Essai enduro : 450 SEF-R Sherco 2015

450 Sherco 2015 enduroyannick Labat a rapidement prit ses marques au guidon de la 450

Cela fait maintenant quelques mois que l'usine Nîmoise nous avait promis une 450 " Made in France" et aujourd'hui la voici ! Pour 2015,  la 450cc nouvelle génération vient donc compléter la gamme Sherco et elle sera disponible en concession courant novembre 2014.



Le semaine dernière nous avions donc rendez-vous pour essayer cette 450 qui s'annonce comme LA nouveauté Sherco pour 2015. Tout commence par le passage obligé de la présentation officielle par Sherco,  afin que les ingénieurs de la marque nous dévoilent la genèse de la conception de ce tout nouveau moteur !

Après 3 ans de développement et déjà 2 victoires d'étape au DAKAR, la marque Française présente aujourd’hui un bloc totalement inédit au look moderne et d'un aspect très compact.  Quand on découvre ce moteur pour la première fois si l'on ne nous précise pas que c'est un 450 malin celui qui pourrai deviner sa cylindrée tellement il est compact.

Effectivement le moteur est équipé d'un système de distribution à chaîne mais avec un mécanisme de pignon final qui entraîne les arbres à came permettant ainsi d'avoir un gabarit de culasse "miniature".  Les 2 arbres à came en tête remplacent avantageusement l'ancienne mécanique à culbuteur un peu « obsolète " de l'ancienne 450.

Des carters d'embrayage et d'allumage noir donnent à ce bloc une touche finale moderne et racing. L'admission par injection est gérée par un système Synerjet , une marque que l'on commence à bien connaître en tout terrain.

moteur de la 450 Sherco 2015La moteur super-compact de la 450 Sherco

 

Bon allez finit les bla bla, voyons sur la piste ce que ce 450 a dans le ventre !

Au premier contact avec la moto lorsque l'on monte dessus, rien ne choque sur le poste de pilotage.Les habitués de la marque se retrouveront à la maison et les autres trouveront leurs marques tout de suite. Même gabarit que la 250 ou la 300 4temps,  on retrouve donc une moto qui à est à l'image de son moteur : compacte et fine.

450 Sherco  enduroA part 2 petit stickers sur les plaques latéralles, difficile de différencier la 450 des ses petites soeurs


Frein Brembo, embrayage hydraulique Magura, guidon sans barre de la même marque : c'est du sérieux. On retrouve à gauche de la poignée de gaz (facilement accessible avec le pouce) le bouton qui commande la double courbe d'allumage ("soft" ou "normal"). Un petit compteur de vitesse du plus bel effet vient compléter le poste de pilotage.

On met la courbe soft pour commencer et c'est partie pour les premier tours de roues avec la 450!

passage encoure spéciale enduro Yannick Labat avec la Sherco 450la force de ce 450 Sherco est son moteur exploitable

 
Encore une fois, le châssis ne nous déçois pas, on retrouve la maniabilité qui caractérise des Sherco dernière génération. Malgré le surplus de cylindrée, la moto ce comporte presque comme la 300, on lui trouve une certaine aisance à virer et à inscrire la moto dans les ornières sans forcer, c'est flatteur pour notre pilotage car on a l'impression d'être bon tant ce 450 est facile à piloter. Le frein moteur de 450 ne nous a pas déstabilisé, au contraire car il y en très peu et cela aussi contribue à cette sensation de facilité pour l'inscrire dans les courbes ! En sous-sous bois dans les virrolos serrés, on oublie la cylindrée et en spéciale on s'amuse avec le coffre du moteur.

Les suspensions sont très confortable, d'ailleurs un bon pilote de ligue les trouvera peut-être un peu souple en compétition, mais pour ce qui est de partir faire une sortie entre potes, c'est top ! La fourche WP s'accorde bien avec l'amortisseur et renvoie de bonnes informations sans jamais décrocher intempestivement.

Au final ce chassie met en confiance, on se retrouve au guidon d'une moto fine entre les jambe, avec un poste de pilotage qui convient à toutes les positions de conduites (debout ou assis on est à l'aise) et avec des suspensions qui sont bien équilibrés ! On peu donc augmenter le rythme et voir comment réagit ce 450 quand on lui tape dedans .

pilotage enduro  450 Sherco Même sur des virages sans appuis la 450 reste facile à maitriser


On avait choisi de faire les premiers tours de roues en utilisant la courbe "soft ", et il est vrai que le terme soft est bien choisi : les montés en régime sont douces mais efficaces. Dans les singles en sous bois la moto reste facile et largement exploitable, un petit bout droit et gaz en grand , tout la puissance passe au sol, ça motrice grave.  Le coffre du moteur permet de rester sur le même rapport et de prendre de la vitesse sans avoir à jongler avec les vitesses. Notre essai étant sur une piste sèche l’intérêt de la courbe soft était limité (à part dans les singles ou elle nous a permit de profiter du coffre du 450 sans arrière pensée) mais autant vous dire que sur le gras (ou sur les terrains avec une adhérence précaire) cette courbe sera vraiment un plus très appréciable!

En revanche dans la prairie le passage en courbe "Normal" sera nécessaire pour ne pas rester sur sa faim et profiter pleinement de la puissance de cette 450.

Essayons maintenant la 450 avec la courbe "normal". Le changement est bien réel. Ce n'est pas trop dans les bas régimes que c'est le plus flagrant mais plutôt sur les hauts régimes. La moto tire plus et plus longtemps, on se rapproche du comportement d'une 450 "classique" mais la quatre et demi Sherco reste relativement facile et ne se transforme pas en un monstre indomptable qui vous arrache les bras a chaque rotation du poignet droit... Cette 450 est gentille avec son pilote !  Enfin une 450 exploitable !  Ce moteur est vraiment dur à prendre en défaut : pas de trous à l'accélération, la moto répond au doigt et a l’œil : merci l'injection !

 

Notre conclusion sur la 450 Sherco 2015:


On à du mal à descendre de cette machine et il nous tarde la fin de l'année pour les voir débarquer en concession.
Cette 450 est une moto bien née : facile, joueuse et sécurisante. Certes le moteur n'est pas le plus puissant du marché mais est-ce que ça ne serait pas là son véritable point fort par rapport à la concurrence qui propose bien souvent des 450 élitistes que peu de pilotes peuvent emmener en toute sécurité ?

 

Les + Les -
450 facile d'utilisation Moteur qui manque de fun
Équipements de qualité
 
Efficacité de la courbe soft  
Maniabilité
 
Confort  

 


Pilote essayeur : Yannick Labat // texte : Freenduro // Photos : Freenduro et Sherco