ISDE J4 : Les Français augmentent leur avance

  • Publié dans News enduro

Jeremy Joly ISDE 2012 J4Jeremy Joly La quatrième journée des ISDE 2012 a une fois encore été marquée par la domination tricolore. Contrairement aux prévisions la pluie n'est tombée que pendant la nuit mais a épargné les pilotes la journée. Malgré tout, le tracé était très glissant dans le premier tour et a imposé aux concurrents une vigilance extrême. Même si la journée s'est avérée rude et usante, il n'y a eu aucun problème à déplorer du côté des sélections françaises. Une nouvelle fois, les trois équipes rentrent victorieuses et conservent inexorablement leurs premières places au provisoire en augmentant au passage leurs avances.

Les pilotes du Trophée sont sur une autres planète :
Antoine Méo KTM 250 exc FAntoine Méo Les pilotes de la sélection Trophée se sont encore montrés intraitables en dépit un terrain rendu glissant par la pluie. Christophe NAMBOTIN, le champion du Monde E3 2012, a profité de conditions de roulage techniques pour s'imposer face à ses coéquipiers et prendre au passage la tête de l'épreuve au scratch général. Même si les classements changent chaque jour, le quatuor de tête au provisoire reste inchangé, on y retrouve dans l'ordre Christophe NAMBOTIN, Antoine MEO, Pierre-Alexandre RENET et Johnny AUBERT. Alors qu'il avait été l'auteur d'un excellent début de journée, Rodrig THAIN a accusé le coup pour finir, il termine la journée mais fait office de joker pour la première fois ce soir. Le rythme des français semble compliqué à suivre pour les australiens qui concèdent plus de seize minutes supplémentaires aujourd'hui. La sélection française possède désormais plus de 32 minutes d'avance sur l'Australie qui voit se profiler la Scuderia italienne dans son sillage.
Johnny AubertJohnny AubertJohnny Aubert : "La 4ème journée des ISDE 2012 se termine enfin! Elle a été longue et éprouvante.  Il a plu toute la nuit jusqu'au petit matin, ce qui a forcé les organisateurs à annuler la spéciale 1 car détrempée !
Le premier tour a été compliqué du fait des conditions de la piste: beaucoup de boue et un terrain glissant. Nambot a mis les choses au clair dès la première spéciale et nous a tous fait comprendre, que ce serait sa journée! Et il n'a pas eu tort puisqu'il a survolé la plupart des spéciales, avec Meo à ses trousses, le seul à ne pas s'être trop laissé distancer.
Pour ma part, c'est la ligne qui m'a fait le plus perdre de temps... Les deux passages ont vraiment été laborieux, mais je ne m'en sors finalement pas si mal au regard des temps de tous les concurrents (excepté Christophe et Antoine). En revanche, j'étais assez à l'aise dans les cross-tests. Je finis quand même la journée 3ème... je suis content, mais fatigué. La semaine commence à être usante, le 5ème jour risque d'être dur et il faudra ménager pilotes et mécaniques pour assurer la victoire.  Côté moto, rien à dire, ma 450 EXC-F marche super bien, je n'ai pas eu besoin de faire de mécanique depuis lundi! Et connaissant mon niveau en bricolage moto, c'est plutôt une bonne nouvelle!
Ce soir, la France a une très confortable avance de plus de 32 minutes... Il faut maintenant que nous allions tous les 6 au bout de ces 6 jours pour que nous soyons 100% satisfaits! En tous cas, le travail d'équipe est là et l'ambiance est excellente. Nous pensons tous très fort à Kevin qui nous manque et nous espérons qu'il va vite se rétablir.
Il est temps maintenant pour nous de se poser un peu avant le désormais habituel réveil matinal à 5H30 demain matin! A demain pour plus de news  - Johnny #272"

Les juniors enflamment les banderoles :
Qui dit junior dit fougue et même s'ils sont sages et soigneux avec leur montures en liaison, les jeunes tricolores mettent le feu dans les spéciales allemandes. Mathias BELLINO termine pour la deuxième fois consécutive à la dixième place du classement scratch. Jérémy JOLY et Alexandre QUEYREYRE réalisent tous deux une journée en haut de tableau dans la catégorie ce qui permet à l'équipe de remporter la journée et d'accroitre son avance au général. Aujourd'hui les trois coéquipiers de Kévin ROHMER, toujours hospitalisé à Chemnitz, sont arrivés au paddock soulagés d'avoir boucler la journée sans problème. Ils conservent la tête de la catégorie mais aujourd'hui leurs adversaires directs, les anglais, se sont montrés plus incisifs qu'hier et ne lâchent qu'une trentaine de secondes.
Mathias BellinoMathias Bellino
Mathias BELLINO fait un point sur la journée des juniors : « Ce matin c'était très difficile. La spéciale en ligne était trempée et c'était dangereux. On a dû faire vraiment attention, surtout moi qui ne suis pas très à mon aise dans la boue. J'ai assuré et piloté sans trop en faire. Ce soir on remporte une nouvelle journée et on augmente notre avance. C'est super pour l'équipe. On pense beaucoup à Kévin et on tient vraiment à aller chercher la victoire finale pour lui. »

Féminine rime avec machine :
Ludivine PUY, Audrey ROSSAT et Blandine DUFRENE n'ont pas l'intention de se laisser intimider par le relief est-allemand ! Et même si parfois il faut pousser les motos dans les côtes, elles ne lâchent rien. Ludivine possède déjà plus de vingt minutes d'avance au général, un écart spectaculaire. Audrey retrouve des forces et réalise une belle performance en terminant 5e aujourd'hui. Le trio féminin continue son sans-faute en remportant de nouveau une journée. Au général un gouffre les sépare de l'équipe australienne, on peut néanmoins dire ce soir que la plus grosse partie du travail est faite.

Blandine DUFRENE revient sur la performance de l'équipe féminine : « Aujourd'hui j'ai assuré mais sans trop forcer. Le terrain est très défoncé et en liaison j'ai eu un peu de mal. Aujourd'hui Audrey a pris le relai, c'est très bien. Plus qu'une journée à tenir et on sera 100% sereines ! »

Demain il s'agira d'un ultime parcours d'enduro puisque samedi les pilotes n'auront au programme qu'un cross final. Aux dires de l'organisateur la difficulté du tracé sera nettement moindre par rapport aux deux derniers jours. Il faudra toutefois rester concentré pour amener toute les motos en état au parc fermé.

Résultats

Trophée:
-1 France
-2 Australie à 32'12
-3 Italie à 38'52
Juniors:
-1 France
-2 Angleterre à 1'52
-3 USA à 12'32
Féminines:
-1 France
-2 Allemagne à 1h 38′ 26
-3 Australie à 1h 54′ 59

Source FFM   et  Johnny Aubert.com
Photos : http://seattime.co pour Freenduro