EWC Italie - J1 : Nambotin, Salvini et Phillips

  • Publié dans WEC
Matt PhillipsLa victoire en E3 et la scratch pour Matt Philips en terre Italienne

Les spéculations de ces derniers jours dans le paddock de l'EWC ne portaient pas sur les possibilités de titre de Pierre-Alexandre RENET (F – HVA) et Christophe NAMBOTIN (F – KTM) en Enduro 2 et Enduro 1 mais sur la météo. Pleuvra, pleuvra pas ? Telle était la question...

Avec un temps lourd et de nombreux nuages menaçant, les stars de la discipline ont finalement dû rouler sous la pluie seulement lors de la dernière spéciale de ce premier jour du Grand Prix Acerbis d'Italie. Ils auront à nouveau ébahit les marées de spectateurs, Italiens, Français ou même Allemands et Autrichiens par leurs talents et leurs techniques !

 

 

 E1   Nambotin / Boissière / Remes

 

Chez les petites cylindrées, Christophe NAMBOTIN (F – KTM) prenait rapidement la mesure de la catégorie et termine la journée avec plus de 50 secondes d'avance sur ses poursuivants. Il fait encore un pas de plus vers le titre. En effet, le double Champion du Monde E3 comptabilise 42 points d'avance « J'ai rapidement fait le trou sans être non plus très rapide aujourd'hui. Désormais mon seul objectif est de gagner à nouveau demain pour m'assurer le titre et arriver en France un peu plus relâché ! » Derrière l'ogre NAMBOT', la course à la place de dauphin a fait rage entre Eero REMES (SF – TM) et Anthony BOISSIERE (F – Sherco).

Au coude à coude jusque dans la dernière spéciale, c'est l'officiel Sherco qui aura finalement le dernier mot et s'adjuge pour la deuxième fois de la saison les 17 points du second rang. « Dans la dernière spéciale, alors que je n'avais que 74 centièmes d'avance sur REMES, j'ai fait le vide dans ma tête et roulé comme si je n'avais rien à jouer. Cela a marché et je suis vraiment très soulagé d'accrocher cette deuxième place dans un Grand Prix aussi difficile ! » Confiait le Sudiste. Longtemps Thomas OLDRATI (I – HVA) a espéré coiffer BOISSIERE et REMES sur le fil mais trop d'erreurs dans la dernière Xtreme l'ont privé de cet exploit et même de la quatrième place qui lui tendait les bras au détriment d'un Cristobal GUERRERO (E – KTM) fortement diminué par sa blessure à l'épaule mais très courageux.

De son côté, Jérémy TARROUX (F – Sherco), malgré quelques victoires de spéciales, n'a pas trouvé le bon rythme et doit se contenter de la 6ème place tandis que le surprenant Maurizio GERINI (I – HVA) pointe le bout de son nez dans le Top 10 (9ème).

Christophe Nambotin  gp iltalie ewc 2014Christophe Nambotin toujours aussi dominateur en E1  

Classements E1 - EWC Italie J1

 

 

 E2    Salvini / Renet / Santolino

 
A voir Taddy BLAZUSIAK (PL – KTM) se promener dans le paddock durant la semaine, le Polonais avait déjà gagné très nettement le concours du pilote le plus populaire. Mais beaucoup doutaient que le remplaçant d'Antoine MEO (F – KTM) fut capable de jouer les troubles fêtes dans la catégorie Enduro 2. Parti très fort, le quintuple Champion du Monde de SuperEnduro occupait la 2ème place à la fin du premier tour avec à peine 50 centièmes de retard sur le héros de tout un peuple Alex SALVINI (I – Honda) ! Mais BLAZUSIAK rentrait alors dans les rangs au milieu du second tour après plusieurs erreurs et laissait filer le podium pour seulement 7 secondes. Pendant ce temps là, Johnny AUBERT (F – Beta) et Pierre-Alexandre RENET (F – HVA) étaient au coude à coude jusque dans la dernière Xtreme.

C'est alors que le pilote Beta connaissait un petit problème de sélecteur dans une montée et partait à la renverse, ajoutez à cela un cale-pied de la moto qui s'accroche à une racine et Johnny AU' perdait près d'1 minutes 30.


Le double Champion du Monde voyait Lorenzo SANTOLINO (E – Sherco), Oriol MENA (E – Beta) et bien sûr Taddy BLAZUSIAK s'intercaler entre lui et RENET, offrant par la même occasion un matelas de 40 points d'avance à l'officiel HVA... Le grand gagnant de cette journée n'est autre qu'Alex « Rocky » SALVINI qui s'offre sa première victoire en 2014 devant ses tifosis : « Quel sentiment énorme ! cela m'avait trop manqué ! En plus de cela, je gagne devant mon public qui a été fantastique du début jusqu'à la fin ! Quel soulagement ! » Soufflait l'officiel Honda.

