Connexion

S'inscrire


Steve Holcombe : "je suis un peu surpris de mes résultats"

 steve holcombe enduro betaSteve Holcombe l'homme fort du E3 Rencontre avec le pilote Britannique Steve Holcombe qui réalise un début de saison en mondial aux avant poste de l'E3 et de l'EnduroGP,dont il occupé actuellement la 3ème place du provisoire.

Après un départ en flèche au Maroc et une première victoire impressionnante en EnduroGP au Portugal, nous sommes allés à la rencontre de l'énorme surprise de ce début de saison : Steve HOLCOMBE (GB – Beta)... Le Britannique nous en a appris un peu plus sur lui et nous a livré ses impressions...

 

Bonjour Steve, vous avez débarqué sur le Championnat juste l'an passé. Pouvez-vous nous en dire plus sur vous ? Votre passé ? Votre vie avant l'Enduro ?
Steve HOLCOMBE : « J'ai roulé en motocross dès l'âge de 6 ans jusqu'à mes 14 ans. Puis j'ai décidé de changer de discipline. J'ai alors participé à des courses de trois heures et à 16 ans, j'ai roulé pour la première fois sur le Championnat Britannique d'Enduro. Je n'ai jamais fait marche arrière depuis. »

Pourquoi avoir choisi l'Enduro ?
S.H : « La plus grosse raison est le challenge et l'aventure que vous découvrez dans cette discipline ; Et aussi les personnes que vous y rencontrez. Les paysages et les terrains que vous fréquentez à chaque Grand Prix sont juste incroyables. Très peu de personnes voient, font, profitent et atteignent ce que nous, en tant que pilotes, faisons chaque jour. J'ai pris du plaisir à rouler en motocross mais l'ennui est très vite arrivé ! En Enduro, chaque tour est différent et vous devez rouler très intelligemment et réfléchir très vite. Pour moi, c'est quelque chose de très excitant. »

C'est seulement votre deuxième saison complète en Championnat du Monde d'EnduroGP et vous êtes déjà aux avant postes en EnduroGP... Vous attendiez-vous à être compétitif aussi rapidement dans la saison ?
S.H : « Non, jamais je ne m'attendais à être aussi vite compétitif. Mes plans pour cette année étaient de faire le podium en E3 et d'essayer de remporter une ou deux journées. Cette année, Beta m'a donné une excellente opportunité de faire partie d'une équipe expérimenté et d'apprendre à côté de deux pilotes leaders et professionnels. Avoir remporté trois journées en E3 et être le leader de la catégorie après les deux premiers Grand Prix est vraiment au-delà de mes attentes. C'est vraiment un excellent début pour ma première saison en tant que pilote à temps plein. »

steve holcombe enduro 300 betaAu Portugal sous la pluie, Holcombe est allé chercer la victoire le dimanche

« J'ai déjà beaucoup appris de SALVINI et AUBERT... »

Après ce début d'année canon, ciblez-vous désormais le titre EnduroGP ?
S.H : « Non. Je ne veux vraiment pas m'emporter. J'ai fait un très bon début de saison, mais mon principal objectif reste toujours la bataille pour le titre E3. Il est très facile d'être absorbé par les résultats en GP durant la course et de perdre finalement ses priorités et pour moi, c'est le titre E3. Bien sûr, j'aimerai remporter le titre EnduroGP, je suis sûr que tous les pilotes en rêvent, mais c'est une longue saison et les pilotes contre qui je me confronte en EnduroGP ont bien plus d'expérience que moi. »

Vous avez rapidement signé un contrat avec Beta durant l'intersaison. Est-ce que cela veut dire que vous n'avez pas reçu de propositions d'autres teams ?
S.H : « Si, j'ai eu la chance de recevoir des propositions de nombreux teams mais effectivement, mon désir était de rester avec Beta. Faire partie du team Beta Boano l'an passé était fantastique. Je me suis senti bien avec toute l'équipe et ils m'ont aidé du mieux qu'ils pouvaient. Je dois beaucoup à Jarno et à son team. Mais c'est vraiment énorme d'avoir eu l'opportunité de rejoindre le team Beta Factory. Je suis vraiment très excité de rouler sur une excellente moto et de travailler avec une équipe aussi incroyable. »

Vous avez deux Champions du Monde comme coéquipiers : SALVINI et AUBERT. Est-ce qu'ils vous donnent des conseils ? Vous entrainez-vous avec eux ?
S.H : « Je me suis entrainé avec Johnny et Alex durant l'intersaison, et en ce moment, j'habite en Italie chez Alex. C'est une chance de voir comment ces deux champions s'entrainent et se préparent pour leurs courses. J'ai déjà beaucoup appris d'eux et je continue à apprendre. Je leur dois déjà beaucoup de me laisser m'entrainer avec eux. C'est vraiment excellent aussi de pouvoir me rendre sur les courses avec eux. »

steve holcombe alex salviniLes 2 coéquipiers Steve Holcombe et Alex Salvini en entrainement trial

Pourquoi avez-vous choisi de rouler sur la Beta RR 300 2 temps ?
S.H : « A ce moment de ma carrière, c'est la moto parfaite. Cette moto est vraiment très facile à conduire et c'est l'outil parfait pour faire le boulot. Monter en catégorie Senior en 2016 était un grand changement pour moi. Je voulais donc rouler sur une moto que je connaissais déjà et sur laquelle j'étais à l'aise. »

Steve HOLCOMBE en compagnie de son Kiné Jack et Ness

« Une année d'apprentissage... »

Retour sur votre saison 2015. N'avez-vous aucun regret d'avoir manqué le premier Grand Prix au Chili ? En ayant participé à ce Grand Prix, vous auriez pu être titré Champion du Monde Junior...
S.H : « Ca aurait été super de rouler au Chili. Mais je préfère garder le positif de l'année 2015 et ne pas me demander « et si ». C'était un long voyage et cela m'aurait coûté un bon paquet d'argent. J'étais encore engagé professionnellement donc ma décision fut facile à prendre. On ne peut plus rien y changer. Vu comment l'année s'est déroulée, cela aurait été surement beau de se battre pour le titre de Champion avec Jamie (MCCANNEY) et Giacomo (REDONDI), mais je suis tout de même très heureux d'avoir fini troisième. C'est ce qui m'a propulsé en 2016 ! »

Le Dimanche soir, PHILLIPS nous confiait : « Quand j'ai vu Steve avec un grand sourire ce matin, je savais qu'il allait gagner. Ce gars aime la boue ! » Est-ce vraiment votre type de terrain favori ou vous vous sentez à l'aise dans toutes circonstances ?
S.H : « Wow. C'est énorme de savoir que Matt a dit cela à mon sujet ! J'ai énormément de respect pour lui, c'est un mec bien. Effectivement, j'adore rouler sur des terrains boueux et en même temps, lorsque vous venez du Royaume-Uni, vous êtes obligés d'apprendre à rouler dans la boue et vous souffrirez si vous ne le faites pas ! Mais contrairement à ce que vous pensez, en Angleterre, le terrain est détrempé mais pas très boueux. Sincèrement, je me sens à l'aise dans toutes les conditions étant donné que j'ai un super feeling et de très bons réglages sur ma Beta, ce qui me donne beaucoup de confiance. Je suis tout de même moins expérimenté sur des terrains durs et rocailleux car il est difficile de trouver ce genre de terrain chez nous au Royaume-Uni. »

Vous êtes jeune mais déjà terriblement rapide. Quels sont les points de votre pilotage que vous souhaitez améliorer ?
S.H : « Il y a beaucoup de choses que je dois encore améliorer. C'est pour cela que je suis un peu surpris de mes résultats mais aussi très satisfait de la situation dans laquelle je suis après ces deux GP. 2016 est une année apprentissage pour moi. Et ça ne changera pas même si j'ai eu de très bons résultats. L'expérience ne vient qu'avec le temps, donc je dois continuer à rouler et à apprendre ainsi que faire de la compétition pour améliorer cela. »


 

Steve HOLCOMBE  en bref

Nom : HOLCOMBE Steve
Surnom : « The Exmoor Beast »
Date de Naissance : 16 Mai 1994
Lieu de Naissance : South Molton (UK)
Numéro : 70
Moto : Beta RR 300
Palmarès :
2011 : Champion BEC Clubman
2012 : Champion BEC Expert – Champion BSEC U19
2014 : Champion d'Europe Enduro Junior E1 – Champion BEC E1– 3ème BSEC Elite
2015 : 3ème EWC Junior – Champion W2C – 2ème BEC

 

Interview réaliée par ABC Enduro / photo: Future7media


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site

J'ai compris