EWC Belgique - J2 : Remes, Meo , Bellino récidivent

  • Publié dans WEC

Antoine Méo pilote KTM enduro FactoryAntoine Méo avec 37 points d'avance sur Salvini arrivera serein à Réquista pour la finale

Le Grand Prix FunnelWeb Filter de Belgique marquait la 6eme  et avant dernière épreuve de la saison. Ce premier GP de l'histoire du mondial en Belgique aura apporté son lots de rebondissements et aura notamment permis à 3 pilotes, Remes , Méo et Bellino de s'ouvrir la voie royale vers le titre !

 

E1 : Nambotin perd la victoire dans la dernière SP

Et c'est comme prévu la catégorie E1 qui fut la plus intéressante avec un nouvel épisode du duel entre Eero REMES (SF - TM) et Christophe NAMBOTIN (F - KTM). Leur mano à mano fit rage tout au long de la journée et les deux ténors des petites cylindrées se rendirent coup pour coup pendant les onze premiers chronos du jour. Remonté à bloc Christophe NAMBOTIN abordait avec 4 secondes 88 centièmes d'avance la dernière et très redoutée Enduro test longue de plus de 9 minutes. Pendant qu'Eero REMES sortait un incroyable 9'27'', l'officiel KTM partait à la faute à deux reprises...

« Je suis tomé deux fois bêtement et par ma faute. Je finis très fatigué et je n'avais plus la lucidité et les forces pour me battre avec Eero qui a parfaitement roulé. Je n'ai rien fait depuis 15 jours afin de préserver mon genou... mais ce n'est pas passé ! La suite ? Je me fais opérer dès Vendredi prochain du ménisque et je vais voir avec Fabio FARIOLI mon team manager si nous faisons l'impasse sur la finale afin que je sois fin prêt pour la saison prochaine ou si nous tentons l'exploit à Réquista! »

 

Cruel dilemme en effet pour NAMBOTIN qui est distancé maintenant de 7 points au provisoire par Eero REMES. Un faible écart certes mais qui ne peut être compensé que par un doublé obligatoire de NAMBOTIN lors de la finale (3/4 Octobre) et à la condition également qu'un autre pilote s'intercale entre le Français et le Finlandais. Pas évident du tout ! Un pilote qui pourrait être Lorenzo SANTOLINO (E - Sherco) remonté comme une pendule après sa pénalité de la veille et qui finit 3eme aujourd'hui devant l'autre éclopé Danny MCCANNEY (GB - Husqvarna) et Marc BOURGEOIS (F - Yamaha). A noter la lourde chute et l'abandon de Cristobal GUERRERO (E - Yamaha), relevé sonné mais qui récupéra très vite.

Podium enduro 1 EWC Belgique J2Le Podium enduro 1 EWC Belgique J2

Classement  championnat Enduro1 après 6 rounds

  • 1. Eero Remes (TM) 221pts
  • 2. Christophe Nambotin (KTM) 214pts
  • 3. Daniel McCanney (Husqvarna) - 157pts

 

 

 

 

E2 : 37 points d'avance pour Méo sur le second !

Il en va de même pour Antoine MEO (F - KTM) en catégorie E2. Débarrassé hier de son plus sérieux rival Pierre-Alexandre RENET (blessé à l'épaule), le quadruple champion du Monde est bien parti pour coiffer une cinquième couronne mondiale avant de passer en Rallye... Il a ajouté aujourd'hui une nouvelle victoire à un palmarès déjà bien garni et avec 37 points d'avance sur Alex SALVINI (I - Honda) son dauphin du jour, l'officiel KTM n'aura besoin que d'une 12eme place le Samedi à Réquista (France) pour être sacré champion du Monde E2.

« J'ai bien essayé d'aller chercher Antoine mais en perdant 4 secondes à l'extrême à chaque tour c'était mission impossible ! ». Alex SALVINI ne pouvait que constater la suprématie de MEO.

« Je suis très satisfait de ce deuxième podium consécutif car j'ai fait beaucoup moins d'erreurs qu'hier et je ne finis pas très loin de SALVINI ! » Loïc LARRIEU (F - Sherco) signe en effet la « performance » du week-end et emmagasine ainsi beaucoup de confiance avec ces excellents résultats. Jaume BETRIU (E - Husqvarna) termine à nouveau 4eme devant les britanniques KNIGHT (KTM) et SAGAR (KTM) que l'on a revu avec plaisir sur l'EWC.

