EWC Portugal - J1- Du Riffifi à Gouveia

  • Publié dans WEC
Eero Remes pilote moto enduro TM Racing Eero Remes rajoute une victoire à son compteur devant un Nambot'1 blessé

Quelle journée pour cette première journée du GP Polisport du Portugal disputée dans la petite cité de Gouveia au pied de laSerra da Estrela nichée à 1600 mètres d'altitude et qui n'est autre que la plus haute montagne du Portugal !


Ce cadre enchanteur fut donc le théâtre d'affrontements royaux et de rebondissements surprenants dans toutes les catégories du championnat ! Il faut dire que le Natureza Eventos a parfaitement fait les choses avec un parcours très technique et physique de 54 kms qui a bien éprouvé les 107 concurrents au départ. De plus les trois superbes spéciales tracées dans le cadre verdoyant du Parque Senhoras dos Verdes ont fait le bonheur des milliers de spectateurs présents qui ont ainsi profité toute la journée d'un spectacle de haut rang en passant d'une spéciale chronométrée à l'autre en quelques hectomètres.

 

Catégorie E1 - NAMBOTIN héroïque... REMES victorieux !

Pourtant ce matin la tension était palpable dans le paddock et plus particulièrement sous l'auvent du KTM Factory Racing team où Christophe NAMBOTIN (F - KTM) concentrait l'essentiel de l'intérêt. A nouveau blessé la veille à son genou gauche lors du KTM Super test, le leader de la catégorie E1 rejoignait le parc fermé en claudiquant... Il n'en fallait pas tant pour permettre à Eero REMES (SF - TM) de signer une splendide victoire qui le relance complètement dans l'optique du championnat. Le lutin Finlandais semble bien, en effet, le seul à pouvoir profiter des déboires physiques de NAMBOTIN.

A contrario les officiels Yamaha Cristobal GUERRERO (E) et Marc BOURGEOIS (F) ne furent jamais dans le coup pour la gagne et abandonne (problèmes électriques pour GUERRERO) ou finisse à une maigre 8eme place (BOURGEOIS). Une aubaine pour un Christophe NAMBOTIN admirable de courage dans la souffrance et qui score une inespérée 2eme place... « Cela a été une journée très difficile! Je n'arrivais pas à m'engager en spéciale comme d'habitude et en plus je me suis refait mal au genou lors du deuxième tour. Mais bon finir 2eme est déjà pas mal dans de telles circonstances car je n'arrive même plus à plier la jambe ! » Oui Christophe NAMBOTIN fut vraiment héroïque!

Et ce sont les outsiders Lorenzo SANTOLINO (E – Sherco) et Simone ALBERGONI (I - Kawasaki) qui s'en donnèrent à cœur joie ! Leader à la fin du 1er tour le Madrilène score un superbe podium pour un tout petit peu plus de 2 secondes face au « vétéran » Italien qui se bonifie au fil des ans et des épreuves et semble retrouver une deuxième jeunesse sur sa Kawa du team MotoRace.

Classement E1 : 1/ Remes, 2/ Nambotin, 3/ Santolino 4/ D. McCanney, 5/ Manzi

 

 

 

Catégorie E2 - Salvini s'impose devant Méo

Dure journée donc pour le team KTM de Fabio FARIOLI qui cède également la victoire en Enduro 2 aux rouges de Red Moto Honda par la faute d'un Alex SALVINI (I) survolté qui renoue avec la victoire depuis Août 2014 (GP d'Italie). En tête de bout en bout le Champion du monde 2013 est incontestablement en pleine progression et il met donc fin à la série victorieuse d'Antoine MEO « Alex roule de mieux en mieux depuis l'Espagne et se révèle comme mon plus sérieux rival cette année. J'ai bien tenté le tout pour le tout dans la dernière Cross Test et cela a failli payer car je ne termine qu'à 61 centièmes d'Alex SALVINI. Mais bon je ne peux pas gagner tout le temps ! »

 

De son côté Pierre-Alexandre RENET (F - HVA) « assure » une « moyenne » 3eme place alors que Johnny AUBERT (F - Beta) fut même inquiété pour son « habituelle » 4eme position par un excellent Jaume BETRIU (E - Husqvarna) qui est aussi sympathique que talentueux !

Alex Salvini pilote moto enduro HondaAlex Salvini monte sur la plus haute marche du podium en E2 

 Classement E2 :  1/ Salvini, 2/Meo 3/Renet, 4/Aubert 5/Betriu

 

 

Catégorie E3  : Matthew Phillips de retour aux affaires

« Cela va être une saison excitante et passionnante en E3 ! Il me fallait deux ou trois courses pour me mettre dans le bon rythme et puis j'ai aussi perdu les quelques kilos superflus qui me gênaient ! Nous avons également bien travaillé sur la moto et la partie cycle au cours de la semaine et cette première victoire de la saison tombe à pic ! »... En effet Matthew PHILLIPS (AUS) sauve l'honneur du clan KTM aujourd'hui avec une première victoire cette saison en E3.

Mais que celle-ci fut difficile à obtenir face à Mathias BELLINO (F - Husqvarna) et Matti SEISTOLA (SF - Sherco) qui seront bien, avec le jeune pilote de Tasmanie, les trois clients pour le titre E3. BELLINO s'échappait dès le 1er tour avec des temps canon en spéciales. Mais il marquait peu à peu le pas à la mi-course et voyait le Finlandais et le pilote KTM fondre sur lui... « C'est le physique ! » nous avoua tout simplement Thomas GUSTAVSSON, le team manager de BELLINO, à l'arrivée. Un constat sans appel pour le talentueux Français qui se présentait pourtant au départ de la dernière spéciale dans un mouchoir de poche de 2 secondes avec ses deux rivaux après avoir compté jusqu'à 13 secondes d'avance.

 

Mais Matthew PHILLIPS fit un festival dans la dernière Cross test pour repousser finalement BELLINO et SEISTOLA à 8 et 9 secondes au retour en parc fermé ! Sur ses terres Luis CORREIA (P - Beta) score une belle 4eme place devant les consistants Aigar LEOK (EST – TM) et Thomas OLDRATI (I - Husqvarna).

 

Matthew PHILLIPS pilpte moto enduro  EWCMatthew Phillips a enfin retrouvé sa vitesse et renoue avec la victoire Classement E3 : E3: 1/ Phillips,  2/Bellino,  3/Seistola,  4/Correia,  5/Leok

 

Catégorie Junior  :

Du rififi également en Juniors où Giacomo REDONDI (I - Beta) a brillamment dominé la journée devant le leader actuel du Championnat, Jamie MCCANNEY (GB - Husqvarna) ce qui lui permet ainsi de se relancer dans la course au titre. Steve HOLCOMBE (GB - Beta) confirme son talent et ses promesses en terminant 3eme alors qu'Alessandro BATTIG (I - Honda) est toujours dans le coup !

Classment EJ : 1/ Redondi,  2/ J. Mccanney,  3/Steve_Holcombe,  4/ Battig,  5/Oliveira

 

 

Catégorie Youth Cup :

Josep GARCIA (E - Husqvarna) a largement dominé la FIM Youth Cup 125cc face au Suédois Mikael PERSSON (Yamaha) et au jeune breton David ABGRALL (F - Yamaha), prometteur pilote de l'équipe de France Enduro Armée de terre.

Classement EY: 1/ Garcia,  2/Persson, 3/Adgrall, 4/Nicolot 5/Debaud

 

Catégorie Women :

Enfin sans surprise aucune, Laia SANZ (E - KTM) a une nouvelle fois écrasée la catégorie féminine face à Jane DANIELS (GB - Husqvarna) et Jessica GARDINER (AUS - Sherco) ; Mais avouons que l'on aimerait bien voir la catalane relever d'autres défis.

 Laia Sanz pilote fémine moto enduro KTM Racing Factory Laia Sanz domine san spartage la catégorie Féminine

Classement EW : EW: 1/Sanz, 2/Daniels,  3/Gardiner,  4/Jonsson, 5/Dufrene



Cependant et malgré tout leur intérêt, les catégories Juniors et féminines ont néanmoins été éclipsées par l'intensité dramatique des trois catégories Seniors ; de la souffrance de NAMBOTIN à la performance de SALVINI en passant par le trio « fou » de l'E3. Mais pourtant la récupération physique était la priorité des rescapés de la première journée. Car en effet la fatigue commence à se faire sentir dans cette tournée ibérique de l'EWC et la « finale » de demain sur un terrain défoncé et très exigeant vaudra son pesant d'or. D'autant plus que la chaleur sera à nouveau de la partie... tout comme les milliers de passionnés locaux qui se délectent d'un spectacle de très haut rang dans la dynamique cité de Gouveia qui s'est décarcassée pour cet événement !

 

Source ABC enduro / Photo ABC enduro - Future 7 media