Antoine Méo, pilote multifonctions

voiture antoine méo : citroen DS3 WRCLa "Méo mobile" de rallye - Photo Bastien Roux (SpeedRallye)

On le sait tous, Antoine Méo est un hyper actif. Quand il ne « s'amuse » pas à faire exploser les chronos en enduro, au guidon d'une 125 2T, on le trouve au volant d'une voiture de rallye.


Le weekend dernier se déroulait le rallye terre de Vaucluse, et Antoine était de la partie au sein du Team PH Sport au volant d'une... CitroenDS3 WRC . Rien que ça ! Et comme si ça ne suffisait pas d'évoluer avec une voiture « ex-officielle », il s'offre le plaisir de jouer les troubles fête, et arrache la seconde place derrière le champion de France des rallyes : Jean-Marie Cuoq. Il n'a pas fini de nous surprendre !!!

Antoine Méo au volant d'un WRC  citroen DS3 Méo en spéciale avec la DS3 - Photo Bastien Roux (SpeedRallye)Voici une interview réalisé par la FFSA :

Après des participations sur la terre au volant de Citroën DS 3 R3 ou Peugeot 207 Super 2000, vous voilà au départ aux commandes d'une arme redoutable, comment en êtes-vous arrivé là ?
En réalité, je ne sais pas vraiment ! Je pense que le problème, c'est Bernard Piallat, le patron de PH Sport (rires) ! J'ai l'opportunité de pouvoir rouler dans cette fabuleuse Citroën DS3 WRC, cela ne se refuse pas, même si c'est onéreux. En montant dans cette auto, je veux voir quel est mon vrai niveau, même si cela va être compliqué au début. Je change souvent de voiture et il va falloir que je m'adapte rapidement à ma nouvelle monture.

Peut-on faire une analogie entre l'enduro, discipline dans laquelle vous excellez, et le rallye sur terre ?
C'est vrai que les deux disciplines se ressemblent énormément. J'ai de grosses montées d'adrénaline en rallye, chose que je ne trouve pas en Enduro, sauf quand les conditions sont apocalyptiques. On peut également transposer le format avec des reconnaissances en enduro et en rallye. La seule différence est au niveau physique, car en enduro, nous reconnaissons les spéciales à pied !

Quel est votre objectif ce week-end et quid de 2014 ?
Je souhaite faire du mieux possible même si cela va être compliqué. Nous devions faire une séance d'essai avant l'épreuve mais cela sera impossible. On ne pourra pas être à 100 % dès le départ car il va falloir découvrir la voiture, mais nous ferons tout pour être performants. Pour l'année prochaine, je souhaite mettre en place un programme sur une saison complète avec une Citroën DS3 R5.

Arnaud C.

 


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris