EWC Grand Prix d'Espagne J1 + vidéo

  • Publié dans WEC

podium E2 EWC spainle podium E2 samedi soir 1: Pela , 2: Aubert , 3 : GuerreroGrand Prix AMV Seguros d’Euskadi J1 -  MEO et NAMBOTIN reçus 5 sur 5 !Cette première journée du Grand Prix AMV Seguros d’Euskadi vient à peine de s’achever… Les prévisions météorologiques annonçaient de la pluie mais c’est finalement sous un soleil rassurant que les 112 engagés ont offert, aux publics Espagnols et Français venus en masse, du un beau spectacle. L’élite de l’Enduro Mondial a profité d’un excellent tracé avec, en point d’orgue, une Enduro Test des plus sélectives. Cependant certains se firent piéger par le bourbier de  l’Xtreme Test d’Aulesti  où  ils perdirent de précieuses secondes.

4 victoires sur 6 pour les « Frenchies »

Après une tournée Sud-Américaine parfaite (4 succès sur 4 possibles), Christophe NAMBOTIN (F – KTM) revenait sur l’EWC avec la ferme intention de faire le break dans la catégorie Enduro 3. Avec près d’1 minute 45 d’avance sur son poursuivant direct David KNIGHT (GB – KTM), il a  déjà rempli la moitié de son contrat et remporte par la même occasion une 5ème victoire consécutive. Au fil des Grand Prix, le Normand respire de plus en plus la sérénité et nous sommes en mesure de nous demander qui pourra bien endiguer sa marche victorieuse. KNIGHT, quand à lui, a été l’auteur d’une mise en action laborieuse et a même dû s’employer pour accrocher la deuxième place au détriment du Suédois Joakim LJUNGGREN (Husaberg – 3ème) et de l’Espagnol Oriol MENA (Husaberg – 4ème).  « Désormais je fais une croix sur le titre. Je vais viser le plus de seconde place possible et tenter de remporter une journée ! »… confiait KNIGHT.
De son côté, Aigar LEOK (EST – TM) n’a pu tenir la cadence des hommes de tête mais assure tout de même les 11 points de la 5ème place. A noter la bonne 6ème position du revenant Sébastien GUILLAUME (F – Gas Gas).
Christophe Nambotin 300 KTM excNambotin l'homme fort en E3 

En Enduro 1, rien ne change pour Antoine MEO (F – KTM) ! Il remporte aujourd’hui sa 5ème victoire d’affilée sur la KTM 250EXC-F. Malgré l’excellent départ de Marc BOURGEOIS (F – Yam), l’officiel KTM s’est adjugé cette première journée Basque avec près de 1 minutes d’avance. MEO reste, une nouvelle fois, intouchable dans cette catégorie qu’il affectionne tant. BOURGEOIS pour sa part à épaté luttant même d’égal à égal avec MEO en début de course. « Je ne suis pas encore assez à l’aise avec la moto  sur le gras, et Marc (BOURGEOIS) en a bien profité. Au deuxième tour je me suis réveillé et j’ai repris mes droits mais c’est vrai que Marc roule super bien et régulier. » nous racontait MEO.
Il repousse Eero REMES (SF – KTM) à distance et prend les 17pts de la 2ème place. Le dauphin d’Antoine MEO au provisoire, Simone ALBERGONI (I – HM Honda) n’a pas eu les armes pour s’immiscer sur le podium tandis que son coéquipier Rodrig THAIN (F – HM Honda) ne termine que 5ème. De leurs côtés, Nicolas DEPARROIS (F – Kawa), 6ème, et Fabien PLANET (F – Sherco), 7ème, se sont rassurés après une tournée Sud-Américaine en demi-teinte.

Marc BourgeoisBOURGEOIS a fait jeux égal avec Méo en début de course.

Cette après-midi, les spectateurs ont  également  assisté à un duel de haute voltige dans la catégorie Enduro 2.
Très amis dans la vie, Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg) et Johnny AUBERT (F – KTM) ne se sont fait aucun cadeau cette fois-ci en se rendant coup pour coup. C’est finalement l’officiel Husaberg qui eut le dernier mot et remporte une très belle victoire. « Cela c’était mal passé en Argentine et pour être candidat au titre il faut toujours être devant. J’avais donc à cœur de remporter cette journée et de montrer réellement mes intentions. » De son côté, AUBERT se rassure et cette seconde place lui permet de se rapprocher du quatuor de tête au provisoire. Derrière, Cristobal GUERRERO (E – KTM) n’a jamais été en mesure d’inquiéter les deux Français et a assuré sa course pour grimper sur la dernière marche du podium juste devant un impressionnant Jérémy TARROUX (F – KTM), 4ème, et Juha SALMINEN (SF – HVA), 5ème , qui a connu quelques problèmes dans l’Xtreme Test. Ivan CERVANTES (E – Gas Gas) perd de précieux points pour le titre en ne prenant que la 6ème place. Mention très encourageante pour Luis CORREIA (P – Yam) qui termine 8ème.
Johnny AubertJohnny Aubert second de cette première journée du GP d'Espagne 

Laïa 1 – 0 Lulu !

Chez les Juniors, Jonathan MANZI (I – KTM) n’est pas parvenu à empêcher Mathias BELLINO (F – Husaberg) de remporter sa 3ème victoire de la saison. L’officiel Husaberg s’est montré intraitable avec ses concurrents. Comme son frère en E2, Victor GUERRERO (E – KTM) assure une belle 3ème place juste devant son coéquipier Kevin BENAVIDES (ARG – KTM) qui représente excellemment bien l’Argentine et l’Amérique du Sud. En FIM Youth Cup 125cc, c’est une nouvelle fois Giacomo REDONDI (I – KTM) qui s’impose devant l’étonnant Matteo BRESOLIN (I – Husaberg) et le revenant Luis OLIVEIRA (P – Yam).

Enfin, dans la catégorie Féminine, au terme d’un duel éclatant entre les deux favorites, Ludivine PUY (F – Gas Gas) et Laïa SANZ (E – Gas Gas), c’est la Catalane qui rafle la mise et monte, pour la première fois de sa carrière, sur la plus haute marche du podium. La Française a perdu trop de temps sur SANZ dans l’Xtreme Test durant les deux tours et n’a jamais été en mesure de refaire son retard dans les deux autres spéciales. C’est donc une grande première pour Laïa qui montre déjà de grandes facilités sur la Gas Gas.
« Je suis vraiment très heureuse. Cette année mon objectif était de remporter quelques journées. Je ne pensais pas gagner ici, ce terrain est tellement similaire au terrain Français. Mais ce n’est que la première journée, il en reste encore sept, il ne faut pas se relâcher. »
De son côté, Audrey ROSSAT (F – KTM) a brillamment profité de la minute de pénalité de la pilote TM Juliette BERREZ (F – 4ème) pour scorer les 15pts de la 3ème place tandis que Blandine DUFRENE (F – Husaberg) termine 5ème.

Laïa SANZ gasgasLaïa SANZ sur la Gasgas 4T remporte cette première journée en Féminine

Texte ABC enduro