CDF St Cirgues en Montage

Méo creuse l'écart en E2Méo creuse l écart en E2"Un goût de Mondial en Ardèche"

SAMEDI : Sous un soleil d’été près de 300 pilotes s’élançaient ce matin pour une boucle de 80km. Le tracé a tenu ses promesses, une liaison usante et des spéciales longues et éprouvantes avec plus d’une heure de chronos cumulés sur la journée. C’est la nature du terrain qui a rendu cette épreuve très physique, les chemins et sentiers sont truffés de cailloux que ce soit en sous bois ou dans les espaces dégagés. Les temps en liaison n’étaient pas très serrés mais vu l’état de fatigue à l’arrivée des élites c’est sûrement mieux comme cela ! Les spéciales vierges du matin ont rapidement laissé place à des portions complètement défoncées. La sécheresse aidant, beaucoup de poussière sur le parcours mais surtout en spéciale où les appuis sont devenus mous et précaires. On a rarement vu autant de chutes à ce niveau de la compétition


Elite E1 : PLANET confirme et creuse l’écart
Après ses déboires à Bar sur Seine on attendait, Marc GERMAIN (Yamaha) au top de sa forme. Pas dans le rythme dans le premier tour, il ne le sera pas non plus dans les tours suivants et ne prendra que les 13 points de la 4° place. Le grand vainqueur du jour c’est Fabien PLANET (Sherco). En remportant seulement 2 spéciales sur 9, c’est sa régularité qui le mène sur la plus haute marche du podium. Demain il devra faire attention au pilote Kawasaki, Nicolas DEPPAROIS qui a retrouvé son pilotage. Avec à peine plus de 12s d’écart ce soir, il est en mesure de signer une première victoire demain. Rodrig THAIN (HM-Euroboost), pas à son aise en terre Ardéchoise n’a pas tout donné, il complète le podium. Parti en trombe en remportant les 3 premières spéciales, Julien GAUTHIER abandonne sur incident mécanique en fin de premier tour.

Classement Samedi
- 1- Fabien PLANET / 1:04:42.371
- 2- Nicolas DEPARROIS / 1:04:55.277
- 3- Rodrig THAIN / 1:05:08.665


Elite E2 : Victoire de MEO, PELA abandonne
Déception du côté de chez Husaberg, Pierre Alexandre RENET subit une avarie technique alors qu’il dominait la journée. Antoine MEO (Husqvarna) s’en sort donc plus que bien. Meo était dans un jour "sans" comme il le disait sur le podium. Il cumulait les chutes alors que Pela prennait un peu plus le large à chaque spéciale. Le sort en a décidé autrement mais les conséquences sont lourdes et Pierre Alexandre RENET n’a plus de "joker". Depuis le début de saison la troisième place est disputée entre Sébastien BOZZO (Kawasaki) et Antoine BASSET (EEAT-FFM), on retrouve encore ces deux pilotes au coude à coude pour 14s au cumul de la journée. Des deux sudistes, c’est Bozzo qui prend l’ascendant sur la journée et au provisoire.

Classement Samedi
- 1- Antoine MEO / 1:05:05.967
- 2- Sébastien BOZZO / 1:05:38.987
- 3- Antoine BASET / 1:05:53.064

Elite E3 : GUILLAUME se rapproche mais NAMBOTIN reste devant
Oublié le début de saison difficle pour Seb GUILLAUME (Husqvarna) qui retrouve son plus haut niveau pour se battre à armes égales avec Christophe NAMBOTIN (GasGas). Quand aucun des deux pilotes ne commet d’erreurs en spéciale les temps sont très serrés, 1 à 2 secondes maximum ! Finalement Seb chutera une fois de trop laissant filer la victoire. Pour la première fois de l’année, le pilote TM Racing, Mathieu GAGNOUD monte sur le podium. Sylvain LEBRUN (KTM), écope de 3 min de pénalité (il a eu du mal a monter son Bib avant lors de la scéance de mécanique) et termine 4°.

Classement Samedi
- 1- Christophe NAMBOTIN / 1:03:24.530
- 2- Sébastien GUILLAUME / 1:03:54.089
- 3- Mathieu GAGNOUD / 1:06:57.784

JUNIORS : QUEYREYRE gagne chez lui
Pour sa première victoire de la saison, Alexandre QUEYREYRE (EEAT-FFM) choisi sa terre natale en Ardèche. Ces 25 points lui permettent ainsi de prendre la tête du provisoire devant son co-équipier Romain DUMONTIER (EEAT-FFM). Mathias BELLINO vient compléter ce podium. Sans une erreur dans la SP7, ce dernier accrochait la seconde place. Romain BARBERGER (Team FREENDURO) s’offre son meilleur résultat de la saison en terminant 4°. A mi-championnat un mano à mano est engagé entre les deux militaires Queyreyre et Dumontier. Avantage à Queyreyre pour demain qui roule chez lui mais surtout pour son physique impressionnant qui peut s’avérer primordial.

Classement Samedi
- 1- Alexandre QUEYREYRE / 1:05:46.912
- 2- Romain DUMONTIER / 1:05:56.655
- 3- Mathias BELLINO / 1:06:23.686


DIMANCHE Dès la fin du samedi il a fallu réagir en raison de la dégradation du terrain. Des ornières profondes ont rendu des portions de spéciales inexploitables ou trop dangereuses. En concertation avec Jean Luc Miroir, l’équipe de bénévoles de Maryse et Thierry Queyreyre a modifié ces endroits. Afin de préserver autant que possible le terrain, la spéciale 1 du premier tour est annulée. Une fois ces dispositions prisent, la course s’est déroulée dans de très bonnes conditions avec des chronos cumulés qui avoisinaient encore 1h.