 

Classement championnat Enduro 2 après 6 rounds

  • 1. Antoine Meo (KTM) 228pts
  • 2. Alex Salvini (Honda) 191pts
  • 3. Pela Renet (Husqvarna) 175pts

 

E3 : Bellino en route pour le titre

« Bravo ! Tu as bien roulé et avec 24 points d'avance sur Matthew PHILLIPS, tu vas pouvoir aborder la finale en France sans pression excessive... » C'est ainsi qu'Eric BERNARD accueillait son poulain Mathias BELLINO (F - Husqvarna) à l'arrivée sur l'Aérodrome de St Hubert. En effet avec un nouveau succès, le champion du Monde Junior 2013 est bien parti pour accrocher début Octobre une première couronne chez les Seniors et plus particulièrement en E3. Pourtant l'officiel Husqvarna se heurtait d'entrée à un très accrocheur Matti SEISTOLA (SF - Sherco) désireux de retrouver le chemin de la victoire !

 

Malgré deux petites chutes lors du premier tour, BELLINO gérait parfaitement sa course et laissait donc Matthew PHILLIPS (AUS - KTM) et SEISTOLA se partager le podium à l'avantage du premier nommé ! Longtemps 4eme, Manuel MONNI (I - TM) rétrogradait suite à des problèmes d'embrayage et c'est le courageux Luis CORREIA (P - Beta) qui score les 13 points de la 4eme place devant Jeremy JOLY (F - KTM) qui retrouve peu à peu le chemin de la grande forme !

Nanti donc de 24 points d'avance, Mathias BELLINO a en tout cas fait un pas important en Belgique vers le titre E3.
Mathias Bellino  Enduro 2 Blegique Mathias Bellino

 

Classement championnat Enduro 3 après 6 rounds

  • 1. Mathias Bellino (Husqvarna) 217pts
  • 2. Matthew Phillips (KTM) 193pts
  • 3. Matti Seistola (Sherco) 163pts

 



Junior : Holcombe va à la faute et laisse le champ libre à McCanney

Coup de théâtre inattendu également en Juniors où le très prometteur Steve HOLCOMBE (GB - Beta) domina la course de bout en bout avant de coincer dans la dernière Enduro test et de laisser la victoire et le podium à Jamie MCCANNEY (GB - Husqvarna), Davide SORECA (I - Beta), qui est en gros progrès, et Giacomo REDONDI (I - Beta). « C'est de ma faute ! Avec l'apparition de la pluie j'ai voulu recouper une trajectoire et je suis sorti trop large. J'ai pris une banderole publicitaire dans la roue arrière de ma moto et adieu la victoire. Mais c'est la course ! » ...constatait avec lucidité le jeune Anglais.

 

Jamie MCCANNEY, comme Antoine MEO en E2, abordera donc la finale avec 37 points d'avance ! Un boulevard pour le talentueux britannique...

 Jamie MCCANNEY pilote enduro Junior Jamie MCCANNEY

 

Classement championnat Enduro Junior après 6 rounds

  • 1. Jamie McCanney (Husqvarna) 220pts
  • 2. Giacomo Redondi (Beta) 183pts
  • 3. Steve Holcombe (Beta) 166pts

 

 

Youth Cup : Persson gagne et 1er podium pour Quentin Delhaye de Maulde

Coup de théâtre en FIM Youth Cup 125cc avec l'abandon très matinal de Josep GARCIA (E - Husqvarna), vainqueur hier et qui se fracture la clavicule droite laissant ainsi Mikael PERSSON (S - Yamaha) scorer les 20 points de la première place et prendre ainsi un certain avantage au classement provisoire. Comme la veille EDMONDSON « Junior » (GB-KTM) termine à une excellente 2eme place devant le pilote TM France Quentin DELHAYE DE MAULDE (F).

 

Classement  championnat Youth Cup après 6 rounds

  • 1. Mikael Persson (Yamaha) 186pt
  • 2. Josep Garcia (Husqvarna) 162pts
  • 3. Jack Edmondson (KTM) 129pts

 

 

 

Women : Laia Sanz intraitable

Laia SANZ (E - KTM) fut une nouvelle fois intraitable chez les féminines face à Jane DANIELS (GB - Husqvarna) et la souriante Australienne Jemma WILSON (Yamaha). Elle aussi devrait être sacrée Championne du monde en France.

Laia SANZ pilote enduro féminine Laia SANZ

 

Classement championnat  Enduro Women

  • 1. Laia Sanz (KTM) 120pts
  • 2. Jane Daniels (Husqvarna) 96pts
  • 3. Jemma Wilson (Yamaha) 69pts

 

 



Les rebondissements en tout genre auront donc été légion pendant ces 48 heures de course passées au cœur des Ardennes ce qui aura rendu ce Grand Prix FunnelWeb Filter de Belgique encore plus passionnant. Le Championnat du Monde FIM Maxxis d'Enduro va donc observer une trêve estivale de plus de deux mois avant la finale en France. L'occasion pour les blessés de se refaire une belle santé physique afin de faire de cette finale une véritable apothéose qui sacrera quoiqu'il arrive trois grands champions !