L'enduro aux USA comment ça fonctionne ?

usa ENDURO 2017Publireportage : l'enduro aux USA comment ça fonctionne Les États-Unis ont une riche histoire de l'enduro et aujourd’hui il y a là-bas 3 grands championnats nationaux dédiés à la pratique de l'enduro, qui fonctionnent tous sous l'égide de l'AMA (Américain Motorcycle Association) qui est l'équivalent de notre FFM

Les différentes type d’épreuves enduro aux USA

NEPG : National Enduro Championship Series : existe depuis 1962 et est a peu-prêt l'équivalent de notre championnat de France. Cette série est aujourd'hui composé de 9 épreuves (d'une journée) et permet de désigner plusieurs champions dans différentes catégories, et notamment dans la catégorie pro qui correspond à notre catégorie Élite.  Chaque épreuve compte en moyenne de 6 spéciales différentes (appelées section aux US ) variant de 5 minutes à 30 minutes et reparties sur circuit de 50 à  60 km.

Une des différences avec notre championnat FFM c'est un système de primes distribuées à chaque courses aux 3 meilleurs pilotes (de chaques catégories) par les constructeurs moto. Par exemple un pilote pro qui remporte le scratch touchera 3000$ par KTM  (si il roule KTM) ou 2000€ par Husqvarna ou 500$ par Honda ou 250$ par Yamaha, etc... Pour les amateurs les constructeurs ont aussi mit en place ce système de prime, par exemple un pilote amateur roulant sur une KTM et remportant 1 épreuve empochera 250$ ! Autre différence notable c'est au niveau des motos car le permis de conduire, l'éclairage et l’homologation ne sont pas nécessaires pour prendre part à un NEPG, en fait les pilotes la-bas roulent avec des modèles cross ou xcountry.

Nepg usaLead Belt National Enduro 2017 - Photo : Shan Moore

GNCC : Grand National Cross Country : ce championnat GNCC  - ou parfois appelé hare scrambles - a vu le  jour au milieu des année 70 sous l'impulsion de Dave Coombs et a connu petit à petit un fort engouement de le part des pilotes Américain. C'est aujourd’hui un des championnats tout-terrain majeur aux USA qui attire de nombreux team usine, de nombreux sponsors et bénéficie d'une couverture télé exceptionnelle car les courses de GNCC sont retransmises en direct sur RacerTV et sur NBCsport. En plus avec 2 millions de dollar de primes distribuées au pilotes chaque année ce championnat est le championnat off-road le plus richement dotés des US.

De mars à octobre, en 2017 le Grand National Cross Country affiche au calendrier par moins de 13 épreuves réparties sur tout le térritoire Américain. Ces endurances TT made in USA se déroulent sur 3h à moto et 2h en quad. On compte pas moins de 107 catégories différentes pour le GNCC  (56 catégories motos, 41 catégories ATV et 10 catégories UTV , etc). Le GNCC est vraiment très populaire aux états-unis et attire de nombreux pilotes lors de chaque épreuve, par exemple en 2016 l'Iroman GNCC dans l’Indiana a battu un record d'engagés en accueillant un peu plus de 2400 pilotes moto et quad!

Grand National Cross Country 2017 Kailub Russell lors du Unadilla GNCC 2017 - photo: Ken Hill

FGSE : Full Gas Sprint Enduro : ce championnat AMA sprint enduro vu le jour en 2014 et permet au pilotes de rouler en spéciale (pas de CP ni de CT entre les portions chronométrées, les spéciales sont très proches et tracées autour du paddock pilote). Les épreuves Sprint enduro aux US se déroulent sur 2 jours et comptent un minimum 2 spéciales (de type cross test ou enduro test) à rouler 6 fois par jour. En 2017 le championnat Kenda Full Sprint enduro affiche au calendrier 9 épreuves soit 18 journées de course. Les pilotes sont autorisés a reconnaitre les spéciales à pied ou à vélo la veille de l'épreuve ainsi que le samedi et dimanche matin.

