La FIM réduit les décibels en compétition

Controle Sonometresonnometre enduroImpliquée depuis de nombreuses années dans la défense de l’environnement et fière de l’accord conclu avec le Programme des Nations Unies pour l’Environnement, la Fédération Internationale de Motocyclisme s’est engagée depuis deux ans dans une démarche visant à réduire le niveau sonore des machines utilisées dans les compétitions Tout Terrain.


Grâce au soutien des constructeurs mondiaux et des promoteurs, une nouvelle méthode de mesure du niveau sonore « 2 mètres max »*, sera appliquée dès 2010, sur les épreuves de Championnat du Monde de Motocross, d’Enduro et de Courses sur Pistes. Elle sera beaucoup plus évidente pour nos concitoyens en matière de lutte contre les nuisances sonores.
Les niveaux sonores admis constitueront une première étape importante dans la réduction du niveau sonore, puisque la réduction moyenne par rapport à la situation actuelle, sera comprise entre 3 et 6 dB/A selon la discipline.
Pour le Motocross et les Courses sur Piste, le niveau sonore admis sera de 81dB/A maximum perçu à une distance 100m, et pour l’Enduro, il sera de 78 dB/A perçu à une distance 100m.
Une nouvelle campagne FIM appelée « RIDE QUIET » relaiera cette action importante pour le futur du sport motocycliste d’une part, mais aussi pour le futur de toutes les activités motocyclistes sur la voie publique.
Vito Ippolito, Président de la FIM a déclaré : « Depuis les 15 dernières années, La FIM est devenue une fédération sportive de premier plan qui s’implique activement dans l'étude et l'application de solutions pour lutter contre les nuisances environnementales. La réglementation de la nouvelle méthode de test du niveau sonore en compétition, représente un progrès significatif. Je suis vraiment satisfait de la collaboration avec tous nos partenaires pour parvenir à cet accord. »

 


Jean-Pierre MOUGIN, 1er Vice Président de la FIM et Président du Comité de Pilotage sur la réduction du niveau sonore a ajouté : « Un grand pas vient d’être fait avec la mise en oeuvre de cette nouvelle méthode, grâce à une coopération exemplaire avec les constructeurs et les promoteurs, sans oublier la forte impulsion donnée par la fédération danoise (DMU). Il en va de la survie de nos disciplines Tout Terrain et la FIM se devait de réagir efficacement. 2010 constituera une 1ère étape dans la lutte contre les nuisances sonores et les résultats obtenus permettront de définir les prochaines échéances »

source FIM 


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site

J'ai compris