ISDE 2010 J3 +photos

  • Publié dans News enduro

Isde J3ISDE 2010 J33eme journée des ISDE au mexique pour les équipes de France .

Un jour de plus écoulé pour le clan français. Nous sommes à mi-course et tous les indicateurs sont au vert.

L’avance de l’équipe trophée se porte aujourd’hui à 5’28" sur les italiens. Les juniors maintiennent leur troisième place, et nos féminines creusent le fossé qui les sépare de leurs concurrentes à grand coup de minutes.
Catégorie Trophée :

La journée s’est déroulée sans accroc et les français assoient clairement leur domination en grappillant encore une minute aux italiens. Bonne nouvelle, Nico Deparrois a pu repartir ce matin et a prouvé avec les chronos qu’il a réalisé que même blessé, l’équipe pourra compter sur lui en cas de pépin. Comme hier, les pilotes français se classent en tête dans chaque catégorie.

En E1, c’est encore Antoine Meo (Husqvarna) qui s’impose devant le Finlandais Remes.

En E2, Johnny Aubert (KTM) se paye le luxe de gagner toutes les spéciales du jour. Il avait pourtant la responsabilité peu évidente d’ouvrir des spéciales glissantes. Il conforte également sa première place au scratch avec 1’50" d’avance sur Meo. Journée sans pour Rodrig Thain (TM) qui casse son amortisseur et a dû composer toute la journée avec une moto difficilement maitrisable.

Notre duo Seb Guillaume (Husqvarna) / Christophe Nambotin (GAS-GAS) réalise aussi une très belle journée en glanant les 2 premières places de la catégorie E3.

Dep1 1 Sur 1
Nicolas Deparrois
en E2 (photo Mathieu Talayssat)

Catégorie Junior : Chez les jeunes, encore un bon travail effectué par le trio Pallut (KTM), Basset (Husqvarna), Dumontier (Husqvarna). Si l’Espagne mène toujours largement la course et semble hors de portée à la régulière, l’écart avec la Suède (2ème) est conservé, et la menace finlandaise s’éloigne un peu (La Finlande est à 35 secondes des français).

Même si il fait une moins bonne journée qu’hier, Romain Dumontier présente un large sourire ce soir, car il vient de réaliser un rêve de gosse : "Ce matin j’ai pris le départ aux cotés de Mike Brown (USA), un pilote que j’ai toujours admiré, j’avais même un de ses maillots accroché dans ma chambre. Dans une spéciale, je suis parti quelques secondes derrière lui en espérant pouvoir en tirer une motivation supplémentaire. Je le suivais, et il a fait une petite erreur qui m’a permis de le passer. Doubler en spéciale ce pilote qui m’a fait rêver, c’est incroyable !"
Basset 1 Sur 1
Antoine Basset en Junior (photo Mathieu Talayssat)


Catégorie Féminine : Chez les filles, les jours se suivent et se ressemblent. Dans une catégorie vidée de la moitié de ces participantes, tant le tracé est sélectif, nos françaises font une course admirable. Même si elles accusent beaucoup de fatigue, évidente à la vue des difficultés du parcours, elles ne sont que peu bousculées par leurs concurrentes. Seule la pilote américaine Amanda Mastin a réussi aujourd’hui à se hisser à la troisième place, entre Blandine Dûfrene (GAS-GAS) et Audrey Rossat (GAS-GAS).
Pierre-Marie Castella, qui suit plus particulièrement les équipes Juniors et Féminines, évoque son sentiment sur les performances de ces 2 équipes :

"Aujourd’hui nos juniors ont été très homogènes. Pierre Pallut, qui était jusqu’alors un peu en retrait, a rejoint le bon wagon et a signé de bons chronos. C’est une équipe solide et je pense qu’il peuvent passer devant la Suède s’ils continuent comme ça. La course est difficile pour tous et ils peuvent les avoir à l’usure. En tout cas cette équipe, dont les pilotes sont tous débutants aux ISDE, m’impressionne vraiment.es filles m’impressionnent aussi beaucoup. Mener avec 14 minutes d’avance après trois jours, c’est exceptionnel. Leur unique consigne maintenant est de parvenir à rentrer la moto au parc fermé chaque soir, sans se blesser. "


Demain, nous entrons dans le 4ème jour de course, qui est traditionnellement le plus difficile à négocier car tout le monde est sous tension. Les machines, qui commencent à cumuler un nombre d’heures important, sont surveillées de près et les pilotes devront lutter contre la fatigue pour garder intacte leur concentration. Les temps impartis seront les temps "A", donc les plus difficiles, et le terrain déjà redouté aujourd’hui se sera abimé.

Audrey3 1 Sur 1 Audrey Rossat (photo Mathieu Talayssat)Trophée :
- 1 - France
- 2 - Italie à 5’28"
- 3 - Finlande à 8’57"

Juniors :
- 1 - Espagne
- 2 - Suède à 2’57"
- 3 - France à 4’04"

Féminines :
- 1 - France
- 2 - USA à 14’13"
- 3 - Suède à 18’39"


Retrouvez tous les temps en direct sur http://www.isde-live.info/

 


Classement scratch (overall)

1.

Johnny Aubert

KTM

E2

France

2:01:02

2.

Cristobal Guerrero

Yamaha

C1

Spain

2:02:48

3.

Antoine Meo

Husqvarna

E1

France

2:02:51

4.

Eero Remes

KTM

E1

Finland

2:03:04

5.

Alex Salvini

Husqvarna

E1

Italy

2:03:42

6.

Seb Guillaume

Husqvarna

E3

France

2:03:54

7.

Oriol Mena

Husaberg

E3

Spain

2:04:09

8.

Manuel Monni

Yamaha

E2

Italy

2:04:19

9.

Thomas Oldrati

KTM

E2

Italy

2:04:29

10.

Juha Salminen

Husqvarna

E2

Finland

2:04:37

 


 

Photos J3 par  Pawel Blaszczak :

picasa_albumid=5535515034540904241