CDF Bar sur Seine - J1

Pela dans une grimpette chère de la SP2Pela dans une grimpette chère de la SP2
Seconde épreuve du Championnat de France dans l’Aube (10) L’Auto Moto Club de Gye Sur Seine fait le plein d’engagés sur cette seconde épreuve dont le départ était donné à Bar Sur Seine. 350 pilotes sont partis pour une boucle de 75 km à travers les bois et le vignoble champenois. Sans grande difficulté, la boucle à tout de même bien entamée les organismes des élites et des nationaux en raison d’une chaleur étouffante et d’un sol jonché de cailloux.

Lorsque la caravane de l’enduro Français s’est arrêtée en 2006 et 2008, le paddock était à Gye sur Seine. Pour cette édition, c’est la place du marché à Bar sur Seine (10km de Gye) qui tiendra lieu de point névralgique. Les pilotes ont pu savourer la diversité des paysages, entre bois et vignes à flanc de collines. Ils ont retrouvé cette diversité dans le tracé des spéciales avec des portions de type ligne en sous bois, des portions plus rapides et dégagées dans les vallons Barséquanais et des passages "extrêmes" sur le terrain de cross. De bout en bout cette première journée était palpitante avec beaucoup de surprises dans la plupart des catégories élites.

 

Elite E1 : Rodrig THAIN arrache une belle première place devant Fabien PLANET

C’est dans la dernière spéciale que Rodrig THAIN (HM-Euroboost) a subtilisé la tête de course au pilote Sherco, Fabien PLANET. Seulement 0,217s les séparent au final alors que Planet pointait avec 10s d’avance à l’entrée de l’ultime spéciale. Le fait du jour revient à Marc GERMAIN (Yamaha) qui chute lourdement dans la SP6. Il finira la journée mais son état de santé (luxation à l’épaule) pourrait bien lui empêcher de reprendre le départ ce dimanche matin. Avant ce dénouement, tout semblait acquis pour Julien GAUTHIER (TM-racing) qui perd alors tout son avantage dans la SP8 en chutant et en y laissant près d’une minute ! Dès lors, Jeremy Joly (HM-Euroboost) retrouve le chemin du podium. Auteur d’une belle journée, "JJ" n’a eu qu’un passage à vide dans le second tour. Il est à noter qu’il réalise le meilleur temps dans la SP1.

Classement Samedi E1 - 1/ Rodrig THAIN - 1:09:43.227
2/ Fabien PLANET - 1:09:43.444
3/ Jeremy JOLY - 1:10:16.099


 Elite E2 : Nouvelle victoire pour Pierre Alexandre RENET

Le choc de ce week end tant attendu entre les trois prétendants au titre n’aura pas lieu. En déclarant forfait sur blessure, Johnny AUBERT (KTM) perd quasiment toutes ses chances d’être titré cette saison. Du coup, Pierre Alexandre RENET (Husaberg) et Antoine MEO (Husqvarna) se livrent à de belles empoignades pour remporter les spéciales. Le premier tour sourit à Méo mais rapidement dans le second tour l’officiel Husaberg prend le dessus pour franchir la ligne d’arrivée en vainqueur pour la seconde fois cette saison. Au contact du duo de tête en début de journée, Antoine BASSET (EEAT-Yamaha) se fait distancer au fil des spéciales mais tient bien à distance Romain CADILLAC (Beta) et Sébastien BOZZO. Pas à son aise sur ce type de terrain, Nicolas PAGANON (Kawasaki) ne pourra faire mieux que sixième.

Classement Samedi E2 - 1/ Pierre Alexandre RENET - 1:09:39.218
2/ Antoine MEO - 1:09:46.980
3/ Antoine BASSET - 1:11:11:350


 Elite E3 : Christophe NAMBOTIN loin devant

Aucune des spéciales n’échappent à Christophe NAMBOTIN (GasGas). Sébastien GUILLAUME (Husqvarna) ne peux qu’assister à la suprématie du nouveau patron de l’enduro Français. Trop fort, trop vite ... la sanction tombe, 1mn 30s d’avance à l’arrivée sur Guillaume ! 3mn58s sur Sylvain LEBRUN (KTM) le troisième ! Des chiffres irréels à ce niveau de la compétition. Au pied du podium Mathieu GAGNOUD (TM-racing) prendra 1 spéciale à son adversaire le plus direct, Sylvain LEBRUN mais le chemin à parcourir pour lui passer devant est encore long.

Classement Samedi E3 - 1/ Christophe NAMBOTIN (GasGas) - 1:09:10.669
2/ Sébastien GUILLAUME (Husqvarna) - 1:10:40.777
3/ Sylvain LEBRUN (KTM) - 1:13:08.787



Juniors : Les pilotes de l’EEAT-FFM sur le podium

Honneur au Première Classe Romain DUMONTIER (EEAT-Yamaha) qui remporte sa première journée sur le Championnat de France Enduro. Régulier tout au long de la journée, Dumontier fera seulement une petite erreur dans la SP3. Il empoche 5 des 9 spéciales ce qui lui permet de devancer Romain BOUCARDEY (KTM) et son co-équipier  Alexandre QUEYREYRE (EEAT-Yamaha). Béranger CARRIER et Romain GIOFFRE (Sherco) suivent à plus d’une minute. On ne retrouvera pas l’impressionnant Mathias BELLINO au classement final. Il est victime d’une avarie mécanique qui le met hors course après la SP3. Cet abandon relance la catégorie Junior ou tout demeure incertain.

Classement Samedi Juniors
- 1/ Romain DUMONTIER (Yamaha) - 1:11:07.419
2/ Romain BOUCARDEY (KTM) - 1:11:12.623
3/ Alexandre QUEYREYRE (Yamaha) - 1:11:17.080


Championnat Constructeur
Pour la seconde fois cette saison, Husqvarna remporte le championnat constructeur avec Sébastien GUILLAUME et Antoine MEO. Husaberg repartira à son tour en quête d’une deuxième victoire ce dimanche.

Source: enduro-france.fr


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris