Finale EWC Mende

  • Publié dans WEC

Juha Saminen en route vers un nouveau titre de champion du monde d enduroJuha Saminen en route vers un nouveau titre de champion du monde d enduroSAMEDI: Le public venu en masse pour cette première journée de course a pu assister au couronnement de Juha SALMINEN (SF – HVA) dans la catégorie Enduro 1. L’officiel HVA entre dans la légende de l’Enduro en ajoutant un 8ème titre à son palmarès personnel. Pour cela, il devait terminer devant son rival Eero REMES (SF – KTM) et l’a fait de bien belle manière en remportant brillamment cette journée.


Les milliers de spectateurs ont aussi fêté le 5ème titre d’affilée de Mika AHOLA (SF – HM Honda) en Enduro 3. Même son de cloche pour l’officiel HM Honda, il devait terminer devant Christophe NAMBOTIN (F – Gas Gas) pour être titré dès aujourd’hui et ne laissa aucun espoir au français en s’emparant de la première place dès les premiers chronos. « Ces 5 titres représentes beaucoup pour moi…» nous a confié Mika AHOLA « d’abord parce que je suis le seul à avoir gagné dans les 3 catégories, ensuite parce que c’est 5 titres d’affilés et enfin parce que je suis le plus vieux champion du Monde ! »

En plus de ces 2 titres majeurs, les 108 engagés ont offert un spectacle exceptionnel digne d’une finale. La chaleur de ce premier weekend du mois d’octobre ainsi que les batailles pour les différents titres ont haussé le niveau de cette première journée de course.  AHOLA : « Je suis le seul à avoir gagné dans les 3 catégories ! »

Pourtant en Enduro 1, la journée commençait mal pour Juha SALMINEN qui perdait quelques secondes dès la première spéciale face à un surprenant Rodrig THAIN (F – HM Honda) et à son compatriote Eero REMES. Mais le Finlandais se reprenait dès le 2ème tour et s’emparait des commandes de la catégorie pour ne plus les lâcher. L’officiel KTM quant à lui faisait tout pour rester au contact de son aîné mais le Flying Finn était tout simplement intouchable aujourd’hui. Fabien PLANET (F – Sherco), sur sa lancée de son titre de champion de France, termine à une belle 3ème place. Belle empoignade également pour les places d’honneurs entre Nicolas DEPARROIS (F – Kawa), Matti SEISTOLA (SF – HVA) et Rodrig THAIN. Et c’est finalement l’officiel HVA qui eut le dernier mot.

Dans la catégorie Enduro 3, Mika AHOLA (SF – HM Honda) a dominé sans discussion la journée. Profitant de la blessure au poignet de son concurrent direct Christophe NAMBOTIN (F – Gas Gas), le Finlandais a assuré une belle victoire et surtout un 5ème titre mondial d’affilée. Il a une nouvelle fois fait preuve de son calme et de la sérénité digne d’un grand champion. Le Français n’aura pas pu résister à sa forte douleur au poignet et termine à une maigre 5ème place. Le rookie Alex SALVINI (I – HVA), en grande forme dès les premières spéciales, a réalisé la meilleure course de sa saison et accède à la seconde marche du podium à moins de 15 secondes du néo-quintuple champion du monde. Le duo Husaberg Joakim LJUNGGREN (S) – Marko TARKKALA (SF) a offert de belles passes d’armes au public. Et c’est le Finlandais qui dès la fin du 3ème tour a pris le meilleur sur le grand Suédois, signant son troisième podium de l’année. Pour son grand retour David KNIGHT (GB – KTM) a été contraint à l’abandon dès le 2ème tour en raison d’une forme physique encore trop aléatoire.

Mika Ahola champion du monde dans toutes les catégoriesMika Ahola champion du monde dans toutes les catégories

En Enduro 2, Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg) s’offre une victoire de prestige. Le néo-champion du monde Antoine MEO (F – HVA) méconnaissable en début de journée a offert aux nombreux spectateurs une remontée fantastique et coiffa Cristobal GUERRERO (E – KTM) sur le fil pour la 2ème place. Le chouchou du public Ivan CERVANTES (E – Gas Gas) se contente de la 4ème place.