Pela RENET second c'est Lorenzo SANTOLINO (3ème) s'offre son premier podium Sénior sur les spéciales de Lumezzane tandis qu'Oriol MENA complète le Top 5. Mention spéciale à Edoardo D'AMBROSIO (I – Honda) qui score une encourageante 11ème place pour son retour sur l'EWC.

Alex SalviniA domicile Alex Salvini est allé chercher sa première victoire de la saison


Classements E2 - EWC Italie J1  



 E3   Phillips colle 1min30 à Cervantes !

 

Si l'on sent bien un pilote « en mission », c'est assurément le Champion du Monde Junior 2013 Matthew PHILLIPS (AUS – KTM). Tout frais débarqué en Enduro 3 et leader après la tournée Scandinave, l'Australien a totalement atomisé ses rivaux du jour. « Je suis vraiment très content de creuser un peu plus l'écart sur Ivan (CERVANTES)... Tout le monde a terminé la journée fatigué mais j'avais creusé suffisamment d'écart pour ne pas être inquiété dans la dernière Xtreme Test ! » Souriait le pilote KTM. Alors que l'on pensait Ivan CERVANTES (E – KTM) capable d'aller chercher PHILLIPS, l'Espagnol nous a avoué « avoir toujours une appréhension suite à sa blessure en Grèce ! » Et au vu de l'état de forme de son coéquipier dans le team KTM Factory, il semble de plus en plus difficilement imaginable que le « Torito » puisse rattraper son retard qui est désormais de 22 points malgré une belle deuxième position aujourd'hui (à plus d'1 minute 28 de l'Aussie !)

Ce n'est pas non plus un Aigar LEOK (EST – TM) retrouvé suite à ses galères physique du début de saison qui a pu contrer le « Minotaure ». Il a même perdu la place de dauphin qui lui appartenait pendant les deux tiers de la course et a aussi vu un tenace Jérémy JOLY (F – KTM) échouer à seulement 4 secondes de sa troisième place...

Pour sa part, Simone ALBERGONI (I – KTM) a signé une belle remontée, du 10ème au 5ème rang, et concrétise les promesses entrevues à Enköping (Suède). Pour leurs retours sur l'EWC, Jonathan MANZI (I – Gas Gas) et David KNIGHT (GB – KTM) signent respectivement les 9ème et 10ème places tandis que Joakim LJUNGGREN (S – HVA) a vécu une journée cauchemardesque et rentre difficilement dans les points (13ème)

Ivan Cervantes VS matt phillispChangement de génaration en E3 avec Matt Phillips qui a prit l'ascendant sur Cervantes

 

Classements E3 - EWC Italie J1
 

 

  EJ   Redondi / McCanney /BATTIG


 Chez les moins de 23 ans, là aussi, l'hymne « Fratello d'Italia » s'est fait entendre dans le Stadio Communale de Lumezzane grâce à la victoire aux forceps de Giacomo REDONDI (I – Beta) devant son grand rival Daniel MCCANNEY (GB – Beta). Loïc LARRIEU (F – HVA) qui a passé toute sa journée en 3ème position perd bêtement le podium à cause d'une minute de pénalité « attrapée » lors du CH serré du dernier tour, au détriment de l'Italien Alessandro BATTIG (Honda). A la surprise générale, c'est Eloi SALSENCH (E – KTM) qui arrache les 11 points du cinquième.


Classements EJ - EWC Italie J1



 

Enfin chez les   Youth Cup 125cc   ce premier jour du Grand Prix Acerbis d'Italie aura été couronné par un triplé « Nazionale » avec la victoire de Michele MARCHELLI (I – KTM), la seconde place de Davide SORECA (I – Yam), qui reprend la tête du provisoire, et la troisième de Matteo BRESOLIN (I – KTM). A noter la blessure au genoux de Jeremy Mirroir .

Classements EY - EWC Italie J1


Avec les titres E1 et E2 en ligne de mire, la deuxième journée du Grand Prix Acerbis d'Italie devrait être remplit de tensions et d'émotions. Et nul doute que les milliers de spectateurs présents aujourd'hui dans les spéciales de la province de Brescia seront encore présent demain pour assister peut-être aux sacres de Christophe NAMBOTIN et Pierre-Alexandre RENET !





 

 

Source :ABC enduro

 

 

 


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris