EWC Suède J2: 4ème victoire consécutive pour Pela

  • Publié dans WEC
Aubert , Pela , SalviniLes 3 pilotes abonnés au podium en E2 : Aubert , Pela , Salvini

La journée d'hier du GP EWC de Suède 2014, fut éprouvante pour les pilotes et leurs machines, contraignant notamment Oriol MENA (E – Beta), fracture de la clavicule, et Jemma WILSON (AUS – Yam), entorse de la cheville, à ne pas repartir ce matin.


Avec le retour du beau temps, cette deuxième journée du Grand Prix de Suède fut encore plus éprouvante pour les organismes et les stars de l'Enduro ont dû puiser au plus profond d'eux-mêmes pour aller chercher un podium ou des accessits.

 

 E1   3ème victoire pour Eero Remes

 

« Il a vraiment été beaucoup plus fort que moi en fin de journée... »  Ce sont les paroles d'un Christophe NAMBOTIN (F – KTM) « extenué » au sujet d'Eero REMES (SF – TM). En effet, l'officiel TM remporte sa troisième victoire en 2014 avec 59 secondes d'avance sur l'actuel leader du provisoire Enduro 1. « Il est monté en puissance tout au long de la journée... » Confiait NAMBOT' « ... au début je me demandais s'il ambitionnait vraiment la victoire puis au fil des tours, je fus incapable de rester à son contact, trop exténué... ».

Une belle performance de la part de REMES qui s'est dit « très heureux d'avoir remporté une nouvelle journée. » Derrière ce duo incroyable, Cristobal GUERRERO (E – KTM) monte sur la dernière marche du podium mais à 2 minutes 51 de REMES ! Pour sa part, on a longtemps cru Thomas OLDRATI (I – HVA) bien ancré à la quatrième place mais c'était sans compter sur un Jérémy TARROUX incisif en fin de journée et qui lui subtilise cette position sur le fil pour seulement deux secondes... A noter le beau Top 10 de Jakob MORHED (S – Honda) et Johan EKLUND (S – HVA) !

Eeros RemesEeros Remes est pour l'instant le seul a résussir à accrocher Nambotin 

Voir le classement provisoire Enduro 1

 

 

 E2   Pela bétonne

 

On prend les même et on recommence dans la catégorie des « moyennes cylindrées » avec une petite variante... En effet, le duel Pierre-Alexandre RENET (F – HVA) – Johnny AUBERT (F – Beta) fut intéressant de bout en bout. Pourtant, le pilote officiel HVA prenait rapidement les commandes mais commettait bien trop d'erreurs « J'étais plutôt bien parti mais j'ai chuté par deux fois et ma moto s'est aussi arrêtée à deux reprises en spéciale. Johnny en a profité pour revenir... »

Mais le pilote Beta, fatigué (comme tous ses congénères) de cette longue tournée Scandinave, a craqué dans le dernier tour tandis que Pela RENET haussait le ton et terminait la journée avec 35 secondes d'avance. « Je suis vraiment heureux de cette quatrième victoire consécutive... Cela me permet de faire une excellente opération au classement ! » Souriait le Normand. Alex SALVINI (I – Honda), quant à lui, n'a jamais pu rouler au même rythme des Français et doit à nouveau se contenter de la 3ème position.

Une nouvelle fois, c'est Lorenzo SANTOLINO (E – Sherco) qui s'impose comme le meilleur pilote du peloton derrière le trio « royal » et Roni NIKANDER (SF – KTM) réédite sa belle performance de la veille (5ème). A noter, l'abandon dès le premier tour de Jonathan BARRAGAN (E – HVA) et la belle 6ème place de Romain DUMONTIER (F – Yam)...A noter que Pierre-Alexandre RENET s'adjuge aussi l'HVA Xtreme Test Award et le Mika Ahola "Brave One" Trophy dont il est un solide leader...

Voir le classement provisoire Enduro2

 


  E3  La détresse de CERVANTES, et première victoire pour Bellino


En Enduro 3, le fait marquant du début de course restera l'abandon rapide et la grande détresse d'Ivan CERVANTES (E – KTM) qui souffrait trop le martyr et voyait son coéquipier Matthew PHILLIPS (AUS – KTM) s'envoler au classement. Mais, même si l'Australien a pu creuser un écart conséquent, celui-ci ne parait pas insurmontable pour « Torito » qui conserve encore des chances de titre.

