Connexion

S'inscrire


Calendrier enduro 2017

Cette année encore, Freenduro a compilé pour vous dans ce calendrier enduro 2017, l’ensemble des épreuves moto enduro en France et dans les autres pays, pour la saison 2017.

Infos et résultats CDF Vorey 2013 - J1

Marc Bourgeois Yamaha enduroMarc Bourgeois second de la première journée à Vorey

Le Championnat de France d' Enduro 2013 entamait ce matin sa dernière ligne droite. Sous un ciel bleu et avec une température quasi-estivale, les 300 pilotes engagés se sont élancés ce matin du centre de Vorey, théâtre de cette finale très attendue.

 

 

Une organisation sans faille, des points de vues majestueux sur les gorges de la Loire, et de nombreux titres décernés ont fait de cette journée une réussite totale. Trois titres ont été distribués aujourd'hui. Les catégories E2, E3 et Junior connaissent désormais leurs lauréats.


  E1 
En E1, le champion de France 2013 Antoine Méo (KTM), dont le titre avait déjà été fêté à Langogne, n'a laissé à personne l'opportunité d' occuper son siège. Sa domination a tout de même été moins nette que d'habitude. Le pilote Yamaha Marc Bourgeois lui a opposé une belle résistance. Fort de sa victoire à The Race le week-end dernier, il a tout donné pour aller chercher une première victoire cette saison en Championnat de France. Il aura manqué peu de chose, l'écart entre les 2 hommes à l'arrivée étant inférieur à 2 secondes. Anthony Boissière (Pulsion-Moto Sherco) complète le podium E1 après une nouvelle journée solide au cours de laquelle il signe à 2 reprises le meilleur temps de la SP3.
antoine méo enduroAntoine Méo gagne une fois de plus en E1 avec la petite 125 KT

Classement E1
- 1/ Antoine Meo
- 2/ Marc Bourgeois
- 3/ Anthony Boissiere

  E2  
 Pierre-Alexandre Renet (Husaberg) est ce soir le nouveau Champion de France E2. Déçu de sa saison de mondial où il a du s'incliner face au pilote italien Alex Salvini, Pela s'offre aujourd'hui une belle revanche et un nouveau titre à sa carrière d'enduriste. Il pouvait assurer, mais comme on le pressentait, le normand a tout fait pour obtenir ce titre avec la manière. Il s'impose au cumul des temps de la journée après une longue bagarre avec Julien Gauthier (Pulsion Moto – Sherco). L'auvergnat sera le premier à craquer, en concédant 17 secondes dans la ligne du dernier tour. Il monte sur la seconde marche du podium. Sur la dernière marche, on retrouve Romain Dumontier (Yamaha-Pozzor). Un bon résultat qui vient à point pour lui, à la fin d'une saison difficile marquée par une grosse blessure qui l'a tenu écarté des banderoles pendant 4 mois.
Pela RenetPela titré champion de France E2 à Vorey le samedi soir
Classement E2
- 1/ Pierre-Alexandre Renet
- 2/ Julien Gauthier
- 3/ Romain Dumontier

  E3 
Chez les E3, la présence du leader Christophe Nambotin (KTM) était encore incertaine en début de semaine, suite à son opération de la main. Le Normand s'est tout de même présenté ce matin sous l'arche de départ avec la ferme intention de rallier l'arrivée, seule condition nécessaire pour l'obtention de son titre. Et c'est ce qu'il a fait, au prix d'une journée à serrer les dents et à prendre d'extrêmes précautions pour préserver sa main. Cela a donné lieu à un classement inhabituel dans lequel il occupe la troisième place avec 6 minutes de retard, mais l'essentiel est sauvé, et il soulève ce soir une nouvelle couronne. C'est Matthias Bellino (Husaberg) qui gagne la journée E3, après une lutte désormais traditionnelle avec Manu Albepart (BETA), second de la journée.

Mathias BellinoBellino premier en E3 et second du scratch non officiel

Classement E3
- 1/ Mathias Bellino
- 2/ Emmanuel Albepart
- 3/ Christophe Nambotin

  Junior 
La catégorie Junior a consacré ce soir Loïc Larrieu. Le pilote Husaberg, recruté par Eric Bernard, participait à sa première saison d'enduro et s'offre déja un premier titre de champion de France. Lui aussi y a mis les formes en gagnant encore aujourd'hui avec une avance confortable. A la seconde place, un pilote lui aussi venu du cross, commence à faire parler de lui. Théo Bazerque (HM-Honda), a commencé sa journée en gagnant la première spéciale et s'est accroché à la tête de course pour s'offrir une très belle seconde place. Il devance de 3 secondes le pilote EC2M Jérémy Carpentier (HM-Honda).


Loic Larrieu enduroLoic Larrieu première saison complète en enduro et premièr titre de champion de Franceen Junior

Classement Junior
- 1/ Loic Larrieu
- 2/ Théo Bazerque
- 3/ Jérémy Carpentier

 Féminine 
La catégorie féminine focalisera toutes les attentions demain. Géraldine Fournel (Husaberg), était idéalement placée dans la course au titre et aurait pu se contenter d'assurer, mais elle a vécu un premier tour cauchemardesque à l'issue duquel elle pointait à la 9ème et dernière position. Le second tour ne lui permettra de remonter qu'à la 8ème place, classement qui fait fondre la quasi-totalité de son avance au championnat. La meilleure performance du jour est à mettre au crédit de la jeune pilote du MCL Samatha Tichet qui monte sur la plus haute marche après une journée maitrisée de bout en bout. Derrière elle, Juliette Berrez (Yamaha-Pozzor) réalise une excellente opération au championnat en profitant de la contre-performance de Fournel. Elle se battra demain pour le titre. Marion Gimbert (TM) monte sur la troisième marche du podium.
Juliette Berrez enduroJuliette Berrez dans la ligne

Classement féminines
- 1/ Samantha Tichet
- 2/ Juliette Berrez
- 3/ Marion Gimbert

  Constructeur 
Chez les constructeurs, la mésaventure Nambotin fait finalement pencher la balance en faveur d'Husaberg qui, avec les performances de Renet et Larrieu, gagne la journée et se place dans la meilleure position possible pour ramener le titre demain. KTM se place tout de même en seconde position, juste devant Sherco.
Team Husaberg enduro FranceLe team Husaberg France

Classement Constructeur
- 1/ HUSABERG
- 2/ KTM
- 3/ SHERCO

Même si de nombreux titres ont été décernés aujourd'hui, la journée de demain ne devrait pas manquer de suspens, avec en jeu les titres des catégories constructeurs et féminines, et la volonté affichée de Méo, Renet et Larrieu de réaliser leurs grands chelems respectifs en gagnant toutes les journées de la saison.

Source FFM /photos Freenduro

 


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site

J'ai compris