Le montant de l'engament pour une sprint enduro est de 100$ pour les pro, 80$ pour les amateurs et 70$ pour les juniors.

sprint enduro USADaniel Milner lors de la 3ème manche du Full Gas Sprint Enduro en 2015 : Photo: Andrew Fredrickson

Aller voir une épreuve aux USA ?

S'il vous prend l'envie d'aller voir une épreuve enduro aux US il vous faudra avant de pouvoir poser le pied sur le sol Américain remplir quelques formalités administratives. Pour les Français (y compris les enfants, quel que soit l' âge) voulant se rendre aux États-Unis pour un voyage touristique, un voyage d'affaires il n'y a plus besoin d'être en possession d'un visa * mais il faut en revanche remplir 4 conditions :

1: Avoir un passeport biométrique ou électronique en cours de validité. Si vous ne possédez pas ce nouveau type de passeport vous pouvez en demander un, auprès de votre préfecture ou en mairie (compter 3 semaines de délais).

2: Posséder une autorisation électronique de voyage (ESTA **) avant le départ. Cette autorisation de voyage - mise en place par les états-unis après les attentats du 11 septembre 2011 - est valable 2 ans et permet de se rendre aux États-Unis à plusieurs reprises sans avoir à solliciter une nouvelle demande ESTA . A savoir qu'il vous sera demandé de payer14$ pour obtenir ce ESTA (ou SETA en français). Une fois cet ESTA demandé vous recevrez un réponse dans les 72 heures. Dans la majorité des cas la réponse est positive. Imprimez votre autorisation et gardez la avec vous.

3: Montrer une preuve de solvabilité (carte de crédit, chèque vacance, etc)

4: Séjourner 90 jours maximum sur le territoire Américain

*  pour certaine catégorie de voyageurs le visa pourra tout de même être exigé , pour plus d'info sur ces cas particulier voir le site de l'Ambassade des Etats Unis en France

 **  ESTA : Electronic System for Travel Authorization (Système électronique d’autorisation de voyage)

Participer à une épreuve enduro Américaine ?

Si vous êtes en manque de nouveaux horizons et que vous voulez allez vous mesurer aux pilotes Américains il pourrait vous prendre l'envie de participer à une course d'enduro là-bas. Mais en pratique ce n'est pas très simple de rouler outre-atlantique,  si il faut se amener sa moto, faire les papiers et autres licences, mais rassurez vous la société KR4performances a tout prévu et propose un service clé en main pour participer à l'épreuve de vos rêves (GNCC, NEPG ou Sprin Enduro). Le slogan de cette boite américaine est simple: vous arrivez et vous roulez (arrive and ride). En fait, vous vous occupez de dégoter un billet d’avion, de débarquer au US avec vos équipements moto et eux s'occupent du reste en vous mettant à votre disposition un service de location de moto et d'assistance course. KR4 propose notamment un service Husqvarna™ All Inclusive Bike Package qui comprend :

  • la mise à disposition d'une Husqvarna
  • la préparation de la moto pour la course,
  • de son transport jusqu'au lieu de l’épreuve
  • le carburant pour la course
  • de l'assistance course et mécanique
  • les repas
  • des remises sur des pièces

Le cout de service tout comprit est d'environ 1000$ ( service que l'on peut moduler suivant ses besoins par exemple si vous souhaitez vous débrouiller et ne louer que la moto ça vous coutera entre 250$ et 450$). A cela il ne faudra pas oublier la licence AMA (49$ pour une licence à l'année ...) - si vous possédez une licence FIM vous n'aurez pas de besoin de licence AMA)  et il faudra aussi acquitter les droits d'engagement de l'épreuve.

A noter que K4R performances ne sont pas nocives sortis de nulle part  car c'est c'est aussi un team qui fait rouler depuis plusieurs année des pilotes pro (Thad Duvall, Grant Baylor, Tayla Jones, etc)  et qui a décroché plusieurs titre en GNCC et Sprint Enduro.

KR4 Arrive N Ride teamLe team KR4 Arrive-N-Ride en avec la pilote pro Tayla Jones courronée cette année championne de GNCC

 


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris