Connexion

S'inscrire


SuperEnduro: Knight s'impose en Pologne

  • Publié dans News enduro
David Knight Super enduro pologneDavid Knight en gagnant ce GP a prouve qu'il peut faire jeu égal avec Blazusiak

« Enorme ! Fantastique ! Fabuleux ! » Les superlatifs ne manquaient pas dans la bouche des 9 000 spectateurs présents pour ce second Grand Prix de la saison... tant chaque catégorie fut rythmée par de nombreux coups de théâtre et des scénarios tous différents...

 


Prestige :

Taddy BLAZUSIAK (PL – KTM) évoluait chez lui pour ce Grand Prix de Pologne à l'Atlas Arena de Lodz. Et après une domination sans pareil durant l'ouverture de la saison à Liverpool, tout le monde pensait le quadruple Champion du Monde capable de dévorer ses adversaires un par un devant son public.

Mais dès la première manche, les choses ne se passaient pas comme prévu pour Taddy qui voyait David KNIGHT (GB – Sherco), l'étonnant Mathias BELLINO (F) Danny MCCANNEY (GB - Beta) prendre un meilleur départ alors qu'il naviguait en 5eme position... Après avoir disposé d'Andreas LETTENBICHLER (D – KTM), le pilote KTM tentait de remonter mais commettait bien trop d'erreurs. En tête de la course, le pilote Sherco restait sous la menace de BELLINO avant que ce dernier ne parte à la faute dans le pierrier.

KNIGHTER assurait ainsi une première victoire cette saison tout en annonçant la couleur pour le reste de l'après-midi.

Deuxième manche (départ inversé) et position très difficile pour la star locale qui se retrouvait en deuxième ligne. Dès le départ les US boys Kevin ROOKSTOOL (KTM) et Kyle REDMOND (KTM) menaient les débats tandis que BLAZUSIAK était pointé 7ème. Mais très rapidement, le Polonais partait à la faute dans le pierrier, décidément juge de paix tout au long de la soirée, et ne terminait finalement qu'avec les 8 points de la 8ème place tandis que David KNIGHT accrochait le 6ème rang. Devant, ROOKSTOOL et REDMOND partaient eux aussi à la faute au bout du troisième tour et Dani GIBERT (E – Husaberg), 1er, accompagné d'Alfredo GOMEZ (E – HVA), 2ème, et Kornel NEMETH (H – KTM), 3ème, profitait de l'occasion pour s'envoler. « Cette victoire m'a fait énormément de bien et a encore prouvé à tout le monde que je pouvais être dangereux en SuperEnduro... » jubilait le catalan Dani GIBERT.

 

Taddy en difficulté mais Taddy leader...

Taddy BlazusiakTaddy Blazusiak chez lui en Pologne mit en difficulté par David Knight

Enfin, dans la dernière finale, Taddy BLAZUSIAK, poussé par un public chaud bouillant, réalisait le Holeshot mais lors du deuxième tour, ce diable de BELLINO effectuait un étonnant coup d'éclat en passant le roi Taddy à l'intérieur dans la montée des tribunes. Malheureusement un attardé dans le pierrier faisait perdre la tête de la course au Français et le pilote KTM en profitait pour s'envoler et offrir à son public une victoire très attendue. De son côté, le grand KNIGHT, profitait de la baisse du régime du pilote HVA pour s'emparer de la seconde place et ainsi enlever le Grand Prix. « Cet après-midi, je viens de prendre ma revanche sur Taddy après sa victoire dans mon fief à Liverpool. Ça fait un bien fou de gagner et de montrer que Taddy n'est pas invincible ; de plus ma Sherco marche à merveille. Rendez-vous à Belo Horizonte maintenant pour la belle ! » avouait le pilote Sherco.

Jonny WALKER (GB – KTM) peu en vue durant les deux premières finales accrochait les 15 points de la 3ème place tandis que Mathias BELLINO échoue au pied du podium alors que Dani GIBERT s'adjuge la 8ème place et arrache ainsi la 3ème marche du podium du Grand Prix au dépend du Français. BLAZUSIAK, quant à lui sauve les meubles, 2ème... « Je me sens vraiment exténué... J'ai eu une année difficile avec le SuperEnduro et l'Endurocross et la trêve de Noël tombe à point. Je me tourne désormais vers 2014 et le Grand Prix du Brésil ! »

 

REDONDI se réveille !

 Junior:

Là aussi, les 8 000 spectateurs de l'Atlas Arena en ont eu pour leur argent. En effet, les cinq meilleurs pilotes de Liverpool (MCCANNEY, REDONDI, LINUSSON, SZYMKOWSKI et THOR) étaient bien au rendez-vous et nous ont offert des batailles épiques. Malgré un impeccable doublé, la soirée ne fut pas si facile que cela pour l'Italien Giacomo REDONDI (I – KTM) qui a dû longtemps s'employer pour résister au leader de la catégorie Jamie MCCANNEY (GB – HVA) durant la première finale. Mais une chute du Britannique dans le pierrier forçait la décision. En deuxième manche (avec départ inversé), le pilote KTM prenait un bon départ malgré sa position sur la grille, se retrouvant troisième derrière Jakub KUCHARSKI (PL – KTM) et Jesper BORJESSON (S – HVA). Il dut attendre le 4ème tour pour prendre la tête de la course. Derrière, les remontées remarquables de MCCANNEY et de Pawel SZYMKOWSKI (PL – KTM) n'y changeaient rien. De leurs côtés, Magnus THOR (S – KTM) et Andreas LINUSSON (S – KTM) ont commis trop d'erreur tout au long de ces deux manches et ne peuvent que se contenter des 4ème et 6ème places finales. Ainsi au terme de ce Dimanche après-midi, Jamie MCCANNEY reste leader provisoire de la catégorie junior et compte désormais seulement 5 points d'avance sur REDONDI.
podium junior SuperEnduropodium Junior SEWC Pologne

 Women Cup :

nous avons pu assister une nouvelle fois à une course haletante. En effet, l'Allemande Maria FRANKE (Kawasaki) réalisait le Holeshot mais perdait le leadership dès le deuxième tour au dépend de Jane DANIELS (GB – HVA). La Britannique avait fort à faire avec l'Espagnole Sandra GOMEZ (E – Husaberg) et les deux pilotes se rendaient coup pour coup jusqu'à ce que l'ex-trialiste GOMEZ parte à la faute dans le terrible pierrier Polonais. Elle laissait s'envoler la pilote HVA vers la victoire par la même occasion. Derrière, une autre passe d'armes avait lieu entre l'étonnante Emma BRISTOW (GB – Sherco) et l'Américaine Louise FORSLEY (KTM) mais la Britannique se montrait trop impatiente et ne pouvait rien faire face à la régularité de FORSLEY qui signe par la même occasion un clinquant premier podium sur le mondial. Au terme de cette manche, c'est donc Jane DANIELS qui prend les devants au Championnat, 5 points devant BRISTOW et GOMEZ et 10 devant FORSLEY... La finale en France risque d'être... fantastique et sous haute tension ...

L'année 2013 s'achève donc sur ce magnifique Grand Prix de Pologne qui a offert aux spectateurs tous les ingrédients pour passer une soirée de SuperEnduro parfaite ! Rendez-vous désormais le Samedi 18 Janvier 2014 à Mineirinho (Belo Horizonte - Brésil) pour le 3ème Grand Prix de la saison où BLAZUSIAK, KNIGHT et GIBERT devraient encore nous offrir de belles batailles...

 

Source ABC enduro  / photo KTM - ABC enduro

 

 


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site

J'ai compris