Des news de Jeremy Joly

Jeremy Joly Jeremy Joly lors de l'ouverture du France 2014 à Uzerche

Après une lourde chute ou il s'est fracturé une vertèbre dans la ligne de la finale mondial à Brioude, Jeremy Joly est toujours en convalescence et en attendant de revenir à 100%, Jeremy nous donne de ses nouvelles.

 

 

La grosse news de cette fin d'année pour JJ, c'est que le team KTM France managé par Eric Bernard lui renouvelle sa confiance pour 2ans de plus !

 

Une question toute simple pour commencer : comment vas-tu ?

JJ : "Je vais bien ! Je suis rentré chez moi après quelques jours passés à l'hôpital de Montpellier. Je réalise que ma blessure a inquiété beaucoup de monde, mais franchement ça va ! Ma chute dans dans l'Enduro Test du premier jour du Grand Prix de France a été très violente et je m'en tire bien. J'ai la vertèbre cervicale C1 fissurée, heureusement sans aucun déplacement. Je dois "seulement" porter un corset pendant quelques temps pour éviter tout déplacement. Il n'y a aucune complication et les médecins assurent que je n'aurai pas de séquelles. C'est sûr que la zone est délicate : j'ai eu beaucoup de chance. J'en profite pour remercier tous ceux qui m'ont envoyé des messages de soutien, directement ou sur ma page Facebook."

Comment te sens-tu moralement ?

JJ : "La déception de devoir renoncer à me battre jusqu'à la fin pour une place sur le podium en Mondial E3 et le titre de Champion de France E3 est réelle, mais cela fait partie des aléas du métier de pilote. Et j'ai conscience que j'ai échappé à bien pire. Je suis surtout déçu pour mon équipe et mes partenaires : j'aurais aimé concrétiser le travail accompli tout au long de l'année. Je suis également frustré de ne pas pouvoir honorer ma sélection en Equipe de France Trophée aux ISDE. Mais ce n'est que partie remise!"

Jeremy Joly pilote moto enduro KTM 300 EXC


Comment se présente la saison 2015 ?

JJ : "KTM France me fait à nouveau confiance pour les deux prochaines saisons et j'en suis très heureux. Nous avons connu ensemble un beau parcours en 2014 et je suis déjà focalisé sur 2015 pour poursuivre le travail entrepris. J'ai hâte de pouvoir reprendre l'entraînement physique, ce qui ne devrait plus tarder. Je roulerai au guidon de la même moto et le programme sera identique : EWC E3 et Championnat de France Elite E3. J'ai la chance d'être soutenu par des partenaires fidèles, que je voudrais remercier pour leur confiance. Avec une mention spéciale au coach Eric Bernard, et à Michel Saint-Jean, présent à mes côtés depuis toujours. Ma motivation est encore plus grande pour faire de belles choses l'année prochaine."