EEAT : réactions après le GP d'Espagne

  • Publié dans WEC

EEAT Yamaha FFMKevin Rohmer fait sont pneu sous le regard attentif de Fred WeillAprès un grand prix d'Espagne en demi teinte les pilotes de l'équipe Armée de Terre Enduro (EEAT) font le point sur cette troisième épreuve du mondial

MARC BOURGEOIS KO
Une fois de plus, le Brigadier Marc Bourgeois a bluffé les observateurs dès le vendredi soir en
remportant « la super test » devant tout le gratin mondial. Solide dans l’enduro test et très précis
dans l’extrême, Marc s’offre une seconde place synonyme de 3ème podium en 3 courses.
Mais le lendemain, encore à la bataille avec les leaders, il chute violemment sur un saut en descente.
Perdant connaissance, le pilote EEAT-FFM a été emmené en observation à l’hôpital.
Marc Bourgeois - EEAT  250 WRF Marc Bourgeois très rapide le samedi ,chutera lourdement le lendemain

En E2, le Brigadier Antoine Basset était amer le samedi après avoir perdu 4 places dans la dernière
spéciale suite à un incident avec un piquet bloqué dans la roue arrière. « Je me sens de mieux en mieux sur ma Yamaha WRF et c’est rageant de perdre autant de places.» Il s’est bien repris le second jour en alignant de solides chronos et arrache les points de la 10ème position.
Antoine basset  450 WRFAntoine Basset accroche le Top 10 en E2

DUR WEEK-END POUR LES JEUNES
Les juniors ont souffert ce week-end. Le Brigadier Alexandre Queyreyre a peiné dans les grosses
ornières. Jamais à l’aise, il est victime de problèmes techniques qui ne lui font prendre la 15ème
place. « J’ai été hors du coup sur l’ensemble du week-end, je suis déçu car j’ai bien conscience du
travail des mécaniciens et de l’ensemble de l’équipe. »

Alexandre Queyreyre  EEAT  -450 WRFAlexandre Queyreyre n'a pas réussit à se libérer du week-end

La dernière recrue, le 1ère Classe Kévin Rohmer a tout de suite trouvé ses marques et affiché une
belle pointe de vitesse. Une erreur à l’entame d’une grande montée dans l’extrême le fera
rétrograder à la 12ème place. " « Je suis très énervé d’avoir loupé un top 5 qui était à ma portée
samedi. Dimanche, je suis reparti sur les mêmes bases mais la mécanique en a décidé autrement. »

Kevin Rohmer 250 YZ Kevin Rohmer à l'attaque lors du super test du vendredi soir

L’Entraîneur Fédéral Frédéric WEILL tire le bilan : « Les conditions de courses très difficiles nous ont
fait souffrir physiquement et mécaniquement. Nous avons de plus manqué de réussite sur divers
détails de courses. Nous attendons maintenant des nouvelles rassurantes de Marc. A ce niveau de
compétition, la moindre petite erreur se paie très chère. Toute l’équipe pense bien à lui. »


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris