EWC : GP d'Argentine : J1 + vidéos

spéciale extrem GP argentine 2013 -san JuanUn aperçu de l'impressionante sépciale extrême - photo : masenduro.comVoilà, la première journée de ce Grand Prix Maxxis d'Argentine vient de se terminer. Sous une chaleur avoisinant les 35 degrés et dans un cadre splendide, les 118 pilotes ont offert un magnifique spectacle à la hauteur de la ferveur que leur porte les aficionados venus encore une fois par milliers. De l'avis de tous, ce tracé, d'une longueur de 48 kilomètres, était d'une beauté impressionnante et les spéciales 100% naturelles étaient un régal. Mais, la chaleur pesante et la technicité des spéciales n'ont pas pour autant rendu la tâche facile à l'élite de l'Enduro Mondial.

Dans la catégorie Enduro 2, les aficionados présents aux 3 spéciales de la journée ont pu se délecter d'un duel électrique entre Alex SALVINI (I – HM Honda) et Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg). Les deux protagonistes se rappelaient leurs belles années MX où ils étaient alors rivaux... Fort d'un KTM Super Test époustouflant, l'Italien gardait le contrôle de la course mais le pilote Husaberg semblait plus facile en ce début de journée. Puis dans l'Xtreme Test du 2ème tour, Pela RENET s'emparait du leadership avec 4 secondes d'avance. Dès lors, « SALVO » grignotait de précieuses secondes jusqu'à reprendre son bien là où il l'avait laissé, dans la troisième Xtreme Test de la journée. Le transalpin creusait alors l'écart et pointait avec 8 secondes d'avance sur le Champion du Monde 2012. Ecart qu'il maintenait jusqu'à la fin et qui lui permettait d'engranger une deuxième victoire d'affiler et de confirmer son nouveau statut de favori de la catégorie. « Je suis vraiment très satisfait... » notait un SALVINI soulagé « ... nous nous sommes bien battu avec Pela toute la journée mais finalement j'ai eu le dernier mot ! » Pour la troisième place, là aussi nous avons pu assister à de belles passes d'armes entre Johnny AUBERT (F – KTM), David KNIGHT (GB – Honda) et Ivan CERVANTES (E – KTM) qui ont finalement profité au Français tandis que « El Torrito » prend les 13 points de la quatrième place et KNIGHTER, qui a « croisé » un arbre dans la ligne, s'adjuge la dernière place du Top 5. A noter une nouvelle fois la belle performance de Victor GUERRERO (E – KTM), 6ème, et les difficultés des locaux Kevin BENAVIDES (KTM – 11ème), gêné par une blessure au poignet contracté au Chili et Franco CAIMI (KTM), abandon mécanique.

Alex Salvini podium EWC GP ArgentineUne nouvelle victoire pour Salvini - photo :masenduro.com

1. Alex Salvini – Honda
2. Pierre-Alexandre Renet – Husaberg
3. Johnny Aubert – KTM
4. Ivan Cervantes – KTM
5. David Knight – Honda
Pela Renet -Husaberg enduroPela n'a pas pu contrer un Salvini en grande forme - photo masenduro.com

En Enduro 3, nous pensions Christophe NAMBOTIN (F – KTM) moins impressionnant et dominant que la saison passée et finalement, le Français nous a donné tort. Pourtant, dès le premier tour, cela commençait mal pour NAMBOT' qui goutait à deux reprises le sol Argentin et perdait plus de 31 secondes sur Luis CORREIA (P – Beta) le leader. Commençait alors une remonté fantastique pour l'officiel KTM qui reprenait 20 secondes dans le deuxième tour et menaçait férocement CORREIA, LEOK (EST – TM) et LJUNGGREN (S – Husaberg). Profitant des erreurs du Portugais, NAMBOTIN prenait les commandes de l'E3 dans l'Xtreme Test 3. Il ne relâchait pas ses efforts pour autant et remportait la journée avec 20 secondes d'avances sur son dauphin Aigar LEOK qui, par la même occasion, se rachète de sa journée sans à Talca. « Je ne suis pas totalement satisfait de ma victoire... » avoue NAMBOT' « ... Je fais encore trop d'erreur et je tombe trop ! »
Du côté de Luis CORREIA, leader durant les trois quart de la journée, la fin de journée fut plus difficile et il avait fort à faire avec la pression de LJUNGGREN qui cherchait à lui prendre les 15 points si précieux de la troisième place. Mais au terme des 14 spéciales de la journée, le Portugais tenait bon et accrochait son tout premier podium en Mondial. De son côté, Rodrig THAIN (F – Gas Gas) affaiblit par une blessure au genou (ménisque) complète le Top 5 et sauve de gros points dans l'optique du Championnat.

Nambotin  EWC Argentine Nambot'1 s'impose lors de la première journée - photo: KTM

1. Christophe Nambotin – KTM
2. Aigar Leok – TM
3. Luis Correia – Beta
4. Joakim Ljunggren – Husaberg
5. Rodrig Thain – GasGas

 

Enduro 1 : Antoine MEO (F – KTM) s'impose, comme au Chili  mais encore une fois il eut fort à faire face à la doublette Finlandaise Juha SALMINEN (HVA) – Matti SEISTOLA (HVA). En effet, dès la première spéciale, Juha SALMINEN prenait les commandes. Bien décidé à scorer sa première victoire de la saison, il reléguait très rapidement MEO à plus de 15 secondes. Mais une chute dans l'Enduro Test en début de troisième tour, permettait au Français de revenir à seulement 3 secondes. C'est alors que le pilote KTM passait à l'attaque et que l'Octuple Champion du Monde connaissait quelques problèmes mécaniques. MEO prenait alors la tête de la catégorie tandis que SEISTOLA, en embuscade depuis le début de la journée, restait encore à son contact. Finalement, le Français se sortait du piège tendu par les deux Scandinaves, SALMINEN (2ème) et SEISTOLA (3ème) et remportait une victoire éclatante. « Je suis content de cette victoire. Juha m'a rapidement surpris tandis que je commettais trop d'erreur au premier tour. Puis j'ai pu profiter de ses quelques erreurs pour aller chercher la gagne ! » Jamais réellement dans le rythme, Thomas OLDRATI (I – Husaberg) arrivait tout de même à arracher les 13 points de la 4ème position pour seulement deux secondes devant le lutin Finlandais Eero REMES (TM).

antoine méo  250 KTM Exc-fUn sans faute pour Méo malgrès l'opposition de Salminen - photo KTM

1. Antoine Meo – KTM
2. Matti Seistola – Husqvarna
3. Juha Salminen – Husqvarna
4. Thomas Oldrati – Husaberg
5. Eero Remes – TM

Dans la catégorie Junior, les spectateurs ont pu assister à un énorme chassé-croisé entre Giacomo REDONDI (I – KTM), Danny MCCANNEY (GB – Gas Gas) et Matthew PHILLIPS (AUS – HVA). Cette bataille des chronos a finalement tourné à l'avantage de l'Australien qui remporte là sa première victoire en carrière sur l'EWC après seulement deux Grand Prix. Le Champion du Monde SuperEnduro Junior Danny MCCANNEY prend les 17 points de la 2ème place tandis que « RED » monte sur la dernière marche du podium. Le talentueux Portugais Luis OLIVEIRA (Yam) continue à faire parler de lui avec une belle quatrième place alors que Mitcham HARPER (AUS – Honda) signe son premier Top 5 en mondial.
Matthew PHILLIPS Husqvarna 1er victoire pour Matthew PHILLIPS après seulement 1 GP en mondial - photo Azzalin1. Matthew Phillips – Husqvarna
2. Daniel McCanney – GasGas
3. Giacomo Redondi – KTM
4. Luis Oliveira – Yamaha
5. Mitcham Harper – Honda


Enfin, en FIM Youth Cup 125cc,Jamie MCCANNEY (GB – Husaberg) répond à Benjamin HERRERA (CL – TM) et Dawid CIUCCI (I – Husaberg) complète le podium.

1. Jamie McCanney – Husaberg
2. Benjamin Herrera – TM
3. Dawid Ciucci – Husaberg
4. Matteo Bresolin – KTM
5. Jesper Borjesson – Husaberg

Demain matin dès 9h00, San Juan et toute l'Argentine assisteront à un magnifique final avec une météo estivale. Le très nombreux et bruyant public Argentin et Sud-Américain devrait encore plus donner de la voix et du geste pour encourager les stars de l'Enduro Mondial. Tout est donc réunis pour un final gigantesque sur ce Grand Prix Maxxis d'Argentine

 

Source ABC enduro

vidéo par Corsa TV :

Vidéo par GP enduro :

 


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris