Connexion

S'inscrire


Calendrier enduro 2017

Cette année encore, Freenduro a compilé pour vous dans ce calendrier enduro 2017, l’ensemble des épreuves moto enduro en France et dans les autres pays, pour la saison 2017.

Championnat de France d’Enduro - Sancey Le Grand-25 (1/5)

podium E2Podium E2 du samedi - Bozzo - Renet -Méo

Les quelques 300 participants de la première épreuve du Championnat de France d’Enduro se sont élancés samedi matin dans le vallon du Sancey. Une vraie journée de printemps accompagnait les pilotes tout au long de la journée avec une chaleur supportable où les champs prairies vertes contrastaient avec un ciel bleu profond.


Une ouverture de championnat réussie avec de grosses surprises
Samedi 16 avril 2011 – Jour 1

 

Le parcours a tenu ses promesses avec une grande variété de terrain tout au long des 75 kms de la boucle, des portions roulantes et d’autres plus ardues pour le grand bonheur des spectateurs sur les points spectacles.

Le Team EFC a su relever le défi d’organiser l’ouverture d’un Championnat de France. Eric Simon, nouveau Président de la Commission Enduro, a ainsi pu apprécier le travail réalisé par le Moto Club et Jean-Luc Miroir promoteur du Championnat de France depuis maintenant 5 ans.

Elite E1
Beaucoup d’énigmes demeuraient chez les E1 avec les départs d’Antoine Méo et Johnny Aubert en E2. Marc Germain (Yamaha) retrouve le chemin de la victoire face à Fabien Planet (Sherco) qui réalise un très bon début de saison sur sa lancée du mondial. Julien Gauthier (TM) longtemps second ne finira que quatrième suite à un problème d’amortisseur qui lui fera perdre 20 secondes dans la SP2 du second tour. Il prouve bien qu’il est prétendant à la victoire tout comme Rodrig Thain (HM-Euroboost) qui s’octroie 3 spéciales et une troisième place.

1 Germain : 47.20.959
2 Planet : 47.35.874
3 Thain : 47.37.311
Marc GermainMarc Germain

Elite E2
On attendait Johnny Aubert (KTM) ou Antoine Méo (Husqvarna) sur la première marche du podium mais c’est finalement Pierre-Alexandre Renet (Husaberg) qui s’impose dans cette première manche. Grosse erreur pour Méo qui pointe en avance au CH1 et prend 1 minute de pénalité ! Pour Johnny Aubert le pire est évité, il percute un arbre et devra être évacué vers l’hôpital. Les nouvelles sont rassurantes, rien de grave, reste à savoir s’il prendra le départ dimanche. Dans le cas contraire il se retrouverait dans une situation délicate pour la suite de la saison. Sébastien Bozzo (Kawasaki) et le Première Classe Antoine Basset (Yamaha-EEAT-FFM) étaient en confrontation, mais la régularité du sudiste sera payante.

1 Renet : 47.23.460
2 Méo : 48.16.972
3 Bozzo : 48.34.561
Seb BozzoSeb Bozzo

Elite E3
On savait Seb Guillaume (Husqvarna) diminué après son incident du Portugal, un excès de confiance de la part de son concurrent direct Christophe Nambotin (Gas Gas) a bien failli lui coûter la victoire. Connaissant son adversaire il aurait dû se méfier et savoir que Seb ne renonce jamais. ‘Nambot’ devra sortir des temps canon dans les deux dernières spéciales pour se mettre à l’abri. En remportant une spéciale, Sylvain Lebrun (KTM) est récompensé pour tout son travail hivernal et complète le podium final. Derrière, le jeune Mathieu Gagnoud (TM) est relégué à plus d’une minute trente.

1 Nambotin : 47.41.561
2 Guilaume : 47.53.420
3 Lebrun : 48.31.869
Christophe NambotinChristophe Nambotin

Junior
Mathias Bellino, c’est LE nom à retenir en ce début de saison. Après avoir fait des étincelles sur le mondial, en toute logique il s’impose au guidon de son Husaberg pour la première journée du Championnat de France. Non sans mal tout de même, il fallait résister à la pression imposée par le Brigadier Dumontier (Yamaha-EEAT-FFM) qui roule désormais sur Yamaha. Encore sous le choc d’une grosse chute en mondial, Romain Boucardey (KTM) ne pourra pas inquiéter le duo de tête bien qu’il soit auteur de chronos réguliers et remportant 2 spéciales. Le Conducteur Alexandre Queyreyre (Yamaha-EEAT-FFM) perd gros dans la SP3 du premier tour où il lâche plus de 30s. L’ex sociétaire de l’EEAT finit au pied du podium.

1 Bellino : 48.18.140
2 Dumontier : 48.30.417
3 Boucardey : 48.48.615
Mathias BellinoMathias Bellino

Championnat Constructeur
En remportant le Junior et l’E2, Husaberg s’impose chez les Constructeur de cette première manche. Husaberg est managé par Eric Bernard. Yamaha et Husqvarna finissent respectivement second et troisième. Eric Bernard, premier team manager de la saison sur le podium.

Team Husaberg France Team Husaberg France


Dimanche 17 avril 2011 – Jour 2

 

La fin de cette deuxième manche du Championnat de France, clôture de belle manière l’épreuve de Sancey le Grand dans le très accueillant département du Doubs. De l’avis général, cette épreuve est une totale réussite. Déjà, hier les pilotes honoraient le travail réalisé par le Team EFC, aujourd’hui c’était à Jean-Luc Miroir (promoteur du championnat) de remercier l’ensemble des membres du club et des bénévoles sur le tout nouveau podium Mecasystem.

Après une première journée animée, ce dimanche l’était tout autant. De belles bagarres chez les élites et les Juniors pour la course au podium et aux gros points. Avec le très haut niveau dans toutes les catégories il s’agissait bel et bien de ne pas rater l’entrée en matière de ce championnat 2011.

Au terme des deux jours, les classements reflètent la logique sportive sauf pour Johnny Aubert qui ne marque aucun point à la suite de sa blessure de la veille.

Elite E1
L’étau se resserre sur Marc Germain (Yamaha). Beau vainqueur de cette deuxième manche, il résiste au denier tour fulgurant de Rodrigue Thain (HM-Euroboost). Du coup c’est Fabien Planet (Sherco) qui glisse à la troisième place de cette journée. Pas tout à fait encore à l’aise, Julien Gauthier (TM) réalise de bons temps qui lui permettent de se maintenir au pied du podium. C’est au tour de Jeremy Joly (HM-Euroboost) de passer devant Nicolas Deparrois (Kawasaki Pulsion). Si un trio de tête de dégage à l’issue de ce week-end, tout reste à faire chez les E1 et le championnat s’annonce donc très ouvert.

1 GERMAIN : 47.31.956
2 THAIN : 47.35.906
3 PLANET : 47.41.932
Rodrig ThainRodrig Thain

Elite E2
Retour aux choses sérieuses pour Antoine Méo (Husqvarna), le mano a mano avec Pierre-Alexandre Renet (Husaberg) vire à l’avantage de Méo qui retrouve son attaque de la fin de saison dernière. Ce duel a mis la barre haute et les temps des poursuivants s’en ressentent. Plus de 2 minutes séparent Méo et Sébastien Bozzo (Kawasaki) troisième du jour. Le Première Classe Antoine Basset (Yamaha-EEAT-FFM) perdra le bénéfice de son travail en chutant dans la SP1 du 3° tour. Romain Laurens (BETA) est monté d’un cran après un premier tour en demi-teinte pour aller chercher son premier podium mais Bozzo ne lâchera rien.

1 MEO : 46.53.665
2 RENET : 47.08.731
3 BOZZO : 48.57.588
MéoAntoine Méo

Elite E3
Plein de volonté et de pugnacité, Sébastien Guillaume (Husqvarna) prend le départ avec son épaule douloureuse. Affaibli, pas moyen de résister à Christophe Nambotin (Gas Gas) qui ne laisse aucune spéciale à qui que soit. Fini les mauvais souvenirs de l’an dernier, ‘Nambot’ est de retour à son plus haut niveau. Présent le samedi, Sylvain Lebrun (KTM) l’est moins le dimanche, faut dire que face aux deux ténors qui le précèdent, rentrer dans le top2 semble impossible. Mathieu Gagnoud (TM) se rapproche un peu de Lebrun mais pointe toujours 5e.

1 NAMBOTIN : 47.08.103
2 GUILLAUME : 47.57.695
3 LEBRUN : 49.41.233
Sylvain LebrunSylvain Lebrun

Junior
Mathias Bellino (Husaberg) est impérial en Junior. Il ne laisse aucune chance à la concurrence, 9 spéciales à son actif et une avance cumulée de plus de 50 secondes. Bellino plombe la catégorie, Le Conducteur Alexandre Queyreyre (Yamaha-EEAT-FFM) et Romain Boucardey (KTM) n’ont plus qu’à sortir l’attaque à Bar sur Seine s’ils veulent prétendre au titre. Encore une fois Berenger Carrier finit au pied du podium. L’officiel Sherco, Romain Gioffre vient compléter le ‘quinté’.

1 BELLINO : 48.21.915
2 QUEYREYRE : 49.13.323
3 BOUCARDEY : 49.17.062
Alexandre QueyreyreAlexandre Queyreyre

Championnat Constructeur
Husqvarna remporte le challenge constructeur avec Antoine Méo et Sébastien Guillaume.

La FFM et JLMCO vous donne rendez-vous à Bar sur Seine (10), les 21 et 22 Mai pour la seconde épreuve de la saison 2011.


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site

J'ai compris