Connexion

S'inscrire


CDF Issoire : communiqués FFM

IssoireSamedi
ISSOIRE - MANCHE 2

2 ans après une première organisation du Championnat de France, revoilà le moto club d’Issoire à pied d’oeuvre pour cette seconde manche de la saison. Le soleil et la chaleur sont la surprise de la journée. En tant que région "enduriste", le public est présent tout au long des spéciales. Comme annoncées, les manos à manos étaient de la partie. Seul Christophe Nambotin a dominé le sujet dans sa catégorie. Sur un terrain très sec et très dur, 3 spéciales départageaient les pilotes, 2 spéciales en herbe à l’Auvergnate et une extrême qui porte bien son nom ! Le CH soutenu entre le CH1 et le CH2 deviendra serré demain pour ajouter encore un peu de piment à cette deuxième manche.
Elite E1
La catégorie la plus relevée a tenue encore une fois toutes ses promesses avec un duel MEO/AUBERT. A son avantage en début de journée, Antoine MEO (Husqvarna) laissera filer entre ses doigts cette première journée mais de peu. Johnny AUBERT (KTM) impose son coup de gachette et les temps annoncent que ni l’un ni l’autre ne domine vraiment et qu’il n’est pas question de se relâcher. Du coup le niveau imprimé par le duo de tête ne laisse aucune chance aux poursuivants. Marc GERMAIN (Yamaha) ne sera pas en mesure de contrer cette suprématie du duo infernal même si à plusieurs reprises il signe de très bon temps. Derrière ce trio, c’est Julien GAUTHIER (HM-Honda) et Nicolas DEPARROIS (Kawasaki) qui animent la course. Deparrois finira la journée très fort mais pas suffisamment pour remonter sur Gauthier.

1 AUBERT JOHNNY / 34:52.736
2 MEO ANTOINE / 34:55.150
3 GERMAIN MARC / 35:16.694
 
 
Elite E2
Après son arrivée réussie à Champagne Mouton, Pierre Alexandre RENET (KTM) devait confirmer, c’est chose faite. Nouvelle victoire pour l’officiel KTM. Fabien PLANET (SHERCO) un moment premier ne pourra rien face au retour en force de Renet. Planet reconnaîtra sur le podium qu’il ne pouvait pas faire mieux aujourd’hui face à son adversaire malgré une Sherco au top. En forme dès le début de saison Damien MIQUEL (Yamaha) réalise une belle fin de course qui lui permettra de passer David FRETIGNE (Yamaha) dans les deux dernières spéciales. De retour sur le Championnat de France, Antoine Letellier (BETA) rentre dans les 5. Nicolas PAGANON (Kawasaki) ne pourra pas faire son retard suite à une chute dans la spéciale extrême du second tour.

1 RENET PIERRE ALEXANDRE / 35:53.648
2 PLANET FABIEN / 36:02.334
3 MIQUEL DAMIEN / 36:15.593
 
ELITE E3
Pas de surprise, Christophe NAMBOTIN (GASGAS) remporte haut la main cette journée du samedi. Il ne laissera que la première spéciale de la journée à Emmanuel ALBEPART (GASGAS) qui se rapproche un peu au final mais laisse encore une marge plus que confortable à son coéquipier. Antoine BASSET (EEAT-Husqvarna) se battra toute la journée avec Rudy COTTON (BETA) et l’emportera sur ce dernier dans le tout dernier chrono de la journée. Très en verve à la première manche, Pierre PALLUT (KTM) ne pourra réitérer son exploit.

1 NAMBOTIN CHRISTOPHE / 35:36.533
2 ALBEPART EMMANUEL / 36:36.903
3 BASSET ANTOINE / 36:47.419
 
JUNIOR
Nouvelle victoire pour Alexandre QUEYREYRE (Husaberg). Malgré de nombreuse vicoires de spéciales Romain BOUCARDEY (Sherco) ne parvient pas à s’imposer. Boucardey réalise là une très belle journée suite à sa blessure au Portugal. Il a retrouvé rapidement son niveau ce qui est de bonne augure pour le reste de la saison dans cette catégorie toujours aussi ouverte. Kevin ROHMER (KTM) confirme sa belle prestation de début de saison et se place enore une fois sur le podium mais ce fût très serré avec Romain BARBERGER (SHERCO). le pilote de l’armée de terre Berenger CARRIER (EEAT-Husqvarna) finit en 5° position.

1 QUEYREYRE ALEXANDRE / 36:49.532
2 BOUCARDEY ROMAIN / 36:55.127
3 ROHMER KEVIN / 36:58.618

 
Dimanche
MEO creuse l’écart, RENET confirme et NAMBOTIN survole ses concurrents

Dernière journée pour cette manche à Issoire. 326 partants ce matin au départ. Le terrain est toujours aussi sec et dur, la chaleur omniprésente sous un soleil de plomb. L’évènement de la journée c’est l’abandon de Johnny Aubert après la SP2. Toujours aussi usante la liaison ne s’est pas arrangée pour devenir encore plus cassante, au retour de deux épreuves du EWC les pilotes élites rentrent exténués.
ELITE E1
Antoine MEO (Husqvarna) signe une nouvelle victoire sur le Championnat de France. Temps serré avec Marc GERMAIN (Yamaha) qui a bien failli le surprendre sur la fin de course. En réalisant de gros écarts dans l’extrême , il pourra rester à l’abris. Julien GAUTHIER (HM-Honda) fait une journée régulière mais ne pourra pas rattraper son retard après avoir calé dans l’extrême et perdu 10 grosses secondes. Jeremy JOLY (HM-Honda) troisième à la fin du second tour craque dans le dernier tour, il commettra trop d’erreurs pour garder sa position. L’homme fort de fin de journée c’est Sébastien BOZZO (Husqvarna) qui après avoir remporté la SP5 se trouve des ailes et remonte un à un ses concurents pour finir sur la troisième marche du podium qu’il ravit à Nicolas DEPARROIS (Kawasaki) pour quelques centièmes.

Classement de la journée :

- 1 ANTOINE MEO / 39:06.149
2 MARC GERMAIN / 39:12.372
3 SEBASTIEN BOZZO / 39:40.586


ELITE E2
Journée serré en E2, Pierre Alexandre RENET (KTM) l’emporte mais il faudra attendre la SP7 pour le voir se détacher de Fabien PLANET (Sherco). Il remporte ainsi sa quatrième journée consécutive et prend le large au provisoire. David FRETIGNE (Yamaha) retrouve les sensations du podium et a fait parlé son expérience sur des spéciales lui convenant, seule l’extrême lui posera quelques problèmes mais en remportant des spéciales il prouve encore une fois que même à près de 40 ans, il est possible de bien figurer au classement. Seulement après 3 semaines de reprise, Antoine LETELLIER (BETA) s’approche encore du podium.

Classement de la journée :
1 PIERRE ALEXANDRE RENET / 39:33.668
2 FABIEN PLANET / 39:44.823
3 DAVID FRETIGNE / 39:52.131


ELITES E3
Christophe NAMBOTIN (GASGAS) remporte sans grande surprise cette journée. Emmanuel ALBEPART (GASGAS) ne peut que limiter la casse. Du coup Nambot roule avec un oeil sur les autres catégories pour évaluer son niveau, c’est d’ailleurs lui qui réalise le meilleur temps de la journée au cumul des spéciales. Antoine BASSET (EEAT-Husqvarna) semble avoir trouvé le bon rythme tout en continuant à se rapprocher d’Emmanuel Albepart. Derrière toujours la bagarre pour la quatrième place entre Pierre PALLUT (KTM) et Rudy COTTON (BETA).

Classement de la journée :
1 CHRISTOPHE NAMBOTIN / 39:03.022
2 EMMANUEL ALBEPART /40:15.494
3 ANTOINE BASSET / 40:41.892


JUNIORS
Encore un nouveau vainqueur pour la catégorie Junior, c’est au tour de Romain BARBERGER (SHERCO) de monter sur la plus haute marche du podium. Romain BOUCARDEY (SHERCO) finit second après avoir serré les dents tout au long du week end suite à sa blessure du Portugal. Venu pour marquer un minimum de points il a plus que rempli son contrat en remportant le cumul des deux jours et en prenant la tête au classement provisoire. Alexandre QUEYREYRE (Husaberg) vainqueur la veille, partira trop souvent à la faute en essayant de refaire son retard pris en début de journée.

Classement de la journée :

- 1 ROMAIN BARBERGER / 40:55.543
2 ROMAIN BOUCARDEY / 40:56.628
3 BERENGER CARRIER / 41:04.178


CHAMPIONNAT CONSTRUCTEUR
Première victoire pour une moto française au championnat constructeur avec la marque SHERCO. C’est avec émotion que le team manager Didier Valade a brandi la coupe sur le car podium de l’armée de terre.



Tous les résultats de ces 2 journées .

 

Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site

J'ai compris