Côté sportif, la journée était encore riche dans toutes les catégories. Il faut en retenir, la domination de Christophe Nambotin, le break de Meo sur Pela, l’incertitude en E1 et Juniors

Elite E1 : Nouvelle victoire de JOLY, GERMAIN recolle à PLANET
Comme à Bar-sur-Seine, Jeremy JOLY (HM-Euroboost) remporte la journée du dimanche avec brio. La bataille était rude aux avant postes, 5 pilotes dans la même minute a l’arrivée. Cette catégorie est la plus disputée jusqu’à présent. En signant ces 2 victoires, Jeremy Joly devient un des hommes fort du E1. Sa performance du jour le fait monter sur le podium du provisoire. Marc GERMAIN (Yamaha) revient dans le rythme ce qui lui permet de boucler une belle journée devant son rival le plus direct, Fabien PLANET (Sherco). La contre-performance de Planet ne lui permet pas de créer l’écart comme il en avait l’occasion. Nicolas DEPARROIS (Kawasaki), parti sur la réserve boucle un superbe 3° tour et manque de peu de subtiliser la seconde place du podium à Germain. Julien GAUTHIER (TM RACING) termine la journée moins offensif que dans le premier tour et ne pourra coller au trio de tête. À 3 semaines de la prochaine épreuve à Remiremont on retrouve 3 pilotes dans un mouchoir de poche au classement provisoire.

Classement Dimanche
- 1- Jeremy JOLY / 58:09.595
- 2- Marc GERMAIN / 58:32.653
- 3- Nicolas DEPARROIS / 58:35.284


Elite E2 : MEO s’envole au provisoire
Antoine MEO (Husqvarna) s’impose haut la main en E2. Arrivé dans la même minute en fin de premier tour avec Pela, Meo prend le dessus dans le second tour avant que Pierre Alexandre RENET (Husaberg) ne soit contraint une nouvelle fois à l’abandon. Pela repart avec 50 points de retard et des espoirs déçus. Par contre, toujours autant d’adversité pour les places d’honneur entre Sébastien BOZZO (Kawasaki) et Antoine BASSET (EEAT-FFM). Aujourd’hui c’est au tour du membre de l’Equipe de France Armée de Terre de devancer Bozzo. La fin de saison s’annonce très serrée entre les deux pilotes du sud. Nicolas PAGANON se rapproche du duo BOZZO/BASSET mais sans succès, il échoue au pied du podium pour 16s.

Classement Dimanche
- 1 - Antoine MEO / 56:41.187
- 2 - Antoine BASSET / 58:47.499
- 3 - Sébastien BOZZO / 59:44.468


Élite E3 : NAMBOTIN domine le Championnat de France
On avait cru possible la victoire pour Sébastien GUILLAUME (Husqvarna) mais face à un Christophe NAMBOTIN (GasGas) sur une autre planète c’est chose impossible. Seb pointe à près de 2mn de la première place. À aucun moment il n’est en mesure de prendre une spéciale au pilote GasGas. Nambotin s’est trouvé à son aise dans des conditions de mondial qu’il affectionne particulièrement. Sa performance est de bon augure pour la prochaine épreuve du EWC en Roumanie dans une semaine. Pour la 5° fois de la saison, Sylvain LEBRUN (KTM) complète le podium.

Classement Dimanche
- 1 - Christophe NAMBOTIN / 56:17.077
- 2 - Sébastien GUILLAUME / 58:09.154
- 3 - Sylvain LEBRUN / 1:00:46.460


Junior : QUEYREYRE prend le commandement
Le travail entamé par l’encadrement de l’Equipe de France Armée de Terre porte ses fruits. En signant 2 victoires coup sur coup, Alexandre QUEYREYRE (EEAT-FFM) prend la tête du provisoire. Mathias BELLINO (Husaberg) se replace sur le podium et comble une partie de son retard. Dès les premières spéciales Queyreyre s’installe en tête. Il y restera jusqu’à la fin, les conditions de courses physiques lui allaient comme un gant avec son gabarit à la "Knight". Derrière Bellino et Queyreyre, Romain DUMONTIER (EEAT-FFM) réalise une belle journée malgré son petit gabarit. Ensuite, c’est un véritable gouffre qui sépare le trio de tête des autres juniors. Berenger CARRIER, 4° pointe à plus de 3mn. Beaucoup d’abandon dans cette catégorie, seul 8 pilotes sont classés sur 21 au départ.

Classement Dimanche
- 1 - Alexandre QUEYREYRE / 58:35.689
- 2 - Mathias BELLINO / 58:52.696
- 3 - Romain DUMONTIER / 59:08.299


Constructeurs : Quatrième victoire consécutive pour Husqvarna avec Seb Guillaume et Antoine Méo. GasGas et Yamaha complètent le podium provisoire. Avec ces nouvelles victoires Husqvarna prend une bonne avance sur ses poursuivants.
- 1 - HUSQVARNA / 260 pts
- 2 - GASGAS / 219 pts
- 3 – YAMAHA / 208 pts

MOTORS TV diffusera le 29 Juillet le résumé de l’épreuve de Saint Cirgues en Montagne et Remiremont dans un 26 mn.


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris