Connexion

S'inscrire


Championnat de France : Champagne Mouton J1

  • Publié dans News enduro
Marc Bourgeois enduro FranceMarc Bourgeois

A 8 heures hier matin, le jour à peine levé sur la commune de Champagne-Mouton, Marc Bourgeois était le premier pilote à s’élancer sous l’arche de départ de cette 4ème Manche du Championnat de France d’ Enduro 24MX.

Une première journée qui s’est déroulée dans des conditions idéales grâce au travail de l’équipe de bénévoles du Moto Club des Orchidées et à un soleil omniprésent tout au long de la journée. Les magnifiques spéciales, généreusement arrosées par les pluies des semaines précédentes, ont offert aux pilotes un terrain de jeu exceptionnel, quoiqu’un peu piégeux lors du premier tour.

Victoires franches de Marc Bourgeois en E1 et Jérémy Tarroux en E2. Beaucoup plus de suspense en E3 où Mathias Bellino l’emporte pour une seconde, et dans la catégorie Junior qui voit la victoire et le retour aux affaires de Jérémy Miroir.

 

Catégorie E1

Chez les E1, c’est Julien Gauthier (Yamaha B2R) qui affichait son nom en haut du classement à l’issue de la toute première spéciale du jour, très glissante. Derrière lui, dans la même seconde, un autre spécialiste de l’herbe humide, Marc Bourgeois (Yamaha). Ce dernier reprenait la tête de course dès le second chrono pour ne plus la quitter jusqu’à l’arrivée. Il s’impose avec 25 secondes d’avance sur Gauthier et compte désormais 15 points d’avance au général.

Anthony Boissiere (Sherco Moto Pulsion) était très attendu après ses performances aux ISDE. Auteur d’un début de course trop timide, il peinera à remonter vers un trio de tête qu’il ne rejoindra que dans le dernier tour, sans pour autant pouvoir l’intégrer. La faute au pilote aveyronnais Loïc Minaudier (MASH-SIMA) qui lui a offert une très belle résistance, et s’offre ainsi le premier podium Elite de sa carrière.

Classement E1

  • 1/ Marc Bourgeois
  • 2/ Julien Gauthier
  • 3/ Loïc Minaudier

 

 

Catégorie E2


En E2, Jeremy Tarroux (Sherco) a mis un terme à la domination de Loïc Larrieu (Sherco – Moto Pulsion). Auteur d’un quasi sans faute, le pilote Sherco Factory s’est imposé sur 8 des 9 chronos du jour. Il relègue le second, Loïc Larrieu, à 33 secondes. Ce dernier a été clairement moins incisif qu’à Moirans-Montagne, mais augmente son avance au général, Tarroux n’ayant pas participé à l’intégralité du championnat.

La troisième place du jour est prise par le pilote de chez BETA, Pierrick Roncin. Il monte sur son premier podium cette saison, en signant d’excellents temps et en parvenant à contenir Romain Dumontier (Yamaha Cverte), 4ème. Romain, qui roule de nouveau avec la 250 2 temps, ne parvient donc pas à monter sur ce podium. Il réalise cependant un bon coup au général, car Nicolas Deparrois (Husqvarna-Atomic Moto), qui occupe la seconde place de ce classement, n’a pas pris le départ ce matin. Opéré dans la semaine pour des calculs rénaux, la douleur était encore trop présente pour affronter cette journée de course. Il cède 13 points à Dumontier sur les 19 qu’il comptait d’avance, mais tentera de défendre sa place demain.

Classement E2

  • 1/ Jérémy Tarroux
  • 2/ Loïc Larrieu
  • 3/ Pierrick Roncin

 

 

Catégorie E3

Manu AlbepartManu Albepart
Chez les gros bras, on s’est encore régalé de la lutte qui oppose les trois candidats au titre. Lutte dont a malheureusement vite été écarté Jérémy Joly (KTM) qui a chuté dans la toute première spéciale et s’est fait mal à une épaule. Il finira en serrant les dents pour marquer de précieux points, mais doit se contenter d’une modeste 5ème place.

