Connexion

S'inscrire


Communiqué FFM ISDE -J3

 

Isde J3Les Français prennent le large en Trophée, la Finlande s’écroule



Après s'être surpassé durant les deux premières journées, le clan français continue son chemin et impose son rythme chez les Féminines et les Trophées. En Junior, la course est beaucoup plus serrée. Le sable toujours présent laisse place à plus de terre et à des spéciales plus techniques surtout la SP3 tracée à flanc de colline avec dévers, montées, descentes, cailloux et sous bois. La SP1, qui sert de Cross Test, présente aussi un tracé avec des sous-bois et de la terre mais sur un terrain plus plat. La SP2, à quelques brasses de l'océan, est quant à elle sur du sable.


Cette boucle est aussi la plus technique que rencontreront les pilotes au cours de ces 6 jours à Figueira Da Foz. Après le CH2, un gros quart d'heure de roulage use bien les organismes avec encore et toujours des vagues dans du sable mou.

Concentrés autour de Quiaios les difficultés se résument à deux points chauds : une montée à la sortie du village et une descente dans un goulet. Après, rien de vraiment technique mais une liaison qui enjambe à plusieurs reprises les deux collines qui séparent le CH3 de la SP3. En prenant de la hauteur les pilotes peuvent alors admirer l'océan.

A l'arrivée de cette troisième journée, les mécaniques supportent bien le terrain portugais et seul l'entretien courant est nécessaire. Toutefois, certains pilotes ont préféré changer l'embrayage après les deux jours de sable où cet élément mécanique est soumis à rude épreuve. Petit rappel, aux 6 jours seul le pilote à le droit de faire sa mécanique : pneus, filtre à air, entretien général... Le 1/4 d'heure du soir et les 10 minutes de mécanique du matin ne sont pas de trop.


Toujours un oeil sur ses 'troupes', Fred Weill assiste à la mécanique (photo Vincent Bedos/FFM)

TROPHEE
Après avoir observé ses pilotes à la mécanique, Fred Weill nous consacre un peu de temps pour revenir sur ces 3 jours et nous parler des objectifs d'équipe.

Fred, les Trophées enfoncent le clou. Tu dois être satisfait ?

En Trophée, on voulait marquer le coup et accélérer. Donc, c'est plutôt réussi. Les Finlandais ont perdu Salminen et avec Kirssi blessé, ils ont fait ce qu'ils pouvaient mais perdent beaucoup de temps. L'écart est maintenant de plus de 5 minutes entre nous et eux et plus d'environ 4mn30 sur les Italiens.

Comment se sentent les pilotes physiquement et quel est l'état des motos ?


Les pilotes se sentent bien et il n'y a pas de signes de faiblesses. Concernant la mécanique, à chaque CH, ils font leurs filtres à air. Les mécaniciens travaillent bien derrière et les pilotes sont conscients de l'importance de la mécanique. Pour l'instant, il n'y pas l'air d'avoir trop d'alertes.



Marc Germain est souffrant d'un oeil, comment va-t-il ?

Le premier tour était le plus difficile avec un soleil rasant et il a vraiment eu du mal à le boucler. Au fil du second tour, ça allait de mieux en mieux, il a fini la journée comme il pouvait en donnant son maximum tout en réalisant de bons chronos pour l'équipe et en signant des temps honorables juste derrière les Italiens et devant certains Finlandais.

Ca doit être dur moralement pour lui ?


Oui, surtout pour un pilote de son envergure. Maintenant, il accepte son rôle d'équipier et il s'est rassuré, mais c'est toujours difficile de rouler pour rouler tout en sachant qu'individuellement le résultat ne sera pas là.


JUNIORS

Pour les Juniors, ce n'est pas tout à fait le même bilan ?


A leurs habitudes, les Juniors ont fait un bon premier tour, puis après ça part un peu dans tous les sens avec des erreurs et des chutes qui nous privent de secondes en moins. Malgré tout, ils sont toujours à un rien de l'Espagne tout au moins sur ce genre de course ou rien n'est fait tant que les écarts ne dépassent pas 1 minute. Pour l'instant c'est match nul.


L'objectif pour demain ?

Etre un petit peu plus régulier mais c'est pas si simple avec trois Juniors d'expériences devant et il faut être régulier et vite. C'est pas évident mais ils résistent bien au niveau physique et mécanique. Ils ont les moyens d'aller chercher la victoire demain. Il s’agit des mêmes spéciales et du le même parcours. Il faut refaire une journée à la hauteur de celle d'aujourd'hui.



FEMININES

En féminine, c'est score sans appel !

Oui, elles auraient repris 3 à 4 minutes aujourd'hui, donc elles se retrouvent avec 5 à 6 minutes d'avance. C'est une journée parfaite, elles font première, seconde et troisième ! Les Suédoises ont marqué un peu le pas sur la terre, nos Françaises sont souriantes et assez fraîche. Reste encore à surveiller la mécanique à l'image d'Audrey qui s'entraîne à cette heure-ci (17h30) à faire ses pneus pour être plus efficace encore.

Croisée après la mise au parc des motos, Stéphanie Bouisson (Yamaha) retrouve le sourire.

Stéphanie, ça va mieux après deux jours passés dans le sable ?

Oui, (ouf de soulagement !!!) On a eu deux jours difficiles dans le sable mou et j'ai eu du mal à bien rouler. Aujourd'hui on s'est rattrapé sur un terrain semblable à celui que l'on trouve sur le Championnat de France, plus sec, plus dur, des cailloux et là on a mis du gros gaz.

L'écart augmente, ce doit être rassurant ?

Audrey et moi avons bien roulé, Ludivine aussi bien évidemment et on a pris plus de 2 minutes sur les Suédoises, au troisième jour c'est pas mal. Nous ne sommes pas à l'abri de problèmes en spéciales ou en liaisons et la concentration reste d'actualité.

Demain même rythme ?

On va rouler comme on sait faire. Le circuit est identique et en toute logique, on devrait encore augmenter notre écart. Pour les jours à venir, on verra bien la stratégie à appliquer avec notre coach, Pierre-Marie Castella. On peut tout envisager, tout est encore à faire même s'il nous reste encore un joker par rapport aux Suédoises.

Toute l'équipe, pilotes et assistance vont mettre tout en oeuvre pour conserver ces positions, voire donner un coup de collier en Junior pour cette 4e journée.

Résultats officiels

TROPHEE
1-FRANCE en 8h27:15.90
2-ITALIE à 4:33.59
2-FINLANDE 5:05.34
4-AUSTALIE 13:22.04
5-SUEDE 14:07.13

JUNIOR
1-ESPAGNE en 5h16:50.32
2-FRANCE à 15.48
3-USA 2:33.38
4-ITALIE 3:52.19
5-SUEDE 9:16.95

FEMININES
1-FRANCE en 4h11:19.68
2-SUEDE à 5:58.13
3-AUSTRALIE 10:00.32
4-USA 10:39.03
5-FINLANDE 2h39:47.67

Le Service Communication pour la Fédération Française de Motocyclisme.


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site

J'ai compris