 

En effet, le Champion du Monde Junior 2013, très fatigué depuis la veille et avec un poignet douloureux, a été malmené toute la journée par Matti SEISTOLA (SF – Sherco), Mathias BELLINO (F – HVA) et Luis CORREIA (P – Beta). De plus, l'officiel HVA imprimait un train d'enfer dès la première spéciale et ne relâchait pas la pression, creusant l'écart avec le pilote KTM et remportait ainsi sa première journée de la saison. « Je suis vraiment très très satisfait de cette victoire. Sur un terrain très dur et dans des spéciales très longues, cette victoire veut dire beaucoup. Encore plus dans une catégorie E3 aussi relevée... » Avouait le Champion du Monde 2012.

En plus de BELLINO, PHILLIPS n'a rien pu faire face à l'esprit revanchard d'un Matti SEISTOLA vexé d'avoir commis autant d'erreurs la veille (11ème). Le Finlandais avait les crocs et empoche les 17 points de la deuxième place. CORREIA, lui aussi très offensif échoue à 16 secondes de PHILLIPS et doit une nouvelle fois se contenter de la 4ème place devant un Jérémy JOLY (F – KTM) décidemment très en jambe à Enköping. Matthew PHILLIPS arrivera à Lumezzane (Italie) avec 19 points d'avance et devra faire face à un Ivan CERVANTES sur-motivé ! A noter la belle 6ème position de Simone ALBERGONI (I – KTM) et la déliquescence d'Aigar LEOK (EST – TM), 11ème.

Mathias BellinoMathias Bellino à fait retentir la Marseillaise en E3 pour la première fois de la saison

Voir le classemnt provisoire Enduro3

 

 

 Junior  McCanney réplique a Redondi

Chez les plaques vertes, Danny MCCANNEY (GB – Beta) a parfaitement répliqué à Giacomo REDONDI (I – Beta) en empochant sa septième victoire de la saison en reléguant l'Italien à 16 petites secondes. Le Britannique compte désormais 22 points d'avance sur le Champion du Monde SuperEnduro Junior 2014. Loïc LARRIEU (F – HVA), en difficulté hier, s'est accroché brillamment aujourd'hui pour aller chercher la 3ème position au détriment de Jamie MCCANNEY (GB – HVA) tandis que Lars LOFGREN (S – KTM) signe son deuxième Top 5 du weekend...

Voir le classement provisoire Junior

 

 Youth Cup 125cc Albin ELOWSON s'empare des commandes du EY

Albin ELOWSON (S – HVA) a encore été impressionnant et s'empare des commandes de la catégorie. Jesper BORJESSON (S – HVA) prend la deuxième place et Jérémy MIROIR (F - Yam) la troisième. Davide SORECA (I – Yam), le grand rival d'ELOWSON échoue au quatrième rang et devra se reprendre chez lui en Italie début Août !

Voir le classement provisoire EY

 


  Women  Jane Daniel fait chuter SANZ !


Durant cette tournée Scandinave, Laïa SANZ (E – Honda) a été très malmenée mais n'avait jamais rompu. Jusqu'à aujourd'hui... Et ce n'est autre que Jane DANIELS (GB – HVA), qui avait laissé échapper de justesse une première victoire en Finlande, qui s'impose avec plus d'1 minute 17 d'avance sur l'Ibère. « Je suis vraiment soulagée et heureuse ! J'ai laissé filer la victoire en Finlande mais cette fois-ci, j'ai été assez solide mentalement pour ne pas commettre d'erreurs jusqu'au terme de la course ! » Exultait la Britannique.

De son côté, Jessica GARDINER (AUS – Sherco) semble abonnée aux 15 points de la 3ème place tandis que l'enfant d'Enköping, Emelie KARLSSON (S – Yam) échoue une nouvelle fois au pied du podium et que Géraldine FOURNEL (F – Sherco) signe son meilleur résultat de ces deux semaines de course (5ème)...

Voir le classement provisoire EW



Après ce Grand Prix de Suède éreintant et riche de coups de théâtre, la caravane de l'EWC va souffler un peu et prendra dans 6 semaines le chemin de l'Italie et plus particulièrement de Lumezzane pour la 6ème et avant-dernière étape de cette saison 2014. Rendez-vous donc les 1ers, 2 et 3 Aout pour le Grand Prix Acerbis d'Italie où les enjeux seront multiples.

 

Source ABC enduro - photo: TM racing ; Husqvarna, Mathias Bellino

 

 


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris