Romain Gioffre raconte son Hell's Gate

  • Publié dans News enduro

350 Beta RR 2013La 350 Beta de Romain prête a affronter la Hell's GateRomain GIOFFRE un des 2 top pilote Français (l'autre top pilote était Mathieu Gagnoud - TM ) engagé pour l'édition 2013 de l'Hell's Gate,  rentre tout juste de sa première course internationale extrême et c'est avec des images folles plein la tête que le Français revient sur ce week-end infernal...

 

"Vos premières impressions sur la Hell's Gate Romain ? "
ROMAIN : " Dur !! Dur physiquement et moralement !! Mais tellement génial ! Cette course est magnifique, je n'avais jamais participé à un enduro extrême aussi technique, aussi fou, aussi dur... Il n'y pas de liaisons où reprendre des forces... Même les chemins sont usant !! La neige et la glace ont largement compliqué et rendu "hard" ce parcours... Il faut se dépasser, surmonter la douleur du corps, mais aussi la faiblesse de l'esprit... Je suis parti avec le numéro 119, et malgré tous mes efforts pour remonter les pilotes devant moi, j'étais obligé d'attendre à 50 mètres de la SP car un CH s'imposait... Pufff, j'étais démoralisé, je tentais de rattraper les 15 premiers en liaisons et arrivé en spéciale j'étais enfermer dans les bouchons... Mais c'est le jeu, je le savais..."

 " Vous êtes tout de même parvenu à vous qualifier dans les 30 meilleurs pilotes..."
ROMAIN : "Oui, on était classé au cumul des SP, je termine 20ème. Au départ on m'annonce 30ème avec 2 minutes de pénalités... J'étais certain d'avoir pointé à l'heure, et après des discussions avec l'organisation ils ont trouvé une erreur dans l'informatique et ma place de 20ème m'a été rendue. C'était important pour moi car le départ du soir ce faisait par ligne de trois... et je ne voulais pas partir dernier !! Ce qualifier a été très dur parce que la spéciale offrait peu de chance de dépassement et je partais à la fin de la troupe alors... je me trouvais coincé derrière des pilotes épuisés en plein de milieu des chronos ! Mon objectif premier en venant à Li Ciocco c'était vraiment d'être qualifié alors je suis content d'avoir franchi cette étape."

 "Malgré un bon départ le soir, vous ne parvenez pas à partir au second tour... Que s'est-il passé ?"
ROMAIN : "Pufff... Déjà il faut dire que les 5 premiers pilotes (JARVIS / WALKER / WEBB / GOMEZ / HEMINGWAY) sont des sur-hommes !! Ils sont époustouflants à regarder, c'est impressionnant... Alors je n'imaginais pas rivaliser avec eux, cependant je pense que ma condition physique et mon pilotage m'aurait permis de repartir pour un second tour. Malheureusement, à 15 min de l'arrivée, dans un dévers, je chute et tombe au fond d'un ravin... Il m'a fallu plus de 20 minutes et l'aide d'un pilote espagnole pour en ressortir et finir le tour... J'accuse alors 45 min de retard sur Jarvis et la limite pour repartir et 40... Alors voilà, HELL'S GATE 2013 finie..."

"Quelle conclusion faites-vous sur ce déplacement en Italie ?"
ROMAIN : " Je reste satisfait de ce résultat, ceci était ma première course internationale en extrême, je ne savais pas vraiment où j'allais, je découvrais tout juste ma nouvelle monture, la 350 4T BETA, et finalement la HELL'S GATE aura été un bon entrainement en vue de ma participation à l'ERZBERG RODEO en juin prochain. Se confronter à des pilotes mondiaux tel que Jarvis c'était super. J'ai adoré me dépasser dans des conditions climatiques si difficiles, je reviens en France plus fort, plus sur de moi. Je sais aujourd'hui quelles sont mes lacunes pour performer en course extrême. Je vais travailler encore sur mon physique, mon mental, et tenter d'améliorer mon pilotage en franchissement."

"Un dernier mot ?"
ROMAIN : " Oui, je tiens à dire un énorme merci à Fabrizio DINI, au team BETA ITALIE, ainsi qu'aux mécanos pour leurs soutien, implication, dévouement, encouragement. L'accueil qui m'a été offert par le team a été fabuleux et ceci m'a aidé à me dépasser, je me sentais très entouré. Merci à Yannick Marpinard, mon team manager qui m'accorde sa confiance et me soutient. Merci également à Philippe MecaSystem pour son aide matériel, éclairage et protection, au top ! Merci à tous mes partenaires et bien entendu merci à tous ceux qui m'ont encouragé depuis la France. Un petit clin d'oeil à ma compagne et mon fils sans qui cette aventure n'aurait pas eu la même saveur, et à mes parents qui depuis l'Auvergne m'encouragent !!"

Retrouvez Romain GIOFFRE au salon du 1000 ROUES de Villefranche/Saône au coté du team Beaujolais. Merci à Fred Sornin pour son partenariat.
Prochaine course en mars, à la Val de Lorraine.