Pilote Freenduro moto Honda enduro CRF

Essai enduro : Honda 250 et 450 CRF R enduro

2 Commentaires

Nous revoilà sur le site du centre de pilotage Alystars d'Olivier Rebuffie en Corrèze pour essayer une gamme qui nous attire tous ne serait-ce que par l'historique de la marque et les champions qui se sont illustrés à leurs guidons - on parle bien sûr de HONDA, et notamment pour ce qui nous intéresse ici : la gamme enduro HONDA Red Moto.

 Essai Freenduro des Honda enduro

Red Moto étant donc la société Italienne qui est en charge de homologation des 250 et 450 CRF pour Honda Europe, motos qui sont ensuite distribuées en France par EUROBOOST.

Premier constat, ça fait plaisir de voir une moto d'enduro aux lignes un peu agressive, pour notre part, on trouve les CRF magnifiques : bien proportionnés, à la fois modernes, mais sans pour autant révolutionner ce que l'on connaît !

Quels sont les différences entre entre la CRF cross et ces 2 versions enduro ? 

  • Les phares bien sûr : une nouvelle plaque phare vient habiller les belles
  • Une béquille latérale
  • Une chaine à joint torique
  • Les protège-mains , sabot moteur et embout de silencieux carbone , le reste correspond aux évolutions des modèles cross, particulièrement le bouton à droite du guidon qui nous permet de choisir entre 3 cartographies différentes.

Photo HD Honda CRF 250 R enduro

ACTION

Bon allez go, parce que les descriptions techniques, c'est bien gentil, mais ce qui nous (vous) intéresse vraiment, ce sont les sensations au guidon de ces 2 motos.

Pas de démarreur, dommage, mais bon on essaye exclusivement les modèles R, et il faudra essayer les versions X pour bénéficier du bouton magique.  Il vaut mieux écouter les conseils du mécano Red Moto qui nous conseille d’éviter de toucher à la poignée des gaz pour démarrer sous peine de rester sur place pendant un moment. Je vous assure, la 250 CRF démarre super bien et même si on oublie de ne pas toucher à la poignée de gas, ça démarre aussi…


L'ergonomie de ces HONDA est bluffante, à peine monté dessus que l'on a l'impression d'avoir toujours connu ces machines, une fois en selle , une sensation de sérénité et de confort se dégage des  2 motos.


Pour débuter, on a choisi d'essayer en premier la petite de la gamme Red Moto. 

Nous voici en piste avec la 250 R sur une spéciale qui alterne prairie, mini circuit de cross et piste défoncée (parfait pour un essai). La première impression que l'on avait ressentie en statique se confirme en dynamique, la moto est joueuse, maniable et elle se laisse placer précisément. Elle vire au doigt et à l’œil et cerise sur le gâteau, elle reste stable en ligne droite ou le défoncé.  Une table un peu détruite en guise de saut ? Pas de problème, la position de pilotage et la rigueur du châssis alu nous donnent totalement confiance et l'on peut se lâcher en toute sécurité !  Un énorme tronc à franchir ? Je ne vous promets pas un résultat positif à chaque passage, mais je peux vous assurer qu'il n'y aura aucune crainte à attaquer les obstacles sans craindre de réaction vicieuse de la moto !

essais moto Honda 250 CRF R version enduro par Red moto


Seul petit bémol que l'on pourrait émettre sur cette partie cycle, ça serait au niveau des changements d'ornières ou de trajectoires à vitesse moyenne, la moto semble tellement collée au sol que l'on à du mal une fois lancé à la faire sortir d'une trace, c'est un peu le revers de la médaille de cette partie cycle exemplaire.

À lire aussi :

Des régales de suspensions, peu être un peu plus fermes, nous donnerais peut-être plus de réactivité sur les changements d'angles (un simple réglage devrait suffire) en compétition. Pour une utilisation plus orientée rando, un petit assouplissement en début de course en fera une fourche parfaite. Pour info on vous rappelle que ce modèle est équipé de la même fourche que les Suzuki Valenti : la SHOWA en 49 SFF- AIR -TAC.


Coté motorisation la petite 250 CRF ne nous déçoit pas, avec un moteur identique aux modèles de cross il ne demande qu'a prendre des tours. On aurait pu croire ce bloc un peu violent pour l'enduro, il n'en est rien, car en fait sur cette 250 CRF-R le comportement moteur est très linéaire et surtout très facile sans pour autant manquer de force. On pourrait dire qu'il possède la vivacité de la 250 RMZ Valenti avec la progressivité d'un 250 TE Husqvarna. Un super compromis qui pour nous permet à cette 250 CRF R de se hisser en haut du classement des 250 4T enduro du marché (il nous tarde d'essayer sa rivale Japonaise: la nouvelle Yam' 250 WRF )
Les 3 cartographies sont comme d'habitude un peu légère sur une petite cylindrée, la 3ᵉ dite agressive semble la plus efficace et fun sur terrain sec , sûrement que la soft permettra un meilleur dosage sur un terrain très glissant ou pour rouler tranquille en chemins.
Pour résumer et pour vous la faire courte, cette moto nous met la banane,  elle conviendra au compétiteur comme au randonneur, sans avoir de gros défauts , ce châssis et ce moteur s'imposent comme une des associations les plus fun et les plus homogènes du marché des 250 4T du marché.

Passons maintenant à l'essai de la grande sœur : la CRF 450 R

La 450 aura, elle aussi, a marqué ces essais, car quand on dit 450 4temps on s'attend à passer chez les gros bras avec une moto exigeante physiquement, et pourtant cette quatre et demi  s'est se montrer assez docile ... 

Même partie cycle que la 250 mis à part la fourche qui est une KAYABA PSF2 diamètre 48.  La aussi, nous sommes en présence d'un petit gabarit à la maniabilité exemplaire pour cette cylindrée. En action, on se sent la moto bien posée au sol, certes il y a plus d'inertie que sur la petite, mais en balade ou en spéciale cela n'est pas très gênant. Ce sera dans le franchissement ou les parties très sinueuses que la 450 sera moins agile et moins facile à placer donc plus exigeante techniquement. Rien de bien étonnant, on vous parle quand même d'un 450 4temps mais la encore ça reste une des 450 enduro les plus agiles du marché.

test Honda CRF  450 R enduro 2015

Ce moteur nous redonne le goût pour cette catégorie des cross homologuées. Certes il a du caractère, mais sans être brutal, car ce moteur reprend très bas dans les tours sans toucher à l'embrayage et vous emmène assez délicatement, très haut ! Ce qui nous a étonné le plus c'est l’accord parfait entre ce châssis et son moteur, le résultat donne une moto vraiment rivée au sol avec une motricité largement supérieure à nos attentes ! Surtout que notre essai c'est effectué sur une piste bien détrempée et relativement glissante.

Le moteur de la 450 R accepte volontiers un rapport de boite de vitesse supérieur pour sortir d'une grande courbe ou enrouler dans un chemin, idéal pour une conduite gentille  Dans les évolutions à basse vitesse on à pas à se méfier de calages intempestifs sur un coup de pistons tout ce passe en douceur. C'est d'autant plus appréciable que la 450 R ne dispose toujours pas de démarreur.

L'amortisseur, bien secondé par des pneumatiques Bridgestone ED668  travaille très bien sur les petites compressions.  Il offre  donc un bon comportement très homogène  et surtout, il permet à la moto de bénéficier d'une excellente motricité.  Pour l'avant, on regrette un manque de confort sur la fourche, mais elle reste très efficace et l'accord entre avant et arrière est très satisfaisant.  La fourche demandera juste quelques réglages pour être un peu plus adaptée à l'enduro.

le pilote essayeur Freenduro Yannick Labat, avec la Honda 450 CRF R

Attention quand même à ne pas se tromper, cette moto reste un peu plus exigeante qu'un "vrai" 450 enduro. Mais cela est compensé largement par une bonne dose de fun supplémentaire proposé par la CRF R (fun souvent absent des modèles 100% enduro )

La 450 dispose, elle aussi, de 3  courbes de puissance sélectionnables au guidon. La courbe soft sera la plus utile et sera particulièrement appréciable sur le gras . La courbe hard, elle a notre avis, ne sert pas à grand-chose car avec le moteur devient relativement violent et a part pour faire des roues arrière, on voit pas trop l’intérêt de cette configuration en enduro. (ne pas oublier que la position 2 et 3 peuvent être reprogrammée à votre guise par votre concessionnaire ...) 

Bilan : 2 motos enduro à découvrir

De ces 2 motos, c'est la 250 R que nous avons le plus appréciée. Grâce à la santé de son moteur associé à ce châssis alu qui allie rigidité et agilité, ça en fait pour nous une des meilleures 250 4T du marché actuel !  La 450 R nous à elle aussi assez emballée, car malgré ce moteur dérivé de la  version motocross qui aurait pu transformer la moto en boulet de canon ingérable en enduro, il n'en est rien, car cette 450 R s'est se laisser dompter (notamment grâce à la courbe soft). Et comme avec sa petite sœur le châssis alu Honda permet de disposer d'une moto rigoureuse et sécurisante.


Et puis quel bonheur d'acheter une moto où l'on a pas besoin de se lancer dans des préparations ou des achats d'équipement "racing". Avec les Honda il n'y a pas grand-chose à redire, du guidon aux protections (protège disque en prime) au freinage jusqu'au rendement moteur ! Certes il faudra débourser 9 199 € la Red Moto 250 CRF et 9 599 € la Red Moto 450 CRF mais vous disposerez d'une moto 100% "ready to enduro".
 

Honda CRF 250 R 2015

Les + 
Les -
Performances et facilité du moteur Pas de démarreur (mais logique pour la R )
Ergonomie parfaite Tarif
Homogénéité moteur/châssis  
Moto Fun  
Équipements de série  

Honda CRF 450 R 2015

Les + 
Les -
Moteur accessible pour un 450 4T d'origine cross Pas de démarreur (mais logique pour la R )
Ergonomie parfaite Fourche perfectible
Homogénéité moteur/châssis Tarif
Équipements de série  

 

 

 Par : Freenduro.com - Pilote essayeur : Yannick Labat

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.
Commenter cet article.
symbols left.
Non connecté ( Créer un compte ? )
ou poster en invité

Nous suivre