EWC Belgique : une première historique

  • Publié dans WEC
saint Hubert en Belgique Petite ville de Wallonie, St Hubert compte près de 6 000 habitants et a la particularité d'être la capitale Européenne de la chasse et de la nature.

Pour la toute première fois de son histoire motocycliste, la Belgique accueille une étape du Championnat du Monde FIM Maxxis d'Enduro ! Sixième et avant-dernière manche de la saison 2015, le Grand Prix FunnelWeb Filter de Belgique se déroulera au cœur des Ardennes, dans la charmante petite ville de St Hubert...


C'est à l'initiative du MP41, né en 1994 sous l'initiative de nombreux supporters du regretté Michael PAQUAY, et avec le soutien de Christian DEJASSE (membre du CEN), que la Fédération Motocycliste de Belgique (FMB) a présenté sa candidature au calendrier 2015. Candidature qui fut très rapidement acceptée et qui fit le bonheur du moto club ainsi que des nombreux passionnés de sports mécaniques dans le plat pays. Pays à fort tradition MX, la Belgique devrait sans aucun doute faire un accueil exceptionnel à l'EWC !



Pour cela, Philippe LIGOT (Président) et tout le MP41 ont tracé un parcours de classe mondial. Long d'environ 55 kilomètres, le tracé offrira un bel aperçu des difficultés des Ardennes ! L'Enduro Test, qui sera longue et éreintante, sera localisée dans le « Bois du Pendu » tandis que l'Xtreme Test sera largement naturelle et très technique. Celle-ci sera située sur la route de Poix, juste en face de la Cross Test ! Un Time Check est aussi présent sur cette même route où le Moto Club mettra à disposition des spectateurs de nombreuses buvettes et une zone commerciale pour faire de ce Grand Prix une grande fête populaire ! Le KTM Super Test du Vendredi Soir se déroulera dans le centre ville de St Hubert et devrait offrir beaucoup de spectacle, d'autant plus que le MP41 a prévu un concert pour une grande soirée festive. Enfin, le paddock prendra ses quartiers sur l'aérodrome civil de St Hubert.

Petite ville de Wallonie, St Hubert compte près de 6 000 habitants et a la particularité d'être la capitale Européenne de la chasse et de la nature. Situé à 65 kilomètres de Namur et à 137 kilomètres de la capitale Bruxelles, St Hubert est aussi appelée « Rome en Ardenne ». Celle-ci, très réputée pour sa basilique Saint Pierre, son abbaye et le hameau-musée du Fourneau de Masblette à Saint-Michel, est aussi un lieu où les Enduristes aiment se retrouver et où le MP41 a déjà organisé de nombreuses manches du Championnat de Belgique.

Avec près de 130 pilotes inscrits dont 13 pilotes Belge, cela confirme l'attente autour de ce Grand Prix FunnelWeb Filter de Belgique qui restera dans l'histoire du Championnat du Monde FIM Maxxis d'Enduro comme la toute première manche Belge de l'histoire de l'Enduro ! Sans aucun doute, le MP41 fera les choses en grand pour que la communion entre pilotes et spectateurs soit parfaite.


Après avoir signé un impeccable doublé à Serrès (Grèce), Mathias BELLINO (F – Husqvarna) n'a rien pu faire face à Matthew PHILLIPS (AUS – KTM) à Rovetta (Italie) il y a de cela trois semaines. Alors qu'il compte 16 points d'avance au provisoire E3 sur l'Australien, le Champion du Monde Junior 2012 cherchera très certainement à répondre à celui-ci et à grappiller de précieux points pour s'enlever un peu de pression avant la finale qui se déroulera à Réquista (France). Derrière ce duo, la bataille devrait être aussi passionnante pour la troisième place étant donné que Matti SEISTOLA (SF – Sherco) et Aigar LEOK (EST – TM) ne sont séparés que de trois petits points... Pour le Finlandais, il lui faudra aussi prouver que sa fracture au doigt n'est plus que de l'histoire ancienne et qu'il peut toujours venir se battre pour la victoire. Il faudra aussi garder un œil sur Luis CORREIA (P – Beta), Manuel MONNI (I – TM) et Thomas OLDRATI (I – Husqvarna) qui prétendent tous à la dernière place du Top 5. De retour en confiance, Jérémy JOLY (F – KTM) devrait se montrer dangereux et pourrait bien venir jouer les troubles fêtes en tête de la catégorie tout comme Antoine BASSET (F – KTM) qui, fort d'un superbe et surprenant Grand Prix d'Italie, voudra confirmer sa bonne forme du moment. Enfin, le local de l'étape Jean-François GOBLET (B – Husqvarna) sera poussé par tout un peuple et cherchera à se montrer sous son meilleur jour.


Chez les Enduro 1 :

l'heure est grave pour Christophe NAMBOTIN (F – KTM). Mené pour la toute première fois depuis son premier titre mondial (2012), l'officiel KTM se trouve dans une position qu'il connait mal. De plus, l'interrogation persiste autour de sa blessure au genou et de sa capacité à pouvoir repasser devant le nouveau leader Eero REMES (SF – TM) ! Actuellement dans sa meilleure saison statistique (5 victoires, 4 deuxième places, une 4ème place), le Finlandais n'a jamais été aussi près de remporter son premier titre mondial et nul doute que le sang froid dont il fait preuve depuis le début de la saison ne devrait pas lui faire défaut. De leurs côtés, Danny MCCANNEY (GB – Sherco), Lorenzo SANTOLINO (E – Sherco) et Marc BOURGEOIS (F – Yamaha), dans leur bataille pour la troisième place, pourraient bien venir s'intercaler entre les deux protagonistes et faire le jeu de l'un ou de l'autre. Attention aussi à Simone ALBERGONI (I) qui se montre de plus en plus incisif et se rapproche du podium avec sa Kawasaki. Après un Grand Prix d'Italie très décevant, Cristobal GUERRERO (E – Yamaha) sera très revanchard et voudra prouver qu'il vaut mieux que cette 7ème position au provisoire...

Eero RemesEero Remes

 

Pela RENET doit gagner !


Le Grand Prix d'Italie fut un véritable coup d'épée dans l'eau pour la catégorie Enduro 2. En effet, avec une victoire chacun pour Pierre-Alexandre RENET (F – Husqvarna) et Antoine MEO (F – KTM), c'est le statu quo en tête de la catégorie : l'officiel KTM comptabilise toujours 13 points d'avance sur son compatriote. L'heure se fait donc de plus en plus grave pour l'officiel Husqvarna s'il veut arriver à réaliser le doublé. En effet, RENET se trouve désormais dans l'obligation de gagner les deux jours afin d'arriver en France avec le moins de retard possible. Alex SALVINI (I – Honda), en délicatesse avec un genou à Rovetta, voudra lui aussi prouver qu'il peut gagner et ne fera aucun cadeau à MEO et à RENET.

Johnny AUBERT (F – Beta) sera absent à cause d'une fracture de la vertèbre L5, le duo Jaume BETRIU (E – Husqvarna) – Loïc LARRIEU (F – Sherco) devrait encore une nouvelle fois nous régaler dans la chasse à la 4ème place mais attention à David KNIGHT (GB – KTM) qui viendra se frotter aux ténors de la catégorie le temps d'un weekend ! Auteurs d'un beau Grand Prix transalpin, on attend désormais confirmation de la part de Nicolo MORI (I – KTM) et de Deny PHILIPPAERTS (I – Beta) tandis que Victor GUERRERO (E – KTM) et Oriol MENA (E – Beta) ont une revanche à prendre après s'être montré décevant à Rovetta... Toute l'attention du public Belge sera portée sur la star locale Cédric CREMER (B–KTM) qui visera au moins le Top 10 !

Pela Renet Chili 015


Chez les moins de 23 ans, Jamie MCCANNEY (GB – Husqvarna) compte désormais 28 points d'avance sur son premier poursuivant Giacomo REDONDI (I – Beta) ! Sans aucun doute, le Britannique doit espérer que certains pilotes tels Steve HOLCOMBE (GB – Beta) ou Alessandro BATTIG (I – Honda) viennent s'intercaler entre lui et REDONDI afin d'espérer être titré dès ce Grand Prix... Mais la tâche s'annonce difficile. D'autant plus que la révélation de l'année Steve HOLCOMBE cherchera à marquer les esprits en vue de la saison prochaine en remportant les deux journées... En FIM Youth Cup 125cc, Josep GARCIA (E – Husqvarna) n'a plus qu'un seul joker tandis que Mikael PERSSON (S – Yamaha) en a encore deux ! Avantage donc au Suédois qui essaiera de creuser l'écart avant le dernier Grand Prix. Derrière ce duo, Jack EDMONDSON (GB – KTM) tient toujours la corde pour la dernière place du podium final mais attention aux Français Luc MALIGES (KTM), Luca GARELLO (Yamaha) et Valérian DEBAUD (Yamaha) tout comme à l'Italien Mirko SPANDRE (KTM).



Enfin, la catégorie Féminine est de retour après deux mois d'absence. Et on se demande toujours qui sera en mesure de venir battre Laïa SANZ (E – KTM) qui se dirige indéniablement vers une quatrième couronne d'affilée. Derrière l'ogre SANZ, le duel Jane DANIELS (GB – Husqvarna) – Jessica GARDINER (AUS – Sherco) reprendra alors que la jeune Australienne ne compte pour l'instant que 4 points d'avance sur la Britannique. Blandine DUFRENE (F – KTM), Jessica JONSSON (S – Kawasaki), Jemma WILSON (AUS – Yamaha) et Valérie ROCHE (F – Beta) devraient elles aussi animer la catégorie...

Avec tous les ingrédients nécessaires au programme, ce Grand Prix FunnelWeb Filter de Belgique devrait être un grand cru sur un terrain où les Belges et les Français seront sur motivés et où tout peut encore basculer à seulement un Grand Prix de la fin ! Rendez-vous donc les 10, 11 et 12 Juillet prochains à St Hubert pour le 6ème et avant dernier Grand Prix du Championnat du Monde FIM Maxxis d'Enduro !


Information:

 

  • St Hubert (Province du Luxembourg)
  • 65 kilomètres de Namur et 135 kilomètres de Bruxelles
  • Vendredi 10 Juillet : KTM Super Test à partir de 18.00
  • Samedi 11 et Dimanche 12 Juillet : Départ: 9.00 et Arrivée vers 16.00
  • Organisation: MP41
  • Sites Internet: www.enduro-abc.com et www.mp41.be
    Circuit: 55kms – 4 tours
  • Entrée Gratuite
  • Aéroport: Bruxelles (environ 130 kms) – Charleroi (120 kms)