Connexion

Masques BLUR optics

  • Par: Freenduro

Celle année le Team Freenduro bénéficie d'un support de la marque BLUR Optics (grâce à Fuerty Racing le représentant Français de Blur qui est une marque Américaine) .
Nous utilisons donc ces masques moto depuis 6 mois .

Ces maques Blur sont des masques très technique ,  par exemple avec  des mousse  haute densité triple couche respirante et anti-humidité  ou une armature ventilé PVC Multi aérations qui augmente la circulation de l'air .

Après 6  mois d'utilisation on peut dire que l'on est parfaitement satisfait de ces masques Blur : en plus du look au top cees masques ne présentent pas de défaut  et sont encore comme neuves malgrès plusieurs courses dans la boue ( les mousses n'ont pas bougée et remplissent leur fonction parfaitement )  .
Petit bémol : les écrans sont un peu fragile aux rayures mais il suffit quand c'est boueux de rouler avec 1 ou 2 Tear-Off pour protéger les écrans et préserver leur durées de vie .

Plusieurs coloris  et accessoires sont au catalogue BLUR comme cela il y en pour tous les gouts 
 
caractéristique technique Masque BLUR B-2

 -Ecran Lexan anti-buée et 100% Anti-UV
- Norme CE UV-400
- Cadre stabilisateurs souple pour assurer un ajustement parfait et sans distorsion
- Bandeau strech flex
- Sangle réglable avec bandes interne en silicone triple bandes
- Mousse spéciale haute densité triple couche respirante et anti-humidité et micro fibre + Mousse anti-transpiration
- Châssis ventilé PVC Multi ahérations qui augmente la circulation de l'air
- Masque compatible avec 99% des lunettes de vue
- Module pour tear-off
- Clip supplémentaire réglable pour tear-off sur le bandeau
- Sac de stockage en micro-fibres imprimé qui protège le masque et l'écran au cours de transport


 Les masques BLUR  sont distribué en France par FUERTY Racing  et vous pourrez trouvez les points de ventes BLUR  ICI

  

Laisser votre commentaire ...
Caractères restant.
S'identifier ( )
Poster comme invité
Chargement... The comment will be refreshed after 00:00.

A lire aussi :