Enduro Junior : Avantage JOLY !

On attendait énormément du duel Jérémy JOLY (F – HM Honda) – Mario ROMAN (E – KTM) et il a bien eu lieu. Ne pouvant se battre pour la 1ère place à cause d’un Romain DUMONTIER (F – Yam) ultra rapide, les deux rivaux se sont rendu coup pour coup. Et c’est finalement l’officiel HM Honda, poussé par son public, qui se montra le plus brillant allant même jusqu’à chercher la 2ème place jusque-là convoité par le surprenant Mathias BELLINO (F – Husaberg). Il reprend ainsi de précieux points au pilote KTM Espana dans la course au titre. Jonathan MANZI (I – KTM) en terminant devant le talentueux Portugais Luis OLIVEIRA (Yam) et le Britannique Jordan SCOTT (TM) remporte le titre FIM Youth Cup 125cc. Premier titre pour le jeune Bergamasque qui semble avoir un avenir radieux dans la discipline et qui pourrait dès la saison prochaine se battre pour le titre Junior.

le duel en enduro Junior entre Joly et Romanle duel en Junior entre Joly et Roman

5ème victoires d’affilée pour la phénoménale Ludivine PUY (F – Gas Gas) auquel un second titre mondial semble promis sauf problème mécanique demain. Mais Laïa SANZ (E – HM Honda) se rapproche de plus en plus proche de la Française, la dominant durant une partie journée. A signaler la belle troisième place de la Suédoise Jessica JONSSON (Gas Gas).

Après ces deux magnifiques titres décernés à Juha SALMINEN (SF – HVA) et Mika AHOLA (SF – HM Honda) dès cette première journée, l’Enduro Mondial s’est déjà offert une finale sensationnelle. Dès demain 9h00, l’EWC version 2011 vivra ses dernières heures avec encore deux titres à décerner en Enduro Junior et Women. Le suspense reste donc important et nul doute que le public qui sera encore plus nombreux demain devrait donner de la voix et du geste pour porter Jérémy JOLY et Ludivine PUY vers le titre mondial.

 


DIMANCHE : Et voilà le Championnat du Monde FIM MAXXIS d’Enduro vient de tirer le rideau sur une saison 2011 passionnante. Cette finale à Mende fut une véritable apothéose après une saison riche en rebondissements qui a attiré sur son passage les foules.

Ce Grand Prix AMV de France a été organisé d’une main de maître par le Moto Club Lozérien qui a offert un magnifique parcours aux stars de l’Enduro Mondial.
Les spectateurs venus par dizaine de milliers, dès le KTM Super Test du vendredi, ont donné une autre dimension à cette dernière étape de l’EWC 2011. Massés sur tout le parcours, exhortant chaque pilote à donner le meilleur de lui-même. Ils ont fait de cette finale une grande fête populaire où les nations se retrouvaient ensemble pour fêter la fin de saison de l’Enduro Mondial.
La météo clémente de ce début octobre a aussi donné à cette finale un supplément d’âme nécessaire.
Tout était donc réuni pour que cette saison 2011 du Championnat du Monde FIM MAXXIS d’Enduro se termine en apothéose, pour le plus grand bonheur des pilotes, du public et des organisateurs.

Après le titre Enduro 1 glané hier par Juha SALMINEN (SF – HVA) et le titre Enduro 3 remporté par Mika AHOLA (SF – HM Honda) il restait encore 2 titres à décerner aujourd’hui


« Lulu » reçue 6 sur 6 !
En Enduro Junior, Jérémy JOLY (F – HM Honda) avait repris hier 4 précieux points à son rival Mario ROMAN (E – KTM) et pointait donc avec 8pts d’avance. C’est finalement le Français qui devient champion du monde junior. Après avoir échoué l’an dernier pour seulement quelques points, il réussit cette fois-ci à atteindre le graal. « Ça fait un bien fou de gagne ce titre, je l’attendais avec impatience et ça y est j’ai réussi à devenir Champion du Monde ! » Mario ROMAN prit le départ ce matin avec de fortes douleurs au genou occasionné hier et malgré son courage n’a pu résister à l’officiel HM Honda. Jérémy JOLY de son côté ne s’est pas reposé sur ses lauriers et lutta avec Jonathan MANZI (I – KTM) et Mathias BELLINO (F – Husaberg) pour la 3ème place. Mais le néo champion du monde préférait assurer son titre et termine à la 6ème place. Romain DUMONTIER (F – Yam) et Benoit FORTUNATO (F – Yam) se sont battus pour la première place du podium. C’est finalement le pilote de l’EEAT qui remporte la journée et signe un doublé ce weekend.

