ISDE 2010 J2 +photos

Isde J2ISDE 2010 - J2Deuxième journée des ISDE au Mexique : l'équipe de France confirme ses bonnes prestations de la veille .

Le tableau aurait pu être parfait. L'Equipe Trophée a roulé encore très fort aujourd'hui et prend 2 minutes de plus aux Italiens.


En E1, Antoine Méo (Husqvarna) prend sa revanche et gagne son duel avec Eero Remes. Comme hier, les deux hommes se sont bagarrés toute la journée, et c'est le Français qui a eu le dernier mot pour 6 secondes. A l'arrivée, il nous avouait pourtant avoir roulé "à l'économie" pour préserver sa moto, conscient de la longueur de la course. De bon augure pour la suite.

Johnny Aubert (KTM) continue sur sa lancée et confirme son statut de "patron" en remportant une nouvelle fois le scratch, 25 secondes devant Antoine Méo.

Cette journée marque aussi le retour aux affaires de Christophe Nambotin (Gas Gas). La journée en demi-teinte d'hier est oubliée, il se place second juste derrière Seb Guillaume (Husqvarna), qui s'adjuge la journée et se retrouve à 12 centièmes de la première place au cumul des deux jours.

Seul bémol, la blessure de Nicolas Deparrois. Le pilote Kawasaki a chuté dans une spéciale et s'est blessé au genou. Si cette contre-performance n'a pas d'incidence sur le classement grâce au jeu des jokers, elle est inquiétante pour le reste de la compétition.

« J'étais très bien dans cette spéciale, puis j'ai heurté une grosse pierre avec ma roue arrière », explique Nico Deparrois. « Ca m'a envoyé droit dans un arbre sans que je puisse faire quoi que ce soit. Je me suis fait très mal au genou, mais le choc a été si violent que finalement, je ne m'en sors pas si mal. J'ai réussi à finir la journée en serrant les dents, mais le tracé ne m'a pas laissé beaucoup de répit ».

10BE1397 550EA50A 32723272 14F7A68B
Seb Guillaume – HVA s'impose aujourd’hui en E3 (photo Mathieu Talayssat)




Catégorie Junior
Romain Dumontier (Husqvarna) qui avait déjà brillé hier, a encore élevé son niveau et s'est retrouvé plusieurs fois dans les 5 meilleurs temps de la catégorie E2, en bagarre avec des pilotes comme Juha Salminen ou Thomas Oldrati. Il termine à la 6e place. Réaction de l'intéressé à l'arrivée.

« Habituellement, ce n'est pas le type de surface que j'affectionne, alors je suis le premier étonné », lance Romain Dumontier. « Ce que je peux dire, c'est que les courses d'équipe me réussissent bien. C'était déjà le cas quand je roulais en Motocross et je constate ici que ça se vérifie en Enduro.

Même si mon moteur 2 temps n'est pas à priori "l'arme absolue" sur ce genre de terrain, ma moto fonctionne très bien et j'ai une bonne condition physique. Un autre avantage est que l'on se connait très bien dans l'équipe pour s'être côtoyé à l'Armée de Terre. Maintenant, il ne faut pas perdre de vue que suite à l'abandon d'Alexandre Queyreyre, on n'a plus le droit à l'erreur et il va falloir économiser les motos dans les liaisons ».


Ce soir, nos Juniors sont troisièmes et ont en point de mire les Suédois qui ont seulement une petite minute d'avance.

Catégorie Féminine
11 minutes. C'est l'écart gigantesque qui sépare ce soir l'Equipe de France Féminine de ses poursuivantes, les Suédoises. Même si elles profitent de l'abandon d'une pilote allemande blessée, leur domination est écrasante, et l'on voit mal comment elles pourraient être inquiétées sauf ennui mécanique ou chute. Le parcours est très exigeant et l'on note de nombreux abandons dans les autres équipes.

Une petite erreur de Ludivine Puy (Gas Gas) qui se bloque 2 minutes dans le bourbier de la Cross Test n'aura finalement aucune incidence et la victoire du jour revient à la néophyte Blandine Dufrêne (Gas Gas). Audrey Rossat (Gas Gas) complète ce podium 100% français.
10C0E57B 550EA50A 32723272 6632447D
Blandine Dufrêne – Gas Gas a sorti la grosse attaque et s'impose aujourd'hui (photo Mathieu Talayssat)


Fred Weill (Entraineur des Equipes de France FFM), fait le point sur ces 2 jours de course.
« Aujourd'hui, l'Equipe Trophée s'impose dans chaque catégorie, ce qui est exceptionnel », se réjouit Fred Weill. « Mais ce n'est pas pour ça que j'ai passé une bonne journée. Nicolas prend 10 minutes de pénalité suite à sa chute, et à ce stade, la moindre erreur peut nous faire dégringoler au classement. Heureusement, ça n'est pas arrivé et Nico peut repartir demain, mais c'est une alerte sérieuse. Nous avons plus de 4 minutes d'avance, il va falloir en profiter pour assurer. Demain sera une journée difficile qui attend les pilotes. Une journée qui les fatiguera encore un peu plus. Passé ce cap, on y verra plus clair ».

Demain, nouveau parcours qui devrait être plus compliqué encore. Le mot d'ordre sera la prudence, il faudra savoir conserver l'avance déjà acquise et savoir se ménager car les mécaniques vont rentrer dans une phase plus critique.
10C1D002 550EA50A 32723272 CA3BC157
Fred Weill livre ses derniers conseils avant l'entrée en spéciale des pilotes (photo Mathieu Talayssat)

Résultats

Trophée
1 France
2 Italie à 4'30"
3 Finlande 6'16"

Juniors
1 Espagne
2 Suède à 1'44"
3 France 2'44"

Féminines
1 France
2 Suède à 10'50"
3 USA 10'54"

 


 Classement scratch toute catégorie confondues (Overall)

1.

Johnny Aubert

KTM

E2

France

1:19:41

2.

Antoine Meo

Husqvarna

E1

France

1:21:07

3.

Cristobal Guerrero

Yamaha

C1

Spain

1:21:10

4.

Eero Remes

KTM

E1

Finland

1;21:12

5.

Oriol Mena

Husaberg

E3

Spain

1:21:43

6.

Seb Guillaume

Husqvarna

E3

France

1:21:43

7.

Alex Salvini

Husqvarna

E1

Italy

1:21:44

8.

Manuel Monni

Yamaha

E2

Italy

1:22:03

9.

Thomas Oldrati

KTM

E2

Italy

1:22:03

10.

Jari Mattila

Honda

E1

Finland

1:22:07

 


Photos de cette deuxième journée par  Pawel Blaszczak : 

picasa_albumid=5535146107645937217

 


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris