EWC Portugal - paroles de pilotes

  • Publié dans WEC
Pela Renet Pela Renet : ' Il faudra avoir les nerfs solides "

Les retours des pilotes Français après le Grand Prix du Portugal à Vale de Cambra,  GP qui marquait la fin de la tournée Espagne/Portuagel et était la seconde étape du championnat du monde d'enduro 2014

 

Team Husqvarna :

 

Loïc Larrieu: "Suite au grand prix d'Espagne, je suis rentré en France pour passer une IRM. J'ai un tassement des vertèbres C2, C3 et C4 et le petit doigt cassé. Je suis parti pour le Portugal mardi avec pour objectif de limiter la casse. J'ai voulu roulé jeudi au training. Je me suis aperçu que j'avais également un problème au milieu du dos. Le kiné de la fédé m'a manipulé pour que je puisse continuer. Sur ce tracé difficile, j'ai fait mon maximum pour prendre le plus de points possibles. Je ne m'en sors pas trop mal puisque je reste au contact des leaders. J'ai maintenant 2 semaines pour me remettre avant la prochaine course."

Pierre Alexandre Renet : "Comme la semaine dernière en Espagne, la bagarre avec Antoine Méo a été intense. Samedi, j'ai mené une bonne partie de la journée portant mon avance à plus de 10 secondes. Malheureusement, j'ai chuté dans le 3ème tour et Antoine gagne la journée pour 4 secondes.
Dimanche, j'ai également bien roulé. J'ai profité des chutes d'Antoine avant de tomber à mon tour, 2 fois dans la même spéciale. Je concède plus de 8 secondes sur ce chrono et dans la dernière spéciale, Antoine sort un temps canon et remporte la journée pour 4 secondes. Je suis très vexé car cette journée était pour moi. La lutte avec Antoine va être terrible. Nous allons passer toute la saison, France et mondial, à nous affronter. Il faudra avoir les nerfs solides."

 

Mathias Bellino : "J'ai bien commencé la journée samedi puisque j'étais en tête à la fin du premier tour. Dans l'extrême suivante, le pilote devant moi s'est bloqué dans l'unique trace et en voulant passer à côté, je suis tombé et j'ai perdu 30 secondes. Je suis revenu fort en fin de course pour accrocher le podium.
Dimanche, j'ai un peu payé mes efforts de la veille et je manquais de vitesse, surtout dans la ligne. Je termine 5ème. Je suis un peu déçu de ce début de saison. Je manque encore de roulage mais le point positif, c'est que je garde le contact avec les premiers."

Mathias Bellino Mathias Bellino " Je suis revenu fort en fin de course pour accrocher le podium "


 

Team KTM :

 

Christophe Nambotin : "Après ma victoire en Espagne, j'étais attendu. Sur un tracé très sélectif avec une extrême compliquée, je n'étais pas serein au départ samedi matin. J'ai fait un mauvais premier tour mais je me suis bien repris par la suite. Finalement, la 250 s'est montrée très performante dans ces grandes montées.
Je remporte les 2 jours et je rentre de cette campagne Ibérique avec le maximum de points."

Antoine Méo : "Le tracé était vraiment piégeux et je suis parti prudemment pour éviter de faire trop d‚erreurs. Pela a été très rapide dès le début et a vite creusé l‚écart. Il a chuté et dans le 3ème tour, j‚ai décidé d‚accélérer. Je gagne cette journée pour 4 secondes
Dimanche, je suis parti fort pour ne pas me retrouver dans la situation de la veille. Je suis tombé dans le 2ème tour et Pela a pris la tête. Il est tombé à son tour et j'ai sorti un gros temps dans la dernière spéciale pour aller chercher la victoire.»

 

Jérémy Joly : Jérémy Joly a confirmé le week-end dernier à Vale de Cambra (Portugal) sa capacité à se battre aux avant-postes de la catégorie E3. 7e le samedi et 6e le dimanche, il gagne un rang au championnat, où il pointe en 6e position.

Ce GP du Portugal a été considéré comme difficile. Tu confirmes ?

JJ : "C'était effectivement une course dure, cassante, avec des liaisons assez usantes et des spéciales longues. Le samedi, malgré quelques erreurs dans l'Xtrem test en début de journée, le résultat global de la journée est correct. Je ne suis pas très loin des hommes de tête, et j'ai pu signer de beaux temps dans le dernier tour, notamment une 2e place dans l'Xtrem : physiquement je n'ai pas faibli."

Es-tu satisfait de ta 6e place du dimanche ?
JJ: " Oui ! Le dimanche, j'ai pu accrocher la 6e place en haussant le ton en fin de course avec des troisièmes et cinquièmes temps dans les spéciales du dernier tour. Et pour couronner le tout, je gagne un rang au classement provisoire par rapport à la manche d'ouverture du Mondial. Un top 6 pour mes débuts en E3, je suis satisfait. Ce résultat est celui de toute une équipe, que je tiens à remercier !"

Quels sont tes objectifs ?
JJ: "Si je veux espérer de meilleures places en Mondial, il me faut augmenter ma vitesse et la maintenir de façon constante, tout au long de la journée. Ce sera mon objectif pour le prochain GP. Mais avant cela, je serai à la fin du mois au départ du Championnat de France d'enduro à Uzerche, où je compte bien donner le maximum pour figurer aux avant-postes du E3 et être le plus souvent possible sur le podium."

Antoine MéoAntoine Méo " j'ai sorti un gros temps dans la dernière spéciale pour aller chercher la victoire "

 


 

Team Beta

 

Johnny Aubert : Me voici de retour après la tournée ibérique qui a sonné le lancement de la saison 2014. Après un bon GP d'Espagne, je suis arrivé au Portugal avec de belles ambitions. Mais les résultats n'ont pas été à la hauteur des mes espérances et je finis les deux jours à une 4ème place décevante.
J'ai commis quelques erreurs qui ne sont pas pardonnables cette année en E2, mais j'ai aussi ressenti le manque de roulage des 3 semaines pré-Espagne.
De plus, cette déchirure musculaire m'a aussi contraint à faire l'impasse sur une séance de testing importante début mars. Nous devons trouver encore quelques réglages essentiels pour s'adapter sur tous types de terrains. Nous n'en sommes pas loin et nous serons prêts pour la Grèce !L'Equipe est motivée, nous sommes sur la bonne direction, je me sens très bien au sein de cette structure. Je suis évidemment déçu de ne pas avoir pu apporter à BETA une nouvelle fois un podium mais je n'ai pas dit mon dernier mot!

Je vous donne donc rendez-vous en Grèce dans un mois, mais avant ça je serai au départ du Championnat d'Italie le week-end du 26/27 avril, à Iglésias en Sardaigne. L'occasion de rattraper quelques points retard du fait de mon abandon lors de la journée d'ouverture à Alassio et de tester de nouvelles choses sur la moto !

Johnny Aubert - Pilote 450 RR Beta Johnny Aubert : " J'ai commis quelques erreurs qui ne sont pas pardonnables cette année en E2 "

 

photo KTM / Husqvarna  : Jonty Edmunds  - Photo Beta :  Cristiano Morello