Dans la catégorie Enduro Women, Laïa SANZ (E – HM Honda), après avoir mise sous pression Ludivine PUY (F – Gas Gas) durant une grande partie de la journée de samedi, semblait bien décidée à remporter sa première victoire en Mondial. Mais l’officiel Gas Gas, pris dès les premiers tours de roues la tête de la course et ne laissa aucune chance à l’Espagnole de contrarier ses plans de victoire et de titre mondial. C’est donc un second titre mondial consécutif pour la Française qui signe une saison parfaite avec 6 victoires sur 6 possibles. Impressionnante de maîtrise, « Lulu » a montré à l’officiel HM Honda tout le chemin qui lui reste encore à parcourir. En revanche il n’y a pas eu bagarre pour la 3ème place entre Heike PETRICK (D – KTM) e qui devance d’1 minute Blandine DUFRENE (F – Gas Gas).

second titre de championne du monde d enduro  pour Ludivine Puysecond titre de championne du monde enduro pour Ludivine Puy
Une victoire de prestige pour Rodrig THAIN
Rodrig THAIN (F – HM Honda) tient enfin sa première victoire de la saison en Enduro 1. En tête dès les premières spéciales et revanchard par rapport à son résultat d’hier, il ne laissa aucun espoir à la « machine » Juha SALMINEN (2ème). Belle passe d’arme pour la troisième place entre Lorenzo SANTOLINO (E – KTM) et Eero REMES (SF – KTM) avec avantage au Finlandais.

Rodrig Thain est allé chercher sa première victoire en E1Rodrig Thain est allé chercher sa première victoire en E1

En Enduro 2, Antoine MEO (F – HVA) a profité de l’abandon dans le troisième tour sur une grosse chute du malchanceux Pierre – Alexandre RENET (F – Husaberg) pour monter une nouvelle fois sur la plus haute marche du podium. Cristobal GUERRERO (E – KTM) et Ivan CERVANTES (E – Gas Gas) se partagent respectivement les places d’honneurs sur le podium. A noter la 4ème place du Néerlandais Hans VOGELS (Husaberg) qui réalise là le meilleur résultat de sa saison.

Méo a fait la spectacle lors de cette finale a MendeMéo a fait la spectacle lors de cette finale a Mende

En Enduro 3, les jours se suivent et se ressemblent lors de ce Grand Prix AMV de France. Pour Mika AHOLA (SF – HM Honda), Alex SALVINI (I – HVA) et Marko TARKKALA (SF – Husaberg) qui terminent dans cet ordre comme hier. A signaler que Christophe NAMBOTIN (F – Gas Gas) et le géant de l’île de Man David KNIGHT (GB – KTM) n’ont pas pris le départ ce matin pour cause de problèmes physiques.

Cette édition 2011 du Championnat du Monde FIM MAXXIS d’Enduro se termine donc avec deux autres Français titrés. Après Antoine MEO en Enduro 2, c’est Jérémy JOLY et Ludivine PUY qui se retrouvent sur le toit du monde dans leurs catégories respectives. Et pour la dernière journée de cette finale, 4 catégories sur 5 ont été remportés par des Français sur motivés de rouler sur leurs terres. Après les victoires de Mika AHOLA et Juha SALMINEN hier, la Finlande et la France sont les grands vainqueurs de cette saison 2011. Une organisation sans faille et un public merveilleux ont permis de faire de ce GP AMV de France une merveilleuse fête populaire. Rendez-vous est donc d’ores et déjà pris pour 2012 pour suivre une nouvelle saison de l’EWC encore plus passionnante et prometteuse.

 

Source ABC Enduro

photos : freenduro.com


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris