Romain Barbeger 2010

IMG 4499Le jeune pilote aubinois entend bien confirmer en 2010 son excellente première saison en championnat de France juniors élite.
La moto, Romain Barberger est tombé dedans petit, dès l'âge de 3 ans. Et depuis ses premiers sauts en minimoto sur les traces de papa et des frangins, le petit Romain a fait du chemin.

À 20 ans, Romain a terminé, l'an passé, à la 5e place du championnat de France d'enduro, catégorie junior.

« Cette année, j'attaque ma seconde et dernière année dans cette catégorie, toujours au guidon d'une moto Sherco, seule écurie française représentée dans le monde de l'enduro. Mes objectifs sont doubles », confie Romain. « Sachant que trois des pilotes qui me précédaient dans le quinté de tête l'année passée sont montés chez les seniors, je me dois de viser le podium du championnat de France. Je dois percer cette année ».


Pour cela, Romain dispose de cinq manches sur le territoire sur un calendrier allant du 20 mars au 18 septembre (lire encadré).

Son équipementier Sherco, dont l'usine se situe à Nîmes, dans le Gard, lui a renouvelé sa confiance et l'utilise même comme pilote essayeur. « Je teste des pièces destinées à être montées sur des motos destinées au grand public ».

Le garçon est doué, c'est certain. Mais comme partout, le talent n'ouvre des portes que s'il s'accompagne d'un travail régulier.

Aussi, Romain a bien préparé son affaire lors des différents stages de présaison avec l'équipe de France d'enduro.


« J'en ai fait plusieurs, notamment à Saint-Hippolyte-du-Fort, dans le Gard, pour améliorer le physique et le pilotage. Mon entraîneur est le Villefranchois Pierre-Marie Castella. Avec lui, on bouffe du physique. Je me coltine aussi avec des mecs chevronnés, des pilotes qui courent depuis plusieurs années en Élite. Or, l'an prochain, quoi qu'il arrive, j'intégrerai cette catégorie. Alors autant déjà goûter au très haut niveau maintenant. »

3 manches du Mondial d'Enduro

Et pour être un jour, pourquoi pas, le meilleur parmi les meilleurs, Romain Barberger entend bien se frotter dès cette année au gratin de l'enduro mondial. « En plus des cinq manches du "France", je vais participer à trois manches du Mondial d'enduro au Portugal, en Italie et en France, à Noirétable, pour la manche finale. Si je parviens à décrocher un podium au championnat de France juniors élite et à bien figurer lors de ces manches, alors j'aurai atteint mes deux objectifs ».

C'est tout le mal que l'on souhaite à ce champion qui cumule des études en BTS chaudronnerie au lycée La Découverte de Decazeville et dont le seul et unique rêve depuis ses 3 ans est de vivre de sa passion. « J'envisage une carrière d'au minimum dix ans. Cette saison, je vais jouer un peu plus dans la cour des grands et j'espère bien confirmer mes résultats de 2009 ».

Huit courses pour convaincre

Romain Barberger aura un programme chargé cette année avec cinq manches de championnat de France d'enduro, dont la première, le 20 mars prochain, en Charente-Maritime. Suivront ensuite une deuxième manche à Scaer, en Bretagne, le 24 avril, et une troisième le 29 mai. La quatrième aura pour décor Langogne, en Lozère, et se disputera le 3 juillet. Enfin, la cinquième et dernière manche du championnat se courra à Peyrat-le-Château, en Corrèze.

Outre les épreuves nationales, Romain veut s'aguerrir cette saison en prenant part à trois des sept manches du Mondial d'enduro, histoire de se frotter à des pilotes moto chevronnés. Idéal pour progresser et franchir encore un palier supplémentaire.

IMG 0531 

 

Source DDM / photos : Freenduro.com