C’est Antoine Basset (MASH-SIMA) qui s’imposait dans le tout premier chrono du jour. Il sera ensuite rattrapé par Manu Albepart (BETA) qui bouclera le premier tour en tête. Un écart avec Basset qu’il fera augmenter pas–à-pas jusqu’à la fin de la journée. Pas de quoi crier victoire cependant car Mathias Bellino (Husqvarna), qui était resté très discret en début de journée, signe une excellente seconde moitié de course et parvient à s’imposer devant Albepart dans la toute dernière spéciale. Antoine Basset est 3ème.

Classement E3

  • 1/ Mathias Bellino
  • 2/ Manu Albepart
  • 3/ Antoine Basset



Catégorie Junior



La catégorie Junior ne change rien à ses habitudes, la liste des candidats à la victoire est très longue, et la hiérarchie ne se dessine qu’en fin de journée. Ce fût encore le cas aujourd’hui. Tour à tour en haut de l’affiche, Vincent Gautie (Sherco Academy), Luca Garello (YAMAHA-Cverte), ou encore Kevin Pouderoux (BETA) ont flirté avec la première place.

Mais c’est finalement un pilote qui revient doucement mais surement sur le devant de la scène, Jérémy Miroir (EEAT-Yamaha) qui tire le mieux son épingle du jeu et s’impose aujourd’hui. Victime d’une double blessure qui avait anéantie sa préparation hivernale, il lui a fallu du temps pour retrouver le niveau qui était le sien. Il semble désormais sur le bon chemin, et on le surveillera de près lors des ultimes rendez-vous de cette saison.

Jérémy Carpentier (EC2M) prend la seconde place et continue à marquer de gros points et à se rapprocher d’un nouveau titre de champion de France. Théo Bazerque (Sherco Academy) compléte le podium et fait une bonne opération au général, il reprend la troisième place à David Abgrall (EEAT-Yamaha) et se rapproche de Mika Barnes (KTM).

Classement Junior

  • 1/ Jérémy Miroir
  • 2/ Jérémy Carpentier
  • 3/ Théo Bazerque

 

 

Catégorie Féminine

La catégorie féminine accueillait aujourd’hui une invitée prestigieuse. Jessica Gardiner (SHERCO), pilote australienne fraichement auréolée d’un titre de championne du monde par équipe, est venue se confronter à ses homologues françaises.

Et le moins que l’on puisse dire est qu’elle n’est pas venue pour faire de la figuration. Elle monte sur la plus haute marche du podium ce soir après avoir offert au public une très belle bagarre avec Juliette Berrez (Yamaha). Juliette pointait en tête avant l’ultime spéciale et est passée tout près de s’imposer devant la championne du monde. Ce ne sera pas pour cette fois. Elle a de quoi se consoler, puisqu’elle récolte les 20 points de la victoire (les pilotes étrangers ne marquent pas de points pour le championnat) et remonte à seulement 2 petits points de Blandine Dufrene, qui abandonne aujourd’hui. Tracy Morandin complète le podium.

Classement féminines

  • 1/ Ludivine Puy
  •  2/ Blandine Dufrêne
  • 3/ Maud Roche

 

 

Catégorie constructeur

C’est un duel qui oppose désormais Yamaha et Sherco qui anime la catégorie constructeur. KTM et Husqvarna étant amputés de la moitié de leurs effectifs, les couleurs dominantes cette saison sont inédites. Et aujourd’hui la victoire revient à Yamaha et à la paire Marc Bourgeois / Romain Dumontier qui devancent BETA (Roncin/Albepart) et SHERCO (Larrieu/Bazerque) d’un seul point. Yamaha conserve donc pour l’instant la tête de ce classement.

Classement Constructeur

  • 1/ YAMAHA
  • 2/ BETA
  • 3/ SHERCO

 

Voir les résultats complets

 

Source et photos : FFM

 


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site

J'ai compris