur que leur a porté les enthousiastes spectateurs Hellènes venus par milliers.


De l'avis de tous, le tracé d'une longueur de 58 kilomètres avec des spéciales 100% naturelles était un régal. Mais, la chaleur pesante et la poussière en spéciales ont rajouté encore plus de difficulté à cette première journée de course.


 E1   5ème victoire d'affilée pour Nambotin

 

Chez les petites cylindrées, il n'y eut jamais de suspense. En effet, Christophe NAMBOTIN (F – KTM) était bien décidé à partir très fort dès les premières spéciales et aucun de ses concurrents ne pu suivre le rythme imposé par le Français. Le double Champion du Monde E3 a très vite compté jusqu'à 40 secondes d'avance avant d'assurer dans le dernier tour. « Encore une belle victoire mais je sais que la concurrence pousse très fort et j'ai donc choisi d'attaquer d'entrée et cela m'a été profitable. Je suis très satisfait de ma journée même si j'ai commis quelques erreurs dans le dernier tour... » Avouait NAMBOT'.

Derrière lui, la bataille a été superbe entre les Sherco Boys TARROUX / BOISSIERE et Eero REMES (SF – TM). C'est finalement Jérémy TARROUX (F) qui coiffait sur le fil Eero REMES. REMES, obligé d'abandonner car il n'eut pas le temps suffisant pour changer son pneu avant de rentrer sa moto en parc fermé. Un triste dénouement pour le pilote TM qui profita ainsi à Anthony BOISSIERE auteur d'une course très sérieuse et qui monte donc sur le podium pour la deuxième fois en 2014. Durant toute la journée, les spectateurs ont aussi pu assister à un duel intense entre les Espagnols Jaume BETRIU (HVA) et Cristobal GUERRERO (KTM) qui a finalement profité au Champion du Monde Junior 2005 qui fit parler son expérience pour empocher les 13 points de la 4ème place. Mention spéciale également à Thomas OLDRATI (I – HVA) qui, malgré la gène à son épaule blessée au Portugal, a signé une belle 6ème position...

 

  E2   Pela s'impose devant Méo , Salvini et  Aubert

 

Quel suspense, quelle bataille, quelle course ! La catégorie Enduro 2 a été certainement la plus excitante aujourd'hui. Le duel RENET – MEO s'est transformé en quartette RENET – MEO – AUBERT – SALVINI ! En effet, revigoré par leurs excellents Super Test de la veille, Johnny AUBERT (F – Beta) et Alex SALVINI (I – Honda) commençaient la journée sur un rythme effréné et surprenaient Pierre-Alexandre RENET (F – HVA) tandis qu'Antoine MEO (F – KTM) enchaînait quatre chutes en deux spéciales et terminait le premier tour avec 26 secondes de retard sur le leader AUBERT.

Mais, tandis que l'officiel Beta et l'officiel Honda baissaient un peu de pied en fin de journée, RENET haussait le ton et MEO entamait son habituelle remontée fantastique. Alors que le Champion du Monde E2 2012 comptait 5 secondes d'avance sur AUBERT et SALVINI, l'officiel KTM, alors distancé de 14 secondes, posait une première banderille à laquelle ne pouvaient résister les protagonistes du début de journée. Mais au terme d'une Xtreme Test ultime juge de paix, l'officiel HVA résistait imperturbablement au Quadruple Champion du Monde et regagnait ainsi un peu de terrain au provisoire. « Waw ! Ce fut une très belle bataille à quatre ! Il fallait avoir les nerfs solides et cette fois-ci, je ne me suis pas fait berner comme au Portugal ! Je suis vraiment très content et fier de cette victoire ! » Souriait RENET. Dans le dernier tour SALVINI s'en sortait mieux qu'AUBERT et accrochait le podium tandis qu'Oriol MENA (E – Beta) réalisait une course sérieuse et s'adjugeait la dernière place du Top 5...

 

 E3  Cervantes toujours devant

 

En Enduro 3, Matthew PHILLIPS (AUS – KTM) partait très fort et virait en tête à la fin du premier tour en laissait son grand rival Ivan CERVANTES (E – KTM) à plus de douze secondes. Mais il dilapidait cette avance dans l'Xtreme Test 2, son point faible, en chutant tandis que l'Espagnol remportait celle-ci haut la main et prenait les rennes de la catégorie. Il creusait alors l'écart pour s'adjuger une 5ème victoire d'affilée... « Encore une belle bataille avec tous les pilotes de la catégorie. Je ne veux pas penser au titre pour l'instant, je prends les journées comme elles viennent mais il faut bien avouer que le fait que BELLINO s'intercale entre mon coéquipier et moi m'aide beaucoup ! » Soufflait « Torito ». En effet, le pilote KTM ne fut pas le seul à profiter du faux pas de l'Australien.

Mathias BELLINO (F – HVA) particulièrement en jambes sur son gros 4 temps, lui emboitait le pas malgré une frayeur matinale... « J'ai cru que ma journée s'arrêtait dans l'Enduro Test après un tout droit de folie ! » Le Champion du Monde Junior 2012 dû donc s'employer pour résister au retour d'un PHILLIPS en colère et il signe ainsi son meilleur résultat de la saison. Longtemps dans le Top 3 et éphémère leader matinal Fabien PLANET (F – Sherco) a souffert physiquement en fin de journée et a été obligé de lâcher les 4ème et 5ème place à Luis CORREIA (P – Beta) et Jérémy JOLY (F – Honda)... mais il a montré un beau regain de forme après une décevante tournée Ibérique. A noter la décevante 9ème place de Matti SEISTOLA (SF-Sherco) qui a spectaculairement chuté, lui aussi, dans l'Xtreme Test du second tour alors qu'il luttait en tête de course...

 Mathias Bellino Mathias Bellino - photo Husqvarna

 

  Junior    Les pilotes Beta à la fête

 


Enfin, chez les Juniors, la bataille fut torride entre le leader Daniel MCCANNEY (GB – Beta) et son dauphin Giacomo REDONDI (I – Beta) et cette fois ci la victoire choisit un autre camp. Au coude à coude jusque dans la dernière spéciale, le pilote Beta Boano partait à la faute tandis que l'Italien réalisait un temps canon et victorieux. Loïc LARRIEU (F – HVA), « en-dedans » durant les premiers tours, ne put rattraper le retard pris et score une nouvelle 3ème place plus d'une minute devant Nicolo MORI (I – KTM) et Alessandro BATTIG (I – Honda).

Daniel MCCANNEYDaniel MCCANNEY - photo : Beta Boano racing

 

En  FIM Youth Cup 125cc  , Davide SORECA (I – Yam) a repris sa marche en avant avec une brillante victoire devant son compatriote Nicolas PELLEGRINELLI (I – KTM) et le talentueux Chilien de Talca, Benjamin HERRERA (TM).


Une multitude de rebondissements est donc intervenu aujourd'hui avec cette somptueuse bataille en E2 ainsi qu'en E3 et en Juniors avec ce bras de fer entre REDONDI et MCCANNEY les deux pilotes Beta! Les engagés de cette 3e épreuve de la saison seront encore plus déterminé demain matin pour une deuxième et dernière journée de course dans le décor somptueux et mystique de Kalambaka. Rendez-vous donc dès 9.00 pour la deuxième et dernière journée de ce Grand Prix Maxxis de Grèce !

classements E1
Classements E2
Classements E3
Classements EJ
Classements EY

 

 

Source :ABC enduro