Trèfle Lozérien : paroles de pilotes

Pela Renet arrivée du Trèfle  2014Pela accroche un 3ème Trèfle à son palamrès et le premier pour Husqvarna

Quelques jours après la fin de la 28ème édition du Trèfle Lozérien, les top pilotes nous livrent  leurs impressions après cette classique.

 

Team Husaberg

 

Pela Renet : "En 27 éditions, jamais une Husqvarna n'avait remporté le Trèfle. Je suis très heureux d'offrir cette victoire à la marque.

Je m'étais bien préparé pour ce rendez-vous. Pour bien figurer au Trèfle, il faut vraiment le prendre au sérieux et passer du temps pour les reconnaissances. Il y a les meilleurs spécialistes de la discipline, les hommes forts du championnat du monde, et seul le scratch compte.
J'ai pris la tête de la course dès la fin de la première journée et je ne l'ai pas quittée, remportant même toutes les spéciales du 3ème jour. C'est une grande satisfaction pour moi. Je m'impose avec 36' d'avance sur Antoine. C'est excellent pour le moral avant de partir pour la campagne nordique du mondial la semaine prochaine."

Loïc Larrieu: "Je suis arrivé un peu malade sur la course et je n'ai pas reconnu les spéciales comme je l'aurais voulu. C'est une course où l'on n'a pas le droit à l'erreur car le plateau est très relevé. J'ai subi les 2 premiers jours mais dimanche, j'ai mieux roulé. Je termine 9ème comme l'année passée. "

Loic LarrieuLoic Larrieu

 

 


Team TM Racing

 

Pour Romain Boucardey, il s'agit également d'une course à part, du fait de son implication au sein du Moto-club lozérien. Pas mal absorbé par ses fonctions avant l'épreuve, il a eu du mal à se mettre "dedans". Est-ce la raison pour laquelle il est parti à la faute à deux reprises en début de journée le vendredi ? Dommage, la vitesse était là ! Et ces chutes l'ont pénalisé pour la suite de la journée qu'il a conclu en 16e position. Romain a su revenir les deux journées suivantes avec une 10e et une 11e places, qui lui permettent de finir 11e du classement général, à 16 secondes du top 10, et 4e E2. S'il manque de régularité sur l'ensemble des chronos, il est capable de coups d'éclat comme ce scratch sur la spéciale sur bitume !

Du côté de Pierre Vissac, le résultat sportif n'a pas été à la hauteur de nos espérances. Depuis le début de la saison, Pierre a du mal à s'adapter à sa moto, au changement de cylindrée et au 2-temps, et ne parvient pas à se libérer en course. Il a subi tout le week-end, et conclut en 18e position et 4e E3.

Alban Dauphin étant blessé et sa moto disponible, le team a proposé à Antoine Letellier, qui accompagne Romain Boucardey cette saison, de se joindre à la structure à l'occasion de la classique lozérienne. Antoine a accepté avec enthousiasme, tout en sachant que la moto se serait pas totalement adaptée à son gabarit et qu'il n'avait pas participé à une compétition depuis plusieurs années. Une course abordée sous le signe du plaisir donc. A la fin de la première journée, Antoine est 20e scratch et 1er National ! Il n'en faut pas plus pour réveiller le compétiteur qui sommeille. Malgré une grosse chute le samedi, il conclut cette édition du Trèfle à la 21e place générale et remporte sa catégorie qu'il a disputée avec d'autres "anciens tops " comme Damien Miquel, tout en surveillant la place scratch du vétéran Mickaël Maschio. Genre de course dans la course ! C'est aussi ça le Trèfle. Et nous n'en attendions pas tant.

Avant de rejoindre le circuit du championnat de France en juin, d'autres rendez-vous attendent les pilotes TM Racing France. Quentin Delhaye de Maulde est en Roumanie pour disputer la 2e épreuve du Championnat d'Europe d'enduro où il occupe la 4e place en Junior de moins de 20 ans, tandis que Matthieu Gagnoud se rend en Autriche où se déroule le célèbre Erzberg Rodéo. Ceux qui suivront le live sur internet pourront le repérer sur la ligne de départ grâce à sa tenue Kenny fluo ! On compte sur lui pour nous faire vibrer comme en 2013 !

Romain Boucardey pilote TM Racing Romain Boucardey

 

 


Team KTM

Jérémy Joly : "Le Trèfle est une super course à disputer. Les meilleurs pilotes français sont présents et c'est toujours très serré. Je suis satisfait de mes résultats. Je remporte 2 journées en E3 et je termine 7ème du classement général. Le Trèfle, c'est aussi une course où la pression est moindre qu'en championnat. Certains de mes partenaires étaient engagés en tant que concurrents et j'ai pu prendre du temps pour être avec eux aux CH ou en liaison. Nous avons partagé des moments sympas."

Christophe Nambotin : "Ce Trèfle s'est moins bien passé que je ne l'aurais pensé. Du moins au niveau du résultat ! Vendredi je n'y étais pas franchement. J'ai manqué de sensations, j'ai fait quelques chutes et je me suis fait distancer. Sur une classique c'est super compliqué de reprendre des secondes. On a fait des réglages sur la moto du coup j'ai pu rentrer dans la bagarre samedi et dimanche, je fais deux fois deuxième. Je termine 4e au final à moins de trois secondes du podium."

Chrsitophe NambotinChristophe Nambotin


Antoine Méo : "Le Trèfle est la course de l'année où je viens pour rouler avec mes amis. On est une bonne équipe et j'en profite pour me détendre. Cela dit, lorsque je suis en spéciale, c'est le chrono qui compte et la bagarre a été rude avec Pela. Je termine second mais le plus important, c'est d'avoir pu partager des bons moments avec mes copains".

 

 


Team Yamaha France : Marc Bourgeois

 

Vu de l'intérieur, comment s'est passé ton Trèfle ?
Marc Bourgeois : "La première chose qui me vient est que j'ai fait trop d'erreurs. Pourtant je m'étais promis de rester régulier tout en évitant les fautes. Chaque chute coûte cher en secondes et sur ce genre de course les écarts sont trop faibles pour pouvoir remonter facilement. J'avais fait un bon travail de repérage, je suis un peu déçu. Je termine cinquième chaque jour, j'aurais pu faire mieux. "

Que retiens-tu de cette épreuve ?
MB : "Même si je perds une place au classement général par rapport à l'année dernière j'ai le sentiment d'avoir progressé. Cette année la lutte était intense dans le top 10 et j'ai eu mon mot à dire. Sur les quatre pilotes qui me précèdent, trois sont en tête de leur catégorie au championnat du Monde. Ils ont donné un rythme terrible pendant trois jours et même dimanche, sur des spéciales assez défoncées j'ai été capable de rester au contact. C'est très motivant pour le reste de la saison. "

Quels sont tes prochains rendez-vous ?
MB : " J'ai trois semaines de break. Je vais continuer mon training pour bien préparer la deuxième épreuve du championnat de France et la Rand'Auvergne qui est un de mes objectifs. Je tiens à remercier ceux qui m'ont suivi ce week-end, notamment mon mécanicien Yann, Vincent et l'ineffable Didi... Un grand merci aussi à mes partenaires parmi lesquels Desjouis et Voltadis qui faisaient aussi partie des partenaires du Trèfle ! "

Marc Bougeois pilote Yamaha FranceMarc Bougeois

 


Team 2B : Greg Aranda

 

 

Nous avons, comme prévu, participé ce weekend à une classique, en l'occurrence le trèfle Lozérien.Au programme découverte : 3 jours de course agrémentés de 15 spéciales (5 par jour) et de 500km de splendides liaisons autour de Mende.

Malgré notre méconnaissance totale de la discipline, nous nous sommes régalés ! Greg Aranda a fait preuve d'une adaptation rapide grâce à sa technique et d'un très bon feeling au guidon de notre Yamaha 450 WRF Enduro.
Il termine à une surprenante et inattendue (aux dires des spécialistes) 12ème place finale scratch sur 600 participants !

Le vendredi Greg fait 13 de la journée, 15 le samedi et 9 le dimanche.

Greg Aranda finit 8 fois dans les 10 premiers (5,6,6,6,7,9,9 et 10) sur 15 spéciales. Sans quelques erreurs inévitables pour une première (41, 36 et 22 dans 3 spéciales avec beaucoup de temps perdu), il aurait même pu briguer une 8ème ou 7ème place finale ! Mais là n'est pas l'essentiel. L'objectif a été atteint à savoir :

• Se faire plaisir en enduro pour Greg, pour commencer
• Acquérir de l'expérience et comprendre les tenants et les aboutissements de cette discipline : les réglages de la moto, l'importance du repérage à pied, les CH, les pneus, l'assistance,... !!!


Nous avons récoltés pas mal d'infos ce weekend qui vont nous servir pour les deux prochains rendez-vous enduro de l'année avec Greg : une épreuve du championnat de France fin août et la finale du championnat du monde d'enduro (WEC) à Brioude en France les 13 et 14 septembre.
Merci et Bravo à Greg et à l'assistance 2B pour cet excellent travail durant ces 3 jours.

Greg Aranda  Yamaha 450 WRF Greg Aranda

 

 


Team EEAT

 

L'Equipe de France d'Enduro Armée de Terre – FFM alignait 3 pilotes

puisque le 1ère Classe Maëlig Bron-Fontanaz se remet de sa lourde chute en Grèce il y a 15 jours. Au programme, 3 journées de course composées de 16 spéciales au total, le tout dans un décor magnifique.

Jérémy Miroir s'illustre :

En Elite1, le 1ère Classe Kévin Rohmer est rentré dans le rythme progressivement. 4ème au provisoire vendredi soir, il réduit l'écart avec le trio de tête. Malgré une excellente 3ème journée, il échoue à quelques secondes du podium.

Le pilote Yamaha Jérémy Miroir a quant à lui débuté la compétition sur les chapeauxde roues. 11ème du scratch provisoire de la 1ère journée avec sa petite 125cc, il réalise de très bons chronos. Constant le lendemain, il gère son effort jusqu'au dernier jour pour conserver sa 2ème place Junior et une très belle 15ème position au scratch.

Derrière lui, le 1ère Classe Anthony Geslin est plus irrégulier. Prudent le 1er jour, il améliore ses chronos au fil de la course pour finalement terminer en 5ème position des Juniors le dimanche soir.

L'équipe revient maintenant dans ses quartiers au sein du 503ème Régiment du Train afin de se préparer pour déjà repartir la semaine prochaine. La tournée Scandinave du Mondial est au programme, le 7 et 8 juin en Finlande puis le 14 et 15 juin en Suède.

Jeremy Mirroir Trèfle 2014Jeremy Mirroir

 

Photos : Julian Suau  / Mathieu Talayssat

 

 


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris