EWC Grèce : paroles de pilotes

  • Publié dans WEC
Mécanicien Team HusqvarnaPela Renet après la mécanqiue du samedi soir

1 semaine jour pour jour après le début du Gp de Grèce 2014 , il est de faire un petit flashback avec les impressions des top pilotes au terme de ces 2 jours en Grèce.

 

Team Husqvarna

 

Loïc Larrieu : "J'étais un peu tendu au départ de la super test vendredi mais je ne m'en suis pas sorti trop mal avec le 2ème temps. Samedi, j'ai été un peu long à prendre le bon rythme. J'étais bien dans le dernier tour et je suis revenu 3ème.
Dimanche, j'ai fait une bonne première spéciale puis je suis tombé 2 fois, je n'avais pas un bon feeling avec la moto. En fin de journée, ça allait mieux et j'ai pris la seconde place."

Loic LarrieuLoïc Larrieu- photo Husqvarna

 

Pela Renet : "Comme d'habitude, j'ai fait une mauvaise super test... trop tendu ! Samedi, j'ai eu un peu de mal à me libérer en début de course mais j'ai terminé fort la journée et je gagne.
Dimanche, j'étais un peu moins bien. Le terrain était béton et ce n'est pas ce que je préfère. Nous avons encore été à la bagarre avec Antoine Méo, Johnny Aubert et Alex Salvini toute la journée. J'ai profité d'une faute de Salvini pour prendre la seconde place."

Pela RenetPierre Alexandre Renet - photo Husqvarna


Mathias Bellino : "J'ai bien commencé le weekend en gagnant la super test. Samedi, je me suis sorti "fort" dans la ligne, mais heureusement, je ne suis pas tombé. Je suis alors passé 5ème. J'ai fait une bonne remontée et pour terminer second.
Dimanche, j'étais un peu moins vite, surtout dans la ligne. Je termine 3ème. Je suis très content de ma course. Je fais podium les deux jours et je prends la 3ème place du provisoire."


 

Team BETA

 

Johnny Aubert : La catégorie E2 a tenu toutes ses promesses, la bataille fut intense dès le vendredi et la supertest jusqu'au dimanche soir, moto au parc fermé.  Vendredi soir, je remporte la super test ex æquo avec Alex Salvini ! Une incroyable égalité parfaite, suivi sans surprise de Meo et Pela!

Ça donne le ton pour la suite du week-end !

Samedi, j'ai mené la course jusqu'à la fin du 3ème tour, en bagarre avec mes 3 compères. Malheureusement, le 4ème tour m'a joué des tours, la chaleur et le terrain de plus en plus défoncé n'ont pas convenu à ma moto, qui manque encore de stabilité dans ce genre de situation. Les tests "post Sardaigne" ont porté leurs fruits, nous sommes proche du but mais il faut encore travailler. Je termine 4ème et prouve une fois de plus que ma BETA est compétitive.
Dimanche, le "duel" à quatre a repris de plus belle. La bataille a été intense toute la journée. Et pour les mêmes raisons que la veille, le 4ème tour a été compliqué, mais j'ai tenu bon !
La catégorie E2, cette année, est composée d'un quatuor infernal ! Nous sommes tous les 4 à la limite ; cette fois-ci c'est Alex Salvini qui en a payé les conséquences en chutant lourdement dans l'ultime cross test.

Je termine à une satisfaisante 3ème place. Le bilan du week-end est positif, la victoire est proche, il manque peu... Et nous savons dans quelle direction travailler.

Johnny AubertJohnny Aubert


EEAT

 

L'Equipe de France Enduro Armée de Terre – FFM participait ce week-end à la 3ème épreuve du Championnat du Monde en Grèce. C'est à Kalambaka, au pied des Météores, que le paddock s'est installé. Au programme, une boucle composée de 3 spéciales à parcourir 3 fois sur un terrain dur qui s'est détérioré tout au long de la compétition.

Uun second jour en demi-tiente :

En E1, le 1ère Classe Kevin ROHMER est dans le coup dès le départ. Auteur de belles performances dans la spéciale « extrême », il chute dans la spéciale « en ligne » et perd de longues secondes. Le lendemain, il est régulier mais éprouve des difficultés sur un terrain qui se creuse. Il termine 10ème le samedi et 9ème le dimanche.

En Junior, le 1ère Classe Maëlig BRON-FONTANAZ a réalisé une belle 1ère journée.Régulier, il a bousculé ses concurrents au chronomètre, dans une catégorie très relevée et termine 9ème. Le lendemain, une lourde chute dans la spéciale « en ligne » le conduit à l'hôpital. Sans gravité apparente, il passera des examens complémentaires à son retour en France.

En catégorie « Youth Cup », les jeunes pilotes du 503ème Régiment du Train ont eux aussi évolué dans une catégorie très relevée. Le 1ère Classe Jérémy MIROIR se place dans le rythme des meilleurs d'entrée de jeu. 3ème du provisoire à la mi-journée, il se fait distancer dans le dernier tour pour terminer 5ème le samedi. Régulier mais moins agressif le lendemain, il gère son pilotage et
termine 4ème.

Derrière lui, le 1ère Classe Anthony GESLIN met 1 tour pour prendre ses marques. Ensuite, il prend confiance et améliore ses chronos pour se placer 8ème. Le lendemain, il attaque dès le début de journée et aligne de beaux chronos. Malheureusement, il abandonne suite à une grosse chute à l'entame du dernier tour sur un tracé devenu très physique L'EEAT – FFM est désormais sur le chemin de Nîmes après un week-end mitigé même si Jérémy MIROIR conserve de justesse sa 2ème place au provisoire mais avec malheureusement 2 pilotes blessés avant le Trèfle Lozérien les 23, 24 et 25 mai prochains.

Maëlig BRON-FONTANAZ EEAT 2014  - photo EEATMaëlig BRON-FONTANAZ se blèsse en Grèce


Team KTM

Jérémy Joly : "J'ai fait une bonne journée samedi... Pas forcément très régulier, mais avec de bonnes choses qui me permettent d'accrocher la 5ème place.

Dimanche, j'ai pris du retard dans le premier tour. Je suis remonté 6ème en fin de journée et dans les dernières spéciales, j'ai voulu pousser pour aller chercher la 5ème place. Malheureusement, je suis tombé et j'ai perdu beaucoup de temps. Je termine 8ème."

Christophe Nambotin : "J'ai fait une bonne super test vendredi. Samedi, j'avais décidé d'attaquer fort dès le début car je pensais que l'évolution du terrain allait limiter la possibilité de faire des écarts dans la journée. C'est ce que j'ai fait ça s'est bien déroulé puisque je gagne.

Dimanche, j'ai voulu refaire la même chose mais j'ai chuté dans la première ligne. J'ai perdu beaucoup de temps et malgré une bonne remontée, je termine à 2.7 secondes du vainqueur. Cela dit, je suis content de mon weekend. Je conforte ma première place au provisoire."

Christophe NambotinChristophe Nambotin - Photo KTM
Antoine Méo : "Le début de journée samedi a été difficile car j'ai chuté 4 fois en 3 spéciales. Je suis revenu en fin de journée mais pas assez pour prendre la première place.

Dimanche, j'ai mieux géré mon effort. La bagarre a été serrée devant mais je gagne la journée avec 20 secondes d'avance sur Pela.

Antoine Méo Gp Grèce 2014Antoine Méo - photo KTM


Mika Barnes, le pilote que je soutiens dans le cadre du "Méo Junior Team" a connu un weekend difficile avec beaucoup de chutes samedi et un abandon sur problème pneumatique dimanche. Il a malgré tout montré de bonnes choses dans certaines